Michael Salla s’entretient avec John Vivanco sur la technique de vision à distance

L’entrevue porte surtout sur les anciennes civilisations et les contacts extra-terrestres.

L’Occident sous occupation, huitième chapitre: L’incendie de Notre-Dame-de-Paris et l’attaque contre la tradition initiatique…

Avant de commencer ce texte, je dois vous dire que j’ai le goût de me lancer des fleurs aujourd’hui et ce seront des fleurs de lys. J’ai créé ce site web en 2010 et force est d’admettre que j’ai été visionnaire. J’ai voulu alerter mes compatriotes sur le danger réel de la menace totalitaire et celle-ci n’a fait que croître d’année en année. Aussi, j’ai choisi, pour illustrer la nature et l’essence du site, deux symboles français très importants. Le lys d’or royal et la croix templière. Ils prennent tout leur sens aujoud’hui, plus que jamais, suite au drame qui s’est produit cette semaine à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Je vais donc, dans ce texte, vous faire part d’un ensemble de réflexions et de questionnements qui aideront, je l’espère, à comprendre l’importance capitale de l’événement auquel nous avons assisté lundi, à savoir l’incendie de Notre-Dame.

Tout d’abord, avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à relever certaines synchronicités et coïncidences curieuses qui se sont produites entourant le drame lui-même. Pour commencer, il faut signaler que l’ex-Première Dame des États-Unis, Michelle Obama, se trouvait à Paris lundi le 15 avril pour donner une conférence sur son dernier livre, le lendemain 16 avril. Le livre en question de Michele Obama, Becoming, a été publié le 13 novembre dernier. Or, le 13 novembre est le triste jour anniversaire de l’attentat du Bataclan. Il s’agit probablement d’une décision de la maison d’édition et non pas de l’auteure elle-même mais cela demeure quand même un choix curieux de comme date de sortie pour un livre. Michèle Obama dit elle-même que la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris a une signification spéciale pour elle. Le fait qu’elle se trouvait à Paris le jour de l’incendie pour la promotion de ce livre est vraiment étrange.

Dans un autre ordre d’idées, il faut ne pas perdre du regard le foyer d’incendie. Tous nous savons que le feu a ravagé le toit de l’édifice et légèrement en périphérie. À cet effet, il est bon de savoir que les satellites militaires sont maintenant dotés de différentes armes, comme par exemple des armes électromagnétiques et des rayons lasers. Les États-Unis ont même déployé cette technologie récemment sur un de leurs vaisseaux, comme vous pourrez le constater dans cet article. Essentiellement, seuls les États-Unis, la Chine et la Russie possèdent des technologies de la sorte. Or, on est en droit de se demander quelle sera l’utilisation de ces armes silencieuses contre des cibles civiles. Des immeubles dont la structure ou le toit est composé de matériaux inflammables sont tout à fait vulnérables à ce genre d’armes. Aussi, dans le même sens, la presse française fait état que l’enquête policière sur l’incendie de Notre-Dame s’attarde maintenant à la possibilité soit d’une défaillance du système électrique ou encore d’un bug informatique. En effet, l’utilisation d’armes électromagnétiques sur une cible peut facilement causer des défaillances ou des pannes, celles-ci pouvant entraîner par la suite des incendies, innondations, fuites de gaz, etc. Ces données sont essentiellement de nature circonstancielle mais je pense que ça vaut la peine d’y regarder de plus près.

Troisièmement, le moment du déclanchement de l’incendie correspond exactement ou presque au moment où Emmanuel Macron allait prendre la parole devant les Français. L’incendie de la cathédrale ressemble à une jambette que l’on aurait voulu donner au chef de l’État pour l’embarrasser. Si c’est le cas, peu importe ce que l’on pense du Président de la République, avouez que c’est de très mauvais goût.

Et par surcroît, l’incendie de Notre-Dame s’est produit durant la Semaine Sainte. Vous ne trouvez pas qu’il s’agit d’une curieuse coïncidence? C’est un indice qui peut laisser croire à certains qu’il s’agit en fait d’un acte délibéré, commandité ou orchestré par des gens ou des organisations hostiles soit au christianisme en général ou au catholicisme en particulier. En ce sens, les principales organisations islamistes et terroristes viennent en tête immédiatement. Elles ont par le passé maintes et maintes fois fait des menaces envers la France et ses symboles. Ce n’est pas nouveau. En 2016, un attentat avait été déjoué à Notre-Dame-de-Paris. Cinq femmes s’étaient présentées à la cathédrale avec des bombonnes de gaz dans leur voiture dans le but évident de commettre un méfait. Des menaces comme cela qui pèsent sur la France et sur le monde libre, il y a en des milliers à tous les jours qui pleuvent sur les réseaux sociaux, dans les mosquées, les zones de non-droits, etc. Les musulmans sont en guerre contre les «infidèles», i.e. contre tous les non-musulmans. Dans les derniers mois, les observateurs ont noté une augmentation du nombre d’églises profanées. Le mois dernier, l’église de Saint-Sulpice a été incendiée et selon la police, il ne s’agissait pas d’un accident mais d’un acte délibéré.

