Entrevue avec la docteure Carrie Madej sur la composition des vaccins pour la covid-19 et la modification de l’ADN

Docteure Madej commence l’entrevue en amenant quelques histoires personnelles. D’abord, elle raconte que, suite à des recherches personnelles, elle a réalisé que le vaccin pour le tétanos a été mis au point dans les années ’70 par le National Institutes of Health et l’OMS pour être un agent de stérilisation et d’avortement. Ensuite, elle raconte qu’elle a été invitée à des rencontres scientifiques et d’affaires voilà plusieurs années durant lesquelles les nouveautés technologiques et médicales que nous voyons être déployées depuis la pandémie de covid-19, lui ont été présentées. Aussi, entre autres éléments intéressants, elle rappelle qu’aucun laboratoire dans le monde ne possède le virus isolé et purifié du nouveau coronavirus. Les laboratoires travaillent plutôt avec une version modélisée à partir d’un ordinateur qui a assemblé «au pif» les milliers de pairs de base du supposé virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.