Joe Imbriano présente la possibilité que des moustiques soient inséminés avec la malaria

Une pièce d’équipement pour une tour cellulaire 5G porte l’inscription « COV-19 » …

Lorsque le discours narratif de la pandémie de covid-19 a commencé à être diffusé massivement dans les médias et par les gouvernements, beaucoup de militants de la scène patriotique et de réinformation ont émis l’hypothèse que les symptômes de la covid-19 n’étaient pas le résultat d’un virus mais plutôt ceux du déploiement du réseau de téléphonie cellulaire 5G. La pièce d’équipement que ce technicien montre dans cette vidéo, portant l’inscription « COV-19 », est certainement un élément de plus venant confirmer cette hypothèse. Le mensonge auquel nous sommes exposé présentement est absolument hors proportion. Pour ceux qui désire en savoir plus le sujet, je vous suggère deux articles sur les attaques à énergie directe utilisant des ondes sonores qui ont été perpétrées voilà quelques années à Cuba et en Chine sur le personnel diplomatique canadien et américain. Je fournis également un commentaire d’Harrison Smith d’Infowars où il donne plusieurs exemples d’attaques utilisant des ondes sonores ou des micro-ondes. Harrison Smith se demande aussi si ces radio-fréquences ont pu être utilisées pour provoquer l’apparition des symptômes attribuées à la covid-19 par les médias et les gouvernements. À en juger par la pièce d’équipement exhibée par le technicien de la première vidéo, cela semble être le cas.

Report on ‘Havana Syndrome’ Prompts Call for More Research Into Health Impact of 5G

US Investigating ‘Havana Syndrome’ Directed Energy Attack Near White House