David Icke apporte la enième preuve que le virus appelé Covid-19 n’existe pas

Entre autres, David Icke fait référence ici à un article de Genevieve Briand publié sur la News Letter de l’Université Johns Hopkins, qui a été censuré depuis. En gros, la recherche de Geneviève Briand démontre qu’il n’y a pas de surmortalité due à la Covid-19 en 2020, si on compare avec les années précédentes. Les gens qui sont «morts» du Covid-19 en 2020 sont décédés de d’autres causes, comme le démontre les statistiques. En effet, une nouvelle cause de décès aurait dû entraîner un surplus de mortalité, ce qui ne s’est pas produit. Au lieu de cela, les décès dus à d’autres causes ont diminué en proportion de ceux attribués à la Covid. Grâce à la Wayback Machine, on peut toujours consulter l’article original tel qu’il a été publié originellement. Voici le lien:

A closer look at U.S. deaths due to COVID-19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.