David Icke en entrevue sur The Awakening World Truth Summit

Cette entrevue avec David Icke est excellente pour faire le point sur la pandémie de Covid-19. Vers la moitié de la vidéo, on remarque certaines difficultés techniques liées peut-être à la bande passante ou à l’encodage mais cela n’enlève en rien à la qualité du matériel qui y est présenté.

Extrait du film « The Hamburger Krankheit »

Mis en avant

Ce film de 1979 présente un scénario qui s’apparente drôlement à celui de la pandémie de Covid-19 dans lequel nous sommes plongés depuis des mois. Mesures sanitaires, masques, vêtements de protection, arrestation des opposants, quarantaine, vaccination et j’en passe, tout dans ce film nous fait comprendre que les autorités publiques actuelles qui décident des politiques sanitaires à prendre en lien avec la Covid-19 obéissent en fait à un scénario écrit d’avance. Ils ne décident de rien. C’est une preuve de plus que nous avons affaire à une mascarade qui doit cesser le plus vite possible, sinon, c’est la civilisation elle-même qui va s’effondrer et l’humain, lui, peut-être disparaître.

Conversation entre Denis Rancourt et Tania The Herbalist sur les mesures sanitaires, le test PCR et le vaccin pour la Covid

Amazing Polly analyse la possibilité que les mesures sanitaires soient en fait de la torture

J’ai déjà publié cette vidéo mais je la republie encore puisque j’estime qu’elle est vraiment importante. La chaîne Youtube de cette blogueuse vient d’être fermée par Youtube la semaine dernière. Elle a également une chaîne sur Bitchute où on peut trouver on bon nombre de ses vidéos. Je suggère que vous continuiez à la suivre sur cette plateforme. Dans cette vidéo donc, elle analyse la possibilité que les mesures sanitaires soient en fait de la torture. Pour appuyer son propos, elle cite certains documents comme le Rapport d’Amnistie International sur la torture et la Charte de coercition de Biderman. La démonstration est vraiment convaincante. Nos élites nous torturent bel et bien avec la «pandémie» et le Covid-19 n’est qu’un prétexte.

Alexis Cossette-Trudel analyse la manifestation du 8 août 2020 contre les mesures sanitaires du gouvernement du Québec

Ken Pereira et Andre Pitre analysent la manifestation contre les mesures sanitaires tenue devant le QG de la SQ

Le Stu-Dio a enregistré une émission le 14 août analysant la manifestation prévue aujourd’hui pour contester les mesures sanitaires prises dans le cadre de la Covid-19 au Québec. Cette manifestation s’est tenue devant le quartier général de la Sûreté du Québec. Ken Pereira et l’animateur André Pitre nous livrent ici leurs réflexions. J’ai regardé brièvement les commentaires sur Youtube à propos de l’émission et beaucoup d’entre eux sont assez négatifs malheureusement. Pour ma part, je dois dire d’emblée que je suis d’accord avec Ken Pereira et André Pitre. Ils livrent ici une analyse qui est juste, pertinente et à propos. En effet, il était très malhabile d’organiser une manifestation devant les quartiers généraux de la SQ et cela aurait été la même chose si cela avait été devant ceux du SPVM. Ce n’est pas la police qui est le problème dans le dossier des mesures sanitaires. Ce sont les politiciens. Ce sont eux qui ont mis ces mesures en place. Les policiers sont des travailleurs. Leur patron ultime est le ou la Ministre de la Sécurité Publique. Le commandant en chef et tous les agents de la SQ relèvent du Ministre, ils doivent obéir aux ordres qui leur sont donnés sinon, ils font face à des mesures disciplinaires. Je sais que c’est probablement assez plate à entendre et décevant mais c’est comme ça. Il y a beaucoup d’interférence politique, malheureusement, dans le travail policier et beaucoup d’enquêtes n’aboutissent jamais pour cette raison. Les policiers font un travail d’enquête minutieux, professionnel, pour voir ensuite les politiciens mettre le dossier en dessous de la pile ou de côté pour quelque raison.

Je suis d’accord que ce n’était pas une bonne idée de choisir ce lieu comme endroit pour manifester. La police est très au fait que les mesures sanitaires briment les droits et libertés des citoyens et que beaucoup de choses qui ont été faites depuis le 13 mars étaient illégales. Il n’ont pas besoin d’une manifestation pour leur faire comprendre cela. Et leur incapacité ou leur non-volonté d’intervenir dans le dossier relève donc non pas de leur manque de connaissance mais plutôt du fait qu’ils doivent se soumettre à une structure hiérarchique qui aboutit au bureau de la Ministre de la Sécurité Publique. Si la CAQ perd l’élection de 2022, peut-être que le nouveau gouvernement aura le goût de faire avancer le dossier mais d’ici là, les citoyens ne doivent pas s’attendre à grand chose. Les patriotes québécois doivent comprendre que nous sommes dans un combat à long terme. Il faut tenir le fort pendant la tempête. Pereira a raison lorsqu’il dit que cette manifestation ressemble à un guet-apens. Quand on a l’expérience «de la game» comme il le dit si bien et qu’on a déjà été pris en souricière, on voit ces choses-là tout de suite. Les patriotes québécois doivent agir avec maturité, réflexion, jugement et sens critique. Il est bon que les patriotes manifestent régulièrement pour faire entendre leur voix mais ils ne doivent jamais oublier l’objectif ultime, qui est que ces mesures liberticides cessent et que recouvrions nos droits et nos libertés.