Le retour du Maoisme en Chine: Le dragon du communisme ne faisait-il qu’une sieste?

© Andrew Khritin | Dreamstime.com

Je vous propose d’écouter cette entrevue avec Loïc Tassé, spécialiste de la Chine. Elle est intéressante à plusieurs égards. Nous savons que la Chine, après quelques décennies de Maoïsme après 1949, a pris un virage vers l’économie de marché tout en gardant ses structures politiques communistes. Un développement économique effréné a suivi, produisant un vaste exode des populations rurales vers les villes qui sont aujourd’hui devenues de véritables mégalopoles de plusieurs dizaines de millions de personnes. Un ami à moi qui est allé en Chine me disait que sur cent kilomètres, et à l’extérieur du centre-ville proprement dit, il n’a vu que des gratte-ciel dans une certaine ville. Selon Loïc Tassé, 1/3 des habitants de la Chine vivent maintenant dans les villes, alors qu’autrefois la population était plutôt rurale. Or, un chef politique chinois, Bo Xilai, chef du parti communiste de la ville de Chongqing et ancien ministre du commerce de la République Populaire de Chine, se fait le porte-étendard d’une nouvelle tendance depuis quelques années dans le régime chinois. En effet, un certain retour aux méthodes « maoïstes » semble se manifester. On le voit par le fait que de la propagande pro-maoïste est distribuée par l’équipe de Bo Xilai, par des arrestations massives de différentes personnes, par une surveillance de l’internet digne de l’Union Soviétique, etc.

Je partage les interrogations et les inquiétudes de Loïc Tassé sur ce sujet, bien qu’il ne les ait pas formulées de façon explicite dans cette entrevue. La Chine va-t-elle retourner réellement à ce qu’elle était auparavant, avec toute la barbarie totalitaire que cela suppose pour liberté d’expression, de presse, des citoyens, des entreprises? Quelles seront les conséquences pour les pays limitrophes? La Russie se laissera-t-elle séduire elle aussi par un retour au communisme? Les alliances commerciales de la Chine avec le régime de Chavez, de l’Iran et maintenant du Pakistan, amèneront-elles avec elles un virage vers le communisme de ces pays?

En tous cas, cela donne encore plus de substance aux changements de régime dans les pays du moyen-Orient que l’on a vus récemment en Égypte, en Tunisie, et bientôt vraisemblablement aussi en Libye et en Syrie. Pepe Escobar, un journaliste travaillant en Asie, dans une entrevue accordée à l’émission de radio The Boiling Frogs avait confirmé que c’était bien en raison de la présence de la Chine en Méditerranée que l’Occident était intervenu au Maghreb. Aussi, comme l’a étudié en profondeur le chercheur anti-fasciste Dave Emory dans son émission de radio For The Record à plusieurs reprises, que je donne en référence ci-dessous, ces changements de régime ont été facilités par l’intervention presque assurée d’agents des services de renseignement de plusieurs pays occidentaux. Et maintenant, après avoir écouté cette entrevue avec Loïc Tassé, tout ça fait plus de sens. Comme la Chine montre des signes de retour au communisme et qu’elle a un pouvoir économique au moins égal à celui des États-Unis, les pays occidentaux ont paniqué et soudainement décidé de « raffermir » les désirs capitalistes des pays du moyen-Orient en forçant leurs dictateurs à céder leur poste. À leur place, l’Occident va vraisemblablement installer les Frères Musulmans, puisque ceux-ci ont une philosophie économique pro-corporatiste, basée sur les écrits du philosophe musulman du moyen-Âge, Ibn Khaldun.

L’entrevue de Tassé est en français. Les autres sont toutes en anglais. En passant, si vous ne parlez pas anglais à ce stade-ci, il serait impératif que vous l’appreniez. Un individu ou un pays est toujours coulé et détruit par ce qu’il ignore et non pas par ce qu’il sait déjà. Si vous ne parlez pas l’anglais, vous serez toujours manipulés sans aucune chance de survie. En augmentant vos connaissances, vous augmentez d’autant vos chances de vous en sortir. Les choses que nous ignorons sont des points faibles que nos adversaires exploitent pour nous écraser. Comme le dit fréquemment Dave Emory dans son émission: « Read or bleed, learn or burn » .

Loic Tassé

Karl Rove and the Piggy-Back Coup

The Libyan Operation

The Turkish Taffy Series

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.