La censure à la sauce britannique: Le cas d’Enoch Powell

Découvrez le politicien britannique Enoch Powell. Powell a créé tout un scandale en avril 1968 alors qu’il prononça un discours dénonçant les politiques d’immigration et multiculturelles de son pays et où il prévoyait le développement des tensions ethniques, de la violence et de l’anarchie qui sont devenues la norme aujourd’hui dans les sociétés occidentales. Ses prévisions sur l’Europe et son économie se sont avérées exactes également. Il fut jugé sévèrement par ses contemporains qui ne prirent pas le temps de bien écouter son argumentation et qui en restèrent à des formules lapidaires déformant ses propos. Sa vie politique est un exemple magnifique montrant comment le citoyen et l’homme politique peut et doit lutter pour s’assurer que sa société reste dans le droit chemin, pour ne pas qu’elle sombre dans la décadence. Avec tous les problèmes auxquels les sociétés occidentales sont confrontées en lien avec le multiculturalisme et les demandes d’accommodement incessantes, ses propos et son oeuvre politique sont plus contemporains que jamais, à la nuance près qu’aujourd’hui la fracture apparaît davantage entre ceux qui croient à une loi et une identité nationale et ceux qui n’y croient pas. Voici un article du Daily Mail qui présente sa vie et son héritage politique, ainsi qu’un documentaire sous-titré. Merci à fdesouche pour avoir sorti ce personnage des oubliettes de l’histoire.

Lire la suite

L’esclavage des Noirs: Européens, Arabes et Africains y participent

Ce documentaire essentiel pour une compréhension de l’esclavage complète vraiment bien la série sur l’esclavage arabo-musulman que je vous ai présentée dernièrement. On y apprend, entre autres, que ce ne sont pas seulement les Européens, en général les seuls blamés, qui ont pratiqué l’esclavage des Noirs. Non. Ce sont aussi les peuples arabo-musulmans qui les déportaient vers l’Arabie et autres pays, ainsi que des roitelets et dirigeants Noirs africains qui profitaient financièrement de cette traite humaine. Leur collaboration était nécessaire pour qu’Européens et Arabes puissent pratiquer la déportation aussi facilement. Ce sont donc, aussi, les peuples arabo-musulmans, eux qui aujourd’hui lavent le cerveau des Noirs africains en leur disant que ce sont les Européens chrétiens qui les ont réduits en esclavage, en ne disant mot bien sûr de leur propre participation. Et ce sont aussi des dirigeants africains qui pouvaient ainsi amasser des fortunes et gouverner sur de vastes populations. Que dites-vous de ces quelques « précisions » historiques?

Le Judaïsme est né du refus de l’esclavage. On se souvient de l’Exode des Hébreux au désert vers la terre promise. Or, dans l’Islam, il n’y a rien de tel, au contraire. Le mot « Islam » signifie soumission. C’est l’antithèse du Judaïsme. Les Chrétiens ont abandonné l’esclavage depuis quelques siècles déjà. C’est pourquoi Juifs et Chrétiens doivent s’unir pour mettre fin à la dégénérescence culturelle et civilisationnelle de l’Islam, cette religion à l’agenda réactionnaire et fasciste, qui menace de faire sombrer le monde dans la barbarie. Pour ce qui est des Noirs africains qui se faisaient les entremetteurs entre les populations locales et les esclavagistes étrangers, s’ils n’y avaient pas eu de clients avec lesquels entrer en négoce, ils n’auraient pas pu pratiquer ce commerce avec une telle ampleur. Le documentaire mentionne que l’esclavage était déjà pratiqué en Afrique avant l’arrivée des Européens, par les Africains eux-mêmes, ainsi que par les peuples arabo-musulmans. Apparemment, plusieurs tribus africaines se livraient à des guerres féroces pour le contrôle des territoires et de la main-d’oeuvre, les esclaves. Je crois que ce documentaire est incontournable, ne serait-ce que pour neutraliser la propagande islamique cherchant à présenter le christianisme comme étant à la source de l’esclavage des Noirs.