Conférence de François Asselineau sur l’influence américaine dans les organisations internationales

Comme toujours, Asselineau nous offre ici une conférence de haute qualité. Entre autres moments forts, vers la 33ème minute de la quatrième vidéo, vous pourrez lire et entendre une déclaration de Geir Lundestad, le Secrétaire du Comité Nobel de la Paix, affirmant que les États-Unis ont promu l’intégration européenne depuis le début, puisque celle-ci sert ses intérêts géo-politiques en créant un deuxième centre de pouvoir à l’intérieur de sa sphère d’influence. Il avait déclaré cela devant un public américain à l’Université de Berkeley en 2005. Cela veut tout dire.

Conférence de Vincent Brousseau «Sortir de l’euro: Pourquoi et comment»

Vincent Brousseau, titulaire de deux doctorats, l’un en économie et l’autre en mathématique, a travaillé à la Banque Centrale Européenne pendant quinze ans avant de se joindre à l’Union Populaire Républicaine en 2014. C’est pourquoi, lorsqu’il affirme que la France doit sortir de l’euro, il sait de quoi il parle. Durant cette excellente conférence, Brousseau fait le tour des différentes questions relatives à la situation actuelle et au scénario d’une sortie éventuelle de la zone euro. Le sujet est complexe mais on doit s’y mettre et bien se concentrer. D’entrée de jeu, il identifie de ce qu’il appelle les « arguments tétanisants », i.e. les arguments utilisés par les partisans de l’euro et de l’Union Européenne pour décourager toute critique de l’euro. En effet, ceux qui proposent une sortie de l’euro sont souvent caractérisés de « fascistes », de « nazis », de « fauteurs de guerre », d « imbéciles » ou que ce sera l’apocalypse si on abandonne l’euro, etc. Il dénonce aussi les propagandistes qui parlent de la nécessité de construire « une autre Europe », alors que ce n’est pas possible puisque tout a été prévu d’avance par les traités européens, notamment le Traité de l’Union Européenne. La seule façon d’avoir une autre Europe serait que des pays quittent l’Union Européenne en invoquant l’article 50 du traité ci-nommé. Aussi, l’euro est construit autour d’une faille. L’euro est l’union de 19 monnaies liées entre elles par un taux de change de 1 pour 1. L’euro crée des créances sur la Banque Centrale Européenne mais surtout d’abord sur les banques centrales nationales où l’euro a cours. Le processus de création de l’euro est donc réversible puisque les banques centrales nationales existent toujours. Un pays pourrait déclarer que son euro national cesse d’être échangeable 1 pour 1 avec les autres euro. Au surplus, au niveau de la croissance économique, le 30 septembre 2008 le marché monétaire interbancaire s’est interrompu. Ce marché permettait aux banques de se prêter de l’argent les unes autres. En raison de cet arrêt, les banques européennes gardent désormais leur argent au lieu de les prêter aux entreprises, ce qui fait qu’il n’y a plus aucune croissance dans la zone euro. À voir.

Entretien avec Olivier Delamarche: Vers la faillite des États

Entrevue avec Pierre Jovanovic sur Radio Courtoisie: L’effondrement du dollar et de l’euro

Merci au site web Fdesouche pour avoir déniché cet entretien avec Pierre Jovanovic sur Radio Courtoisie. Pierre Jovanovic des éditions Le Jardin des Livres vient de publier une traduction d’un ouvrage de James Turk et John Rubino, The Coming Collapse of the Dollar and How to Profit from It: Make a Fortune by Investing in Gold and Other Hard Assets, sous le titre L’effondrement du dollar et de l’euro et comment en profiter. Je vous donne les grandes lignes de cet entretien extrêmement important pour tout ceux qui voudront survivre à l’effondrement économique qui s’annonce à l’horizon:

La vraie dette des États-Unis, selon Jovanovic, se chiffre à 210 mille milliards de dollar; depuis sa création en 1917, le dollar américain a perdu 98% de sa valeur; le Président Roosevelt a obligé selon la loi les citoyens américains à déposer leurs réserves d’or à la Réserve Fédérale; l’interdiction de l’or dans le marché de la monnaie aux États-Unis n’a été levée qu’en 1975; le dernier inventaire de la réserve d’or à Fort Knox (là où en principe tout l’or du pays est stocké) a été réalisé en 1956; certains états américains ont récemment légalisé l’or comme monnaie courante; la monnaie de papier est supposée être produite en directe relation avec des réserves d’or que les gouvernements et les banques posséderaient, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui; la France a passé à la monnaie de papier pour financer la guerre 1914-1918; les Américains ont exigé le paiement en or des ventes d’armes qu’ils ont fait aux Résistants français durant la Deuxième Guerre Mondiale; les Accords de Bretton Woods ont empêché la France de devenir la première puissance mondiale, ils ont fait de la France un pays périphérique; le 15 août 1975, les États-Unis se sont retrouvé en défaut de paiement; la France a vendu à la Chine récemment 600 tonnes d’or; la BCE a « créé » 2000 milliards d’euro de nouvelle dette depuis décembre 2011; la France fait tout depuis quelques années pour favoriser la sortie de l’or du pays; etc… Lire la suite