Entrevue avec la docteure Carrie Madej sur la composition des vaccins pour la covid-19 et la modification de l’ADN

Docteure Madej commence l’entrevue en amenant quelques histoires personnelles. D’abord, elle raconte que, suite à des recherches personnelles, elle a réalisé que le vaccin pour le tétanos a été mis au point dans les années ’70 par le National Institutes of Health et l’OMS pour être un agent de stérilisation et d’avortement. Ensuite, elle raconte qu’elle a été invitée à des rencontres scientifiques et d’affaires voilà plusieurs années durant lesquelles les nouveautés technologiques et médicales que nous voyons être déployées depuis la pandémie de covid-19, lui ont été présentées. Aussi, entre autres éléments intéressants, elle rappelle qu’aucun laboratoire dans le monde ne possède le virus isolé et purifié du nouveau coronavirus. Les laboratoires travaillent plutôt avec une version modélisée à partir d’un ordinateur qui a assemblé «au pif» les milliers de pairs de base du supposé virus.

Le documentaire The Dimming, sur l’ingénierie du climat par l’épandage d’aérosols

Dans le plus grand secret, les élites mondialistes procèdent à l’épandage d’aérosols dans le ciel à l’aide d’avions commerciaux ou militaires. Des substances nocives à l’état de nanoparticules comme l’aluminium et le baryum se retrouvent alors dans l’atmosphère terrestre, formant de longues traînées gazeuses. Ces traînées demeurent dans le ciel pendant des heures, s’élargissant petit à petit jusqu’à couvrir l’entièreté du ciel parfois. Une des motivations pouvant expliquer une telle entreprise serait le désir de ralentir le réchauffement climatique allégué de la planète en essayant de diminuer le rayonnement au sol. Effectivement, un ciel couvert de ces particules laissera beaucoup moins de rayonnement solaire se rendre jusqu’au sol. Évidemment, cela suppose que les élites qui sont aux commandes de cet épandage croit à la théorie du réchauffement climatique. Ce qui est sûr, c’est que les nanoparticules qui sont répandues ainsi dans l’atmosphère ont un effet très négatif sur la santé de toutes les espèces vivantes, des micro-organismes marins jusqu’à l’être humain. Que ce soit par la respiration ou l’alimentation, ces particules se retrouvent dans l’organisme des espèces vivantes, attaquant directement leur santé et leur bien-être. Une autre motivation serait la volonté de ces mêmes élites d’augmenter la conductivité électrique de l’atmosphère, de façon à la rendre plus malléable pour les armes électromagnétiques permettant de modifier le climat et de provoquer des catastrophes climatiques. D’une manière ou d’une autre, on voit bien ici que nous avons affaire à une cabale qui est en train d’essayer de détruire la vie sur Terre, que ce soit par des épidémies ou par l’empoisonnement de l’écosystème. C’est une attaque frontale contre la vie. Nous ne devons pas accepter une telle chose.

La docteure Carrie Madej s’entretient avec Amanda Forbes sur le covid et le vaccin mARN

Entrevue avec Celeste Solum, ex-employée de FEMA, sur le Grand Reset

David Icke discute ici avec Celeste Solum sur le Grand Reset et les diverses choses qui s’y déroulent pendant que les gens sont distraits avec la «pandémie». Les changements qui sont planifiés par nos élites pour la Terre et ses espèces vivantes sont absolument terrifiants. Nous devons absolument nous lever et combattre ces psychopathes qui pensent avoir le droit de changer la vie telle qu’elle a été créée. Leur agenda avance à grands pas et il se fait tard.