Forts de ces préambules, passons au vif du sujet. Deux livres font autorité en matière de cathédrales, pour ce qui est de leur compréhension profonde: Le Mystère des Cathédrales de Fulcanelli et Les mystères de la cathédrale de Chartres, de Louis Charpentier. L’ouvrage de Charpentier évoque l’histoire des Templiers et fait la relation avec les traditions de bâtisseurs de cathédrales. Ses analyses se concentrent sur les proportions sacrées, dont le nombre d’or, pour analyser, lire, décrire la cathédrale de Chartres. En passant, j’ai été ravi de constater que l’une des rosaces de la cathédrale présente des capsules avec des fleurs de lys dorés sur fond bleu. Pour ce qui est de l’ouvrage de Fulcanelli, celui-ci propose une interprétation ésotérique des symboles hermétiques de l’alchimie ou du grand œuvre. Pour ce faire, Fulcanelli s’appuie entre autres sur une série de bas-reliefs que l’on retrouve au porche central de Notre-Dame-de-Paris. Le mystère des cathédrales de Fulcanelli est un ouvrage de haut niveau où l’auteur fait appel à des connaissances historiques, linguistiques, littéraires, religieuses pour appuyer son propos. Il évoque également la contribution de d’autres alchimistes dans la compréhension du grand œuvre, représenté et immortalisé dans la pierre des cathédrales.

Continuer la lecture

Conférence de Klaus Dona sur des découvertes archéologiques inédites

Cette conférence porte sur des objets inédits trouvés lors de fouilles archéologiques. Ce que le conférencier appelle les « out of place artefacts », sont en fait des objets, des ruines, de bâtiments, des œuvres d’art, etc, qui ne cadrent pas avec les théories archéologiques et historiques actuelles. Ces objets sont le plus souvent ignorés et mis de côté par les archéologues et les historiens puisqu’ils contredisent la version officielle de l’histoire qui est véhiculée par le système scolaire, les gouvernements et les médias. Par exemple, la datation au carbone14 d’un objet peut révéler qu’il a été fabriqué à une époque bien antérieure à la date supposée du début de la civilisation, que l’on situe en général à l’époque de Sumer. Ce peut être aussi la découverte d’un objet qui semble provenir d’une culture totalement étrangère ou éloignée et qui ne trouve pas d’explication. Ce peut être un certain type de construction que l’on trouve dans plusieurs régions du monde qui n’étaient pas supposées avoir de contacts entre elles, etc. En gros, le reproche que l’on pourrait faire à la civilisation actuelle est de croire qu’elle a tout inventé. En fait, les humains n’inventent rien, ils découvrent seulement. Il y a de la vie intelligente sur Terre depuis probablement des centaines de milliers d’années, peut-être plus. Les civilisations se succèdent, naissent et meurent, et la vie intelligente change et s’adapte en accompagnant ces mutations. Ce document le prouve amplement.

https://youtu.be/zs2bQHpy7uk

Deux vidéos sur la stature des anciens Égyptiens et la légende des géants

La maison de production qui a mis ces vidéos en ligne essaie d’attirer notre attention sur la stature des anciens Égyptiens. En comparant les représentations hiéroglyphiques et les œuvres artistiques de l’Égypte ancienne avec les monuments architecturaux que sont les pyramides, le Sphinx, etc, les auteurs en viennent à la conclusion que les pyramides ont été construites par des géants, variant de l’ordre de dix à quarante pieds selon les indices recueillis. Cette observation tend à démontrer que les récits bibliques et de d’autres traditions, nous parlant des Nephilim, de géants ayant vécu sur Terre voilà longtemps, pourraient s’avérer véridiques.

Compte rendu de Marine Le Pen sur son voyage en Egypte

En plus de présenter un bilan de son dernier voyage en Égypte, la présidente du Front National élabore certains éléments de ce à quoi pourrait ressembler la politique arabe d’une France souveraine. Je joins également quelques autres documents d’intérêts. Premièrement, une entrevue avec le président de l’UPR, François Asselineau, présentant aussi certains éléments d’une politique arabe de la France. Ensuite, une entrevue avec Florian Philippot concernant une poursuite judiciaire en diffamation dont il fait l’objet de la part du Qatar (pour avoir fait le lien entre ce pays et le terrorisme islamiste). Ceci est un exemple flagrant de ce que l’on pourrait appeler le « djihad par les tribunaux ». Un de bons sites web américains, que je vous invite à consulter, qui se consacrent à ce genre de cas où les tribunaux sont utilisés pour faire avancer la cause de l’islamisme est American Freedom Law Center. Finalement, je joins aussi une proposition de résolution déposée au Parlement Européen par le Front National demandant la dissolution de l’Union Européenne(!) On dirait qu’une certaine convergence commence à s’établir entre le Front National et l’Union Populaire Républicaine. La meilleure chose qui pourrait à la France serait sans doute de voir ces deux partis former un gouvernement d’union nationale ou de coalition en 2016, puisque ce sont les deux seules formations politiques à avoir un discours approprié et une approche cohérente des problèmes et des solutions pour redresser la France.


