Conférence de Klaus Dona sur des découvertes archéologiques inédites

Cette conférence porte sur des objets inédits trouvés lors de fouilles archéologiques. Ce que le conférencier appelle les « out of place artefacts », sont en fait des objets, des ruines, de bâtiments, des œuvres d’art, etc, qui ne cadrent pas avec les théories archéologiques et historiques actuelles. Ces objets sont le plus souvent ignorés et mis de côté par les archéologues et les historiens puisqu’ils contredisent la version officielle de l’histoire qui est véhiculée par le système scolaire, les gouvernements et les médias. Par exemple, la datation au carbone14 d’un objet peut révéler qu’il a été fabriqué à une époque bien antérieure à la date supposée du début de la civilisation, que l’on situe en général à l’époque de Sumer. Ce peut être aussi la découverte d’un objet qui semble provenir d’une culture totalement étrangère ou éloignée et qui ne trouve pas d’explication. Ce peut être un certain type de construction que l’on trouve dans plusieurs régions du monde qui n’étaient pas supposées avoir de contacts entre elles, etc. En gros, le reproche que l’on pourrait faire à la civilisation actuelle est de croire qu’elle a tout inventé. En fait, les humains n’inventent rien, ils découvrent seulement. Il y a de la vie intelligente sur Terre depuis probablement des centaines de milliers d’années, peut-être plus. Les civilisations se succèdent, naissent et meurent, et la vie intelligente change et s’adapte en accompagnant ces mutations. Ce document le prouve amplement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.