Trois vidéos sur le dossier de l’oxyde de graphène contenu dans les injections pour la covid-19 et les masques sanitaires

Vous entendrez dans l’ordre David Icke, la docteure Jane Ruby et Ricardo Delgado. La vidéo produite par Delgado est en espagnol sous-titrée en anglais. Question: Est-ce que c’est l’oxyde de graphène qui rend les gens malades de la «covid-19» et de l’administration du vaccin?

Gordon Chang: La Chine cherche à acquérir les données médicales de l’humanité, incluant l’ADN

David Icke se demande: ‘Mais où est donc passé tout ce Midazolam?’

Alors que les autorités du Royaume-Uni ont stocké en 2020 une quantité de Midazolam bonne pour plusieurs années, apparemment, l’inventaire commence à être bas maintenant et les doses doivent être limitées. David Icke se demande où tout se Midazolam peut bien être passé. La piste de recherche la plus évidente est celle-ci: Se pourrait-il que certaines doses de Midazolam aient pu être réassignées, refilées à des tiers partis, revendues, volées? Ce manège s’est-il produit également dans d’autres pays? Une chose est sûre, c’est que l’occasion est belle pour toutes sortes de gens, de groupes et de sociétés, de se livrer ainsi à des assassinats ciblés de certains citoyens dans la plus grande discrétion. Personne ne soupçonnera qu’ils auront été tués avec cette drogue et les politiciens, comme ils le font depuis le 13 mars 2020, diront tout simplement qu’ils sont morts de la covid-19. Vous voyez, du Midazolam et des vaccins, c’est tout ce que cela prend pour se livrer à un génocide.

Joe Imbriano commente le discours narratif de la protéine ‘spike’ et des exosomes

Entrevues avec Carole Martel et Lara Stillo sur l’impact de la vaccination chez les jeunes

Caroline Mailloux se joint à l’animateur Antonio Debordes dans la deuxième vidéo pour présenter certaines informations sur la vaccination.

Le docteur Thomas Cowan parle du phénomène de la ‘transmission’ chez les personnes vaccinées pour la covid-19

Les injections géniques de Moderna pour la covid-19 contiennent le produit SM-102

Cette information a été rendue publique par le site naturalnews.com le 18 mai. Alex Jones en fait une présentation résumée dans la vidéo qui suit. Entre autres éléments importants, un produit potentiellement dangereux portant le nom de SM-102 se retrouve dans le vaccin offert par Moderna. La fiche de sécurité produite par la compagnie Cayman Chemical présente une longue liste de dangers potentiels et d’effets secondaires sérieux, voire mortels si on y est exposé. La fiche de sécurité indique aussi que le produit SM-102 semble être dilué dans une solution de chloroforme, à une concentration de 10%. Or, le Département de Santé Publique du Connecticut a produit un document présentant la composition des injections géniques pour la covid-19 de Pfizer et de Moderna. Le produit SM-102 est présent dans la liste d’ingrédients du vaccin de Moderna mais est absente dans celle de Pfizer. Ce produit est-il présent en tant que tel dans le vaccin de Moderna ou est-il dilué dans du chloroforme? Étant donné que le document ne le dit pas, on n’en sait rien. D’autre part, la fiche de sécurité mentionne d’entrée de jeu en page 1 que le SM-102 doit être utilisé seulement pour faire de la recherche et qu’il ne doit pas l’être sur les humains ou les animaux. Mais Moderna a décidé de l’inclure quand même dans la composition de son injection génique pour la covid-19. La fiche de sécurité présente également le chloroforme comme étant un produit dangereux.

Et là où ça devient vraiment intéressant, c’est lorsque l’on regarde le questionnaire à remplir en pré-admission pour recevoir l’injection génique pour la covid-19, préparé par le Département de la Santé Publique du Connecticut. En page 2, il y a une déclaration à signer dans laquelle le bénéficiaire de l’injection génique accepte de dégager de toutes responsabilités le centre de vaccination et tous ses employés et partenaires de tout dommage qui pourrait survenir suite à l’administration de l’injection… Ouais, ils ont vraiment confiance dans le produit qu’ils offrent, n’est-ce pas? Les bénéficiaires qui signent ce formulaire le font sans avoir vu la liste des ingrédients qui composent l’injection génique pour la covid-19, puisque cette liste n’apparaît que dans la partie du questionnaire qui est réservée au personnel médical.

L’ensemble des éléments présentés ici montre, une fois de plus, que les injections géniques pour la covid-19 sont potentiellement dangereuses et que personne n’a intérêt à les recevoir sans un examen sérieux. Comme les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques ne sont pas intéressés à faire preuve de sens critique et à adopter une attitude et une démarche scientifiques, les citoyens n’ont pas d’autre choix que de refuser ces injections tant et aussi longtemps que la lumière ne sera pas faite sur leur composition réelle.

What Ingredients are in the COVID-19 Vaccine?

Safety Data Sheet

Pre-vaccination Checklist for COVID-19 Vaccines

Joe Imbriano sonne l’alerte sur l’arnaque des prions et la destruction des troupeaux

Durant cette intervention, Joe Imbriano attire notre attention sur la prochaine arnaque qui fera probablement son apparition très bientôt, à savoir les prions. Les prions sont réputés être responsables de la «maladie de la vache folle». Les élites pilotant le Grand Reset utiliseront ce discours narratif pour détruire les troupeaux d’animaux, de façon à briser la chaîne alimentaire. Imbriano conclut son intervention en disant que la réduction de la population planétaire se fera principalement de trois façons: par une attaque électromagnétique, par la vaccination de la population et l’utilisation d’autres produits chimiques et par la famine. Des guerres et des conflits ethniques finiront le travail.

Joe Imbriano présente la possibilité que des moustiques soient inséminés avec la malaria