La docteure Jane Ruby présente les dangers du vaccin ACAM 2000 pour la variole du signe

La docteure Jane Ruby présente dans cette émission des faits très troublants par rapport au vaccin pour la variole du signe. Le vaccin ACAM 2000 contiendrait la souche du virus capable de se reproduire. Ce vaccin choisit pour la variole du singe serait administré selon une procédure comprenant 15 piqûres et les personnes vaccinées seraient contagieuses pour une période de 2 à 6 semaines. De plus, l’aiguille contient deux extrémités et la piqûre doit être effectuée à endroit précis dans une des couches de la peau, ce qui augmente considérablement le risque d’erreur et de complications.

Mike Adams présente les résultats de l’analyse de laboratoire qu’il a effectuée sur les caillots sanguins causés par les vaccins pour la covid

L’analyse de laboratoire a démontré que les structures trouvées dans les vaisseaux sanguins des personnes décédées suite à l’injection du vaccin pour la covid-19 ne sont pas analogues au sang. Ce qui veut dire qu’elles sont distinctes du sang lui-même et que donc elles ne sont pas en fait des caillots sanguins mais des structures étrangères indépendantes. Le laboratoire de Mike Adams a utilisé un équipement qui permet de pulvériser les molécules des échantillons afin de retrouver les atomes des éléments fondamentaux. Le magnésium, le potassium, le zinc, le chlore, le fer et le phosphore dans ces structures étrangères se retrouvent dans des concentrations qui ne correspondent pas à celles présentes dans le sang humain. Les échantillons de structures étrangères contiennent également des concentrations de sodium, d’étain et d’aluminium plus élevées que dans le sang. Je fournis un article résumant les résultats de la recherche ci-dessous.

Natural News Releases Post-Vaccine Clot ICP-MS Elemental Analysis Results, Comparing Clots to Human Blood … Findings Reveal These Clots are NOT “Blood” Clots

Mike Adams présente une mise à jour de l’analyse de laboratoire des structures artificielles causant les caillots sanguins chez les vaccinés pour la covid-19

Mike Adams présente ici une mise à jour de ce dossier, suite à l’émission spéciale d’Infowars où il présentait ces structures artificielles au grand public.

Post-Jab Clotting Mysteries REVEALED With Dr. Jane Ruby and Mike Adams

Entrevue avec l’embaumeur Richard Hirschman sur les caillots sanguins des personnes décédées de l’injection pour la covid-19

Cette entrevue, accordée à Maria Zeee, fait suite à celle accordée au réseau Infowars dans laquelle Mike Adams présentait des échantillons de structures étrangères trouvées lors du processus d’embaumement de personnes décédées suite à la vaccination pour la covid-19. Pour de plus amples détails, veuillez visiter cet article précédent.

Entrevue avec la docteure Jane Ruby sur les substances étrangères causant les caillots sanguins chez les vaccinés pour la covid-19

L’entrevue date du mois de mars 2022 mais elle est toujours d’actualité. La docteure Jane Ruby passe en revue les récents développements dans le domaine de la folie de la vacccination pour la covid-19. Entres autres, elle nous entretient des substances étrangères causant les caillots sanguins et de la présence d’oxyde de graphène dans le sang des vaccinés. Pour davantage d’informations sur ces sujets, visitez cet article précédent.

Un second embaumeur affirme avoir trouvé des substances artificielles dans les vaisseaux sanguins de personnes subitement décédées

Après Richard Hirschman, un autre embaumeur affirme avoir trouvé des substances artificielles dans les artères de personnes subitement décédées récemment. Il a envoyé les photos de ces observations à la docteure Jane Ruby, que vous pourrez voir dans cette vidéo. Ces substances sont similaires à celles trouvées par Richard Hirschman: blanches, avec l’apparence du caoutchouc ou de fruits de mer. Vraisemblablement, elles ont causé des caillots sanguins qui ont entraîné la mort. D’autres embaumeurs auraient constaté les mêmes substances dans des corps depuis que les vaccins pour la covid-19 ont commencé à être administré.

Diffusion d’urgence, douxième partie/Emergency Broadcast, part 12

Émission spéciale d’Infowars sur les étranges structures étrangères causant les caillots sanguins chez ceux qui ont reçu le vaccin pour la covid-19

Mike Adams de naturalnews.com anime cette émission. Mike Adams a amené en studio des échantillons de ces structures qui lui ont été fournis par un embaumeur professionnel. Il les analyse au microscope en compagnie de Harrison Smith et les téléspectateurs et internautes peuvent voir ces images en direct. Ces structures ont l’apparence de fibres de caoutchouc ou de fruits de mer. Mike Adams reçoit tout d’abord en entrevue téléphonique un médecin pour commenter ce dossier. Ensuite, il reçoit en vidéo l’embaumeur Richard Hirschman. Monsieur Hirschman a pu observer, lors de sa pratique, la présence de ces structures au moment où il devait vider les vaisseaux sanguins afin de préparer les corps pour les funérailles. Et pour finir, la docteure Jane Ruby fait part de ses observations. La docteure Jane Ruby suit ce dossier depuis plusieurs mois, ce qui fait d’elle une intervenante de premier niveau sur ce sujet. La première vidéo présente l’émission intégrale. Les autres vidéos sont des segments de la même émission. L’entrevue avec la docteure Jane Ruby commence vers les 1 heure 32 minutes de la première vidéo.

La docteure Jane Ruby commente le dossier de la contamination délibérée des lots de vaccins pour la covid-19

Cette entrevue date du début du mois de janvier. Pour de plus amples informations, veuillez consulter cet article précédent, dans lequel vous retrouverez un extrait d’émission de Red Ice TV sur le sujet.

Diffusion d’urgence, cinquième partie/Emergency Broadcast, part 5