Entrevue avec Bernard Lugan sur l’histoire de la Libye et réflexions sur l’Afrique

En première partie de l’émission, les animateurs nous présentent d’abord un survol de la guerre sino-japonaise, ainsi qu’une rétrospective du destin qui s’abattit sur les membres de la collaboration française du régime de Vichy réunis au château de Sigmaringen dans les derniers mois de la guerre. L’entrevue avec Bernard Lugan débute vers les 32:00 minutes. Je vous propose aussi un épisode de l’émission Bistro-Libertés où Lugan était l’invité. Résumons en gros les propos de Lugan sur l’Afrique. Il insiste sur la nécessité de partir du réel pour bien comprendre le continent. Les africanistes français ne partent malheureusement pas du réel dans leurs travaux mais plutôt de valeurs égalitaristes, universalistes et individualistes. Or, comme la culture africaine fonctionne sur un modèle communautaire, on ne peut pas plaquer un modèle individualiste sur les sociétés africaines. Ces sociétés sont organisées de façon ethnique et tribale. Les modèles universaliste et égalitariste sont donc non seulement inopérants pour organiser les sociétés africaines mais ils ont tendance plutôt à favoriser l’anarchie, la violence et la désintégration. Les travaux de Bernard Lugan ont une grande valeur scientifique que tous auraient intérêt à prendre connaissance.

Les opérations d’influence et d’espionnage du Bloc de l’Est…

Cet excellent documentaire dresse le portrait d’ensemble des opérations d’influence et d’infiltration du KGB et autres services d’espionnage soviétiques dans l’hémisphère occidental. Bien que la Guerre Froide soit officiellement terminée, il est clair que diverses opérations d’espionnage et d’infiltration de notre hémisphère sont toujours en cours, parrainées par divers pays, régimes et intérêts qui nous sont hostiles, ce qui rend ce document toujours très pertinent. Certaines filières, comme la filière cubaine, sont regardées. Certaines techniques de persuasion ou de recrutement, comme le sabotage, l’assassinat, le blackmail et le pot-de-vin sont évoquées. Parmi les points d’intérêts, on apprend que les Weathermen se sont rendus vers 1970 à Cuba pour s’entraîner aux techniques terroristes, sous le couvert d’une organisation militante de gauche appelée la Brigade Venceremos. Les Cubains étaient perçus comme étant à la fine pointe des forces communistes internationales. En octobre 1969, on se souviendra que les « Jours de rage » ont fait des dégâts importants à Chicago. On se souviendra également que c’était l’époque où le FLQ était actif au Québec. Ainsi, vers 1h 03minutes, le témoignage d’un des participants du documentaire nous révèle qu’au printemps 1970, des membres des Weathermen se seraient rendus au Canada pour rencontrer des membres du FLQ afin de tisser des liens plus étroits et coordonner leurs opérations. Bill Ayers faisait parti de la délégation. Aussi, vers 2h00, la question de la désinformation et de faux rapports de renseignement est regardée. Ceci n’est pas sans rappeler les scandales de Wikileaks et des agissements d’Edward Snowden. En effet, dans ces deux cas, autant Julian Assange qu’Edward Snowden ont fourni des quantités phénoménales de documents et de supposés « rapports de renseignement », alors que le public n’a aucun moyen de savoir ou de vérifier s’il s’agit bel et bien de document authentiques. Également, il n’est pas sans intérêt d’entendre une des plus célèbres espionnes russes durant la Guerre Froide, Hede Massing, déclarer vers 29:00 minutes qu’elle a fini par comprendre qu’elle ne combattait pas du tout le fascisme. Elle était plutôt manipulée par les Russes… Un documentaire à ne pas manquer.

Yuri Bezmenov: The science of destabilization and subversion

This conference by Yuri Bezmenov, alias Tomas Schuman, is a terrific presentation on the nature and mechanics of subversion. A defector from the ex-Soviet Union, Bezmenov worked for the KGB as a propaganda expert before passing to the West. As 85% of all KGB efforts were directed not at spying per se but rather at distracting western society in order to subvert and destroy it, this presentation is worth viewing again. Bezmenov begins his speech by reminding us about Sun Tzu, an ancient Chinese general who has authored the tremendously important The Art of War, a book on military strategy. The point of reminding us about this is obvious: all the signs that our western society is being the target of one or of several destabilization operations by foreign and domestic forces are evident. That’s why we need to focus our attention on the specifics of how a subversion operation works.

Bezmenov presents the stages of such operations as follows:

1-Demoralization, during which the different components of a society are infiltrated and then hijacked to take them away from their initial mission. Artificial bodies of bureaucrats come to replace the citizens;

2-Destabilization, during which the process of subversion began in step 1 increases in intensity and means;

3- Crisis, during which a society inevitably faces either civil war or invasion by foreign forces;

4- Normalisation finally, during which all activists and « revolutionaries » who got involved in social change and uprisings are eliminated by the new power elite. Bezmenov gives several examples of communist revolutions where early backers and actors of the revolution have been killed once the situation has settled. Lire la suite

A Fireside Chat: Get to know more Dave Emory as he explains the concept of the « Underground Reich »

This show by anti-fascist researcher and radio personality Dave Emory is definitely « different » from the other shows. In this broadcast, we get to know more of Dave Emory as he explains a key concept of his political analyses, that of the « Underground Reich ». As a starting point, Emory presents a glimpse into the political  and military strategy of Sun-Tzu, a Chinese general, as he wrote in his manuel, The Art of War. Incidently, these few passages were excerpted in The Service: The Memoirs of General Reinhard Gehlen. Reinhard Gehlen, for those who don’t know, was Hitler’s intelligence chief for the Eastern Front before he was hired by the CIA at the end of the war. Through the Cold War, Gehlen continued to spy on the Soviets but then on for the benefit of the CIA. As Emory explains more in details what he means by the « Underground Reich », he tries to make us reflect on the possibility that such tactics as described by Sun-Tzu could very well be applied here in the western world, and on the means that we could use to fight back against them. Finally, through psychological, spiritual and metaphysical analyses, Emory invites us to reflect on the higher meaning of life and on what it means to resist and fight back against tyranny. This show is absolutely fabulous. This is a must-listen!

A Fireside Chat