Derek Knauss l’affirme en termes clairs: les cas de « covid » sont en fait des cas d’influenza…

Le covid est totalement fictif. En effet, aucun laboratoire dans le monde n’en possède un échantillon, puisque personne n’a réussi à l’isoler et à le purifier.

Des particules lumineuses ont été trouvées dans des écouvillons servant aux tests de dépistage de la covid-19

Mis en avant

Quelqu’un a eu la bonne idée d’analyser le matériau des écouvillons dont on se sert pour adminstrer les tests PCR de dépistage de la covid-19. Dans ce cas-ci, il s’agit du test que l’on peut faire soi-même à la maison et non pas celui que l’on reçoit dans un centre de dépistage. Les gens qui ont fait cette expérience (ils semblent être deux) ont défait le revêtement de l’écouvillon en petits morceaux pour ensuite analyser ceux-ci. Et ils ont fait une découverte incroyable. Imaginez-vous donc que certains de ces petits morceaux émettent de la lumière! On dirait bien qu’il s’agit de nanotechnologies et cela se trouve dans un écouvillon qui sert à administrer le test PCR? C’est assez incroyable mais pas surprenant si on considère que nous sommes dirigés par des psychopathes. Après avoir vu cela, pensez-vous toujours que ce test sert à faire le dépistage de la covid-19? Ne pensez-vous pas qu’il sert plutôt à aller mettre ces nanoparticules au fond de notre nez? Réveillez-vous. Rien de ce que disent les gouvernements n’est vrai.

André Pitre: ‘Qui sont les vrais covidiots?’

Infowars présente le scénario SPARS 2025-2028 sur une pandémie mondiale

Alex Jones et ses invités présentent les grandes lignes du document produit par le Johns Hopkins Center for Health Security en 2017. Les parallèles avec la pandémie de covid-19 sont flagrants. Je joins également l’article que j’avais écrit en janvier dernier, ainsi qu’une vidéo produite par Diana Lenska en décembre 2020 sur le sujet.

Diana Lenska présente le scénario de la pandémie de SPARS 2025-2028 du Johns Hopkins Center for Health Security

Entrevue avec Michael Yeadon sur les vaccins mARN pour la covid, suivie de l’analyse de David Icke

Mis en avant

Michael Yeadon, anciennement de Pfizer, amène ici un grand nombre d’éléments intéressants sur ce sujet. Mais la pièce maîtresse de l’entrevue réside dans le fait qu’il contemple désormais la possibilité que les vaccins mARN pour la covid-19 soient en fait des outils de dépopulation. Yeadon affirme qu’il est incapable de trouver une seule explication bénigne pouvant expliquer l’empressement des gouvernements de la planète à administrer ce vaccin à leur population. Dans la deuxième vidéo, David Icke analyse l’entrevue et les divers propos de Michael Yeadon. Ne manquez pas ça.

Un médecin américain affirme que 22 de ses patients sont décédés après leur vaccination pour la covid

Ce médecin travaille dans une résidence pour personnes âgées avec soins (nursing home). Les résidents ont reçu le vaccin de la compagnie AstraZeneca.

Le directeur médical de Moderna, en 2017, résumait le vaccin mARN en une phrase: « We’re actually hacking the software of life »…

Cette vidéo révèle combien nous avons affaire, avec les géants du monde pharmaceutique et leur recherche de pointe, à des apprentis sorciers. Le résultat de leurs expérimentations sera une catastrophe complète. Nous devons échapper à l’emprise de ces illuminés au plus vite.