L’administration du Midazolam au Royaume-Uni pour euthanasier les personnes âgées malades

Mis en avant

Voici la dernière horreur en date du dossier interminable de la «pandémie» de covid-19. Des témoignages nous parviennent du Royaume-Uni à l’effet qu’une drogue portant le nom de Midazolam y a été administrée très fréquemment depuis l’hiver 2020. Le «Liverpool Care Pathway» est un protocole d’euthanasie qui aurait été introduit dans les années 1990’s. Il comprend l’administration du médicament Midazolam, dont les effets secondaires comprennent, entre autres, des problèmes respiratoires. Or, ce protocole a été recyclé pour être utilisé dans le cadre des «soins» administrés aux personnes atteintes de la covid-19 au Royaume-Uni. Les patients et bénificiaires qui ont abouti sur la voie de ce protocole sont décédés pour la plupart. En d’autres termes, pendant que les médias et les gouvernements du monde entier faisaient grand bruit pour effrayer la population avec un virus dont l’existence n’a jamais été démontrée, le personnel médical, cautionné par les états, donnait la mort concrètement avec du Midazolam dans la plus grande discrétion. Il faut aussi signaler que beaucoup de pays dans les dernières années ont adopté des lois visant à légaliser l’aide médicale à mourir. Il est très significatif que ces lois aient été concoctées et adoptées juste avant l’éclosion d’une «pandémie» mondiale… Dans la première vidéo, David Icke fait remarquer que le Royaume-Uni a commandé au printemps 2020 une quantité astronomique de doses de Midazolam, à tel point que le fournisseur est devenu en rupture de stock. Des doses supplémentaires ont dû être livrées à partir de la France. La deuxième vidéo nous présente les témoignages de Jacqui Deevoy et de Celia en compagnie de Gareth Icke. La troisième vidéo est une republication d’un extrait d’un épisode de l’emission de Harrison Smith dans lequel il parlait justement de ce dossier. Et finalement, la quatrième vidéo nous présente le témoignage de Clare Wills Harrison qui travaille dans le secteur de la santé.