F: Asselineau: "On vote pour des marionettes" par esprit-actu


Florian Philippot - 01 juin 2015 par hurraken75

Proposition de résolution sur la dissolution de l’UE

Entrevue #4 avec Peter Levenda sur l’héritage hitlérien et le djihad mondial

Durant cet entretien, Levenda revient brièvement sur les manœuvres de Max von Oppenheim, du renseignement allemand, afin de créer le mouvement djihadiste à l’époque de la Première Guerre Mondiale. Son but était d’utiliser les djihadistes pour contrecarrer les pouvoirs coloniaux de la France et de la Grande-Bretagne. L’auteur présente plusieurs éléments de compréhension mettant en scène le Moyen-Orient de l’entre-deux-guerres. Il attire notre attention sur le fait que plusieurs membres du Parti Nazi, certains de haut rang, ont trouvé des emplois dans des pays du Moyen-Orient et que certains se sont même convertis à l’islam et ont changé leur nom. Johann von Leers, Otto Skorzeny et plusieurs autres sont donnés en exemple. Vers 33:30 de l’entrevue, Levenda raconte une histoire personnelle fort révélatrice. Vers 1969-1970 lors d’un déplacement à New York dans le cadre de ses recherches sur le nazisme, il s’est rendu visiter les bureaux de l’Organisation pour la Libération de la Palestine. Or, rendu sur place, il a été accueilli par une réceptionniste allemande et il a pu constater que beaucoup des gens qui circulaient et entraient dans ces bureaux étaient Allemands… Il affirme aussi que le OLP à l’époque entretenait de bonnes relations avec des pays comme la Syrie et l’Égypte notamment. Pour écouter les trois premières entrevues, veuillez consulter les liens qui suivent.

FTR #841 Interview (#4) with Peter Levenda about “The Hitler Legacy”

Entrevue #1 et #2 avec Peter Levenda sur l’héritage hitlérien et le djihad mondial

Entrevue #3 avec Peter Levenda sur l’héritage hitlérien et le djihad mondial

Discours du Président Abd Al-Fattah Al-Sissi à l’Université Al-Azhar

Voici quelques extraits d’un discours qu’a prononcé le Président égyptien Al-Sissi à l’Université Al-Azhar du Caire. Al-Sissi est un des seuls personnages politiques qui m’inspirent par les temps qui courent et, curieusement, il ne semble pas dans les bonnes grâces de nos leaders occidentaux. Cela a sans doute à voir avec l’attitude du Président Obama qui préférerait les Frères Musulmans à la tête de l’Égypte. Il y a trop peu d’hommes comme lui au Moyen-Orient. S’il y a un peu d’espoir de ce côté-là, c’est avec des pays comme les Émirats Arabes Unis, la Jordanie et maintenant l’Égypte que nous pourrons trouver de réels partenaires pour la paix et la stabilité à long terme. Merci, Monsieur le Président!

Stephen Coughlin donne un compte rendu de son voyage en Égypte

Durant cet entretien avec Fred Fleitz du Center for Security Policy, Stephen Coughlin présente les principaux points de son voyage en Égypte. Il y a eu l’occasion de rencontrer d’anciens membres des Frères Musulmans de ce pays. Il fait le point sur la volonté du Général Al-Sissi d’anéantir cette confrérie et les résultats qu’il a obtenu à ce jour. Coughlin parle également du changement de politique qu’il y a eu dans l’Administration américaine vers 2006 où l’on a carrément décidé de faire équipe avec les Frères Musulmans, décision qui tient toujours malgré les désastres qui s’accumulent. Coughlin rappelle l’histoire des Frères Musulmans qui en fait une organisation terroriste à part entière, et ce malgré la désinformation dont on nous abreuve en Occident. Ce vidéo nous aide aussi, de façon plus générale, à comprendre que les organisations islamiques, Frères Musulmans en tête, ont déployé une opération d’infiltration et d’influence à grande échelle qui n’est pas sans rappeler celle qu’avait orchestré l’Union Soviétique pour infiltrer et subjuguer l’Administration du Président Roosevelt. Le merveilleux livre de Diana West intitulé American Betrayal: The Secret Assault on Our Nation’s Character demeure une excellente source pour bien comprendre la similarité des deux opérations. Une présentation plus longue du même voyage suit avec Patrick Poole. À voir.