Deux émissions ‘Complot Inc.’ avec Ken Pereira

Ken Pereira est de loin le meilleur analyste politique au Québec. Ne manquez pas son émission hebdomadaire sur la plateforme Lux-Média.

COMPLOT INC. AVEC KEN PEREIRA – LA SCIENCE DE LA DESTRUCTION DE L’AMÉRIQUE

COMPLOT INC. AVEC KEN PEREIRA – C’EST LE TEMPS D’ENLEVER LES GANTS

Stew Peters s’entretient avec Pete Santilli sur le fait que Donald Trump refuse toujours de condamner l’injection pour la covid-19

André Pitre s’entretient avec Ken Pereira sur les plus récentes persécutions judiciaires visant Donald Trump

Ken Pereira fait une excellente analyse des ennuis judiciaires de l’ancien Président Donald Trump et de ce que cela augure pour l’avenir. Il en profite également pour faire le point sur le Mouvement de la liberté, la liberté d’expression et les droits fondamentaux des dissidents politiques dans le monde occidental. À VOIR.

DONALD TRUMP – ÇA VA BIEN ALLER AVEC KEN PEREIRA

Entrevue avec le docteur Shiva Ayyadurai sur la production d’adrenochrome

L’anxiété et le stress sont nécessaires pour que la production d’adenochrome dans le sang soit possible. Les élites torturent de jeunes enfants lors de rituels occultes afin que ce processus chimique se produise dans le corps humain.

David Icke explique pourquoi Donald Trump ne peut pas être le leader du mouvement de libération de l’humanité

Entre autres arguments présentés ici, David Icke rappelle que le Président Trump n’a pas accordé le pardon présidentiel ni à Edward Snowden ni à Julian Assange à la fin de son mandat. Aussi, Donald Trump continue toujours à dire que le vaccin pour la covid-19 est «sûr et efficace» alors que les preuves sont accablantes qu’il est dangereux, mortel et qu’il s’agit en fait d’une arme de dépopulation. On pourrait continuer la liste des arguments en rappelant, par exemple, que le Président Trump durant son mandat n’a pas montré d’intérêt à défendre ses partisans lorsqu’ils étaient victimes d’agressions, d’intimidation et de harcèlement. En effet, Donald Trump n’a pas cru bon défendre ses partisans ayant subi ces mauvais traitements lors de la manifestation de Charlottesville de 2017 et après celle du 6 janvier 2021 à Washington. De façon générale, ses partisans, et particulièrement ceux de race blanche, ont fait l’objet de gestes de violence et d’agressions sur une base quotidienne aux États-Unis durant son mandat. Le Président Trump n’a rien fait pour les défendre et a même poussé l’ironie en se faisant un devoir, durant ses rallys, de se féliciter du taux de chômage historiquement bas des communautés noires et latino-américaines (alors que la population blanche subissait les agresssions quotidiennes des membres de ces communautés). On pourrait continuer la liste mais je crois que vous avez compris. Les patriotes et les nationalistes doivent se prendre en main au lieu d’attendre un sauveur. Personne ne nous sauvera, nous devons nous sauver nous-mêmes.

Alison Wonderland commente le retournement de veste de Donald Trump contre les patriotes par son endossement des vaccins pour la covid-19

Alison Wonderland, alias Alison Steinberg, commente le retournement de veste de Donald Trump par son endossement des vaccins pour la covid-19. Cette position adoptée par Trump est perçue par beaucoup de patriotes et nationalistes comme étant une trahison. Après avoir investi beaucoup de temps, d’énergie et d’espoir dans Trump, les patriotes et nationalistes se sentent floués et avec raison. Car si c’est une chose de promouvoir la vaccination en pensant que cela peut être une solution pour retrouver une vie normale, c’en est une autre de continuer à la promouvoir alors que toutes les données démontrent que les effets secondaires des vaccins pour la covid-19 peuvent être très graves et qu’ils entraînent la mort de façon fréquente. Trump est en train de se suicider politiquement par cette décision, puisqu’il paraît dans cette situation soit comme un traître, un corrompu ou un lâche. S’il ne change pas de position rapidement, les patriotes et nationalistes vont l’abandonner et appuyer quelqu’un d’autre aux élections de 2024. L’héritage politique de Trump se joue présentement.

Ceci étant dit, c’est probablement une bonne chose pour les patriotes et nationalistes, puisque cela nous forcera à nous prendre en mains et à faire nous-mêmes la révolution patriotique au lieu de se fier sur Trump. Le premier vidéo inclut un court extrait d’un événement tenu avec Bill O’Reilly où Trump réitère son endossement du vaccin pour la covid-19. Le deuxième vidéo met en vedette Alison Steinberg et son analyse de la situation.

Coup de gueule de David Icke contre Donald Trump, suivi d’une entrevue avec Andrew Torba, PDG de Gab

David Icke se vide le coeur contre le Président Trump durant cet entretien. Entre autres, il reproche à Trump de ne pas avoir pardonné Edward Snowden et Julian Assange. Aussi, il fait remarquer que Trump a rejoint la plateforme Rumble mais sous condition que celle-ci adopte des mesures pour combattre l’anti-sémitisme’. Des manoeuvres similiaires avaient été tentées lors de négociations avec la plateforme Gab. Son PDG, Andrew Torba, avait refusé de se plier aux exigences de Jared Kushner et de l’équipe Trump. Une entrevue avec Andrew Torba suit la vidéo. Vous pourrez l’entendre expliquer les circonstances exactes dans lesquelles il a dû refuser que Trump rejoigne sa plateforme, puisque les conditions imposées par l’équipe Trump, entre autres sur la liberté d’expression, étaient inacceptables.

Personnellement, je commence à penser que le temps est venu pour les patriotes de prendre leurs distances d’avec Trump. Nous devons nous organiser, mener nos luttes patriotiques en fonction de nos intérêts et arrêter de se fier sur Trump pour qu’il règle tous nos problèmes. David Icke a mentionné le pardon manqué envers Snowden et Assange et le fait qu’il semble contrôlé par Jared Kushner, un homme plus jeune que lui d’une quarantaine d’années. Mais il y a d’autres choses que l’on peut reprocher à Trump. Comme par exemple le fait qu’à ce jour, il refuse toujours de reconnaître que les vaccins pour la covid-19 sont très dangereux. Encore récemment dans une entrevue téléphonique, il recommandait aux Américains d’aller se faire vacciner. Trump s’est fait avoir avec le vaccin et il le sait. Il pourrait au moins le reconnaître au lieu d’essayer de sauver la face. Aussi, une autre chose qui m’agace profondément sur la présidence de Trump, est le fait qu’il n’a presque rien fait pour protéger ses partisans des attaques physiques, verbales et psychologiques provenant des organisations gauchistes et des Démocrates. Il s’est contenté d’écrire un ordre exécutif sur la protection des monuments. Or, un ordre exécutif sur la protection des personnes aurait été nécessaire. De plus, durant ses rallyes, il donne souvent des statistiques sur le taux de chômage des afro-américains et des latinos mais jamais sur celui des blancs, alors que ceux-ci constituent pourtant la majeure partie de son électorat. Bref, le temps est venu pour les patriotes de se prendre en main. Personne ne viendra nous sauver. Nous devons nous sauver nous-mêmes et cela commence par arrêter de vouer à culte à Trump.

ANDREW TORBA: THE FUTURE OF GAB