Gabriel Nadeau-Dubois révèle la vraie nature de Québec Solidaire lors de la Marche pour le Climat de 2022 à Montréal

Pour rappeler les faits brièvement, le ministre Benoit Charette du gouvernement de la CAQ au Québec a été chassé de la Marche pour le Climat vendredi dernier par certains manifestants qui s’y trouvaient. Ce qui est à noter, c’est que Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec Solidaire, y a tenu des propos qui semblaient justifier l’expulsion du ministre. En fait, ce qui est à comprendre ici, c’est que GND a probablement été amené à devenir le porte-parole de Québec Solidaire pour essayer justement de donner un visage de respectabilité au parti, ce que Amir Khadir et Françoise David n’avaient pas réussi à faire. Or, on voit bien ici que, malgré l’allure présentable de GND, ses cheveux courts, sa barbe bien taillée et son style de jeune professionnel d’une tour à bureaux du centre-ville de Montréal, il n’a pu s’empêcher de laisser filtrer la vraie nature du parti politique qu’il représente. Québec Solidaire est un parti de brutes, de fiers-à-bras, et les propos tenus par GND en ont été l’illustration flagrante. Le masque est tombé. Et la question qui se pose ici est la suivante: Si les militants de Québec Solidaire peuvent se permettre d’essayer d’intimider un ministre, pourquoi penseriez-vous qu’ils n’essayeront pas de vous intimider, vous, les citoyens, s’ils arrivent à prendre le contrôle de votre comté électoral? Pensez-y au moment de voter le 3 octobre. On peut entendre les propos de GND dans la vidéo contenue dans l’article suivant, au tout début.

Marche pour le climat: le GND des carrés rouges?

David Icke explique pourquoi Donald Trump ne peut pas être le leader du mouvement de libération de l’humanité

Entre autres arguments présentés ici, David Icke rappelle que le Président Trump n’a pas accordé le pardon présidentiel ni à Edward Snowden ni à Julian Assange à la fin de son mandat. Aussi, Donald Trump continue toujours à dire que le vaccin pour la covid-19 est «sûr et efficace» alors que les preuves sont accablantes qu’il est dangereux, mortel et qu’il s’agit en fait d’une arme de dépopulation. On pourrait continuer la liste des arguments en rappelant, par exemple, que le Président Trump durant son mandat n’a pas montré d’intérêt à défendre ses partisans lorsqu’ils étaient victimes d’agressions, d’intimidation et de harcèlement. En effet, Donald Trump n’a pas cru bon défendre ses partisans ayant subi ces mauvais traitements lors de la manifestation de Charlottesville de 2017 et après celle du 6 janvier 2021 à Washington. De façon générale, ses partisans, et particulièrement ceux de race blanche, ont fait l’objet de gestes de violence et d’agressions sur une base quotidienne aux États-Unis durant son mandat. Le Président Trump n’a rien fait pour les défendre et a même poussé l’ironie en se faisant un devoir, durant ses rallys, de se féliciter du taux de chômage historiquement bas des communautés noires et latino-américaines (alors que la population blanche subissait les agresssions quotidiennes des membres de ces communautés). On pourrait continuer la liste mais je crois que vous avez compris. Les patriotes et les nationalistes doivent se prendre en main au lieu d’attendre un sauveur. Personne ne nous sauvera, nous devons nous sauver nous-mêmes.

Analyse de la course à la chefferie du Parti Conservateur du Canada, sur Nomos-TV

Alexandre Cormier-Denis était en pleine forme ce samedi. Il fait ici une bonne analyse de l’impasse dans laquelle se retrouve le Parti Conservateur du Canada.

Direct de Nomos-TV sur les résultats des élections partielles au Québec

À ne pas manquer: Mislav Kolakusic et Christine Anderson ramassent Justin Trudeau au Parlement Européen

Mislav Kolakusic et Christine Anderson ont donné toute une correction à Justin Trudeau lors de son passage récent au Parlement Européen. Trudeau s’y était rendu pour assister à des réunions du G7 et de l’OTAN. Lui qui est habitué de faire la morale à tout le monde a dû faire face à de sérieuses critiques de la part de Kolakusic et de Anderson. Comment cela se fait-il que l’on ne voit pas davantage de politiciens sur la scène canadienne tenir tête à Justin Trudeau de cette façon? Étrange.

Ken Pereira analyse le problème des agents provocateurs: Le cas de Ray Epps

Le mouvement patriotique et nationaliste et celui d’opposition aux mesures sanitaires sont remplis de faux frères. Qu’ils soient des agents provocateurs, des infiltrateurs de la police, des services de renseignement, d’organisations criminelles ou de compagnies privées, les agents infiltrés sont capables de causer bien du tort aux individus et aux organisations dans lesquelles ils agissent. Ken Pereira présente ici le cas de Ray Epps, un agent provocateur du FBI qui a littéralement encouragé les patriotes américains qui s’étaient déplacés pour protester contre le vol de l’élection présidentielle de 2020, à entrer de force et à saccager le Capitole le jour du 6 janvier 2021. Chers patriotes, de façon à naviguer dans les eaux troubles que nous traversons, vous devez observer une règle d’or: Ne faites confiance à personne. Méfiez-vous surtout des gens qui insistent pour vous convaincre de la marche à suivre ou qui vous donnent des directives. Vous seuls savez ce qui doit être fait pour reconquérir nos pays sous occupation.

RÉINFORMATION 26/11/2021 – UN AGENT PROVOCATEUR AU CAPITOLE AVEC KEN PEREIRA

Réinformation du 1er au 5 novembre 2021, sur Lux Média

RÉINFORMATION 01/11/2021 – LET’S GO BRANDON!

RÉINFORMATION 02/11/2021 – VACCINATION DES ENFANTS: ON VOUS AURA AVERTIS

RÉINFORMATION 02/11/2021 – LES « DIRIGEANTS » RIENT DE NOUS – PEUT-ON LES BLÂMER?

RÉINFORMATION 04/11-2021 – TRANSFERT DE CRISE: DU COVID AU C02

RÉINFORMATION 05/11/2021 – GOUVERNEMENTS ET MÉDIAS – DES VENDEURS DE VACCINS