Un second embaumeur affirme avoir trouvé des substances artificielles dans les vaisseaux sanguins de personnes subitement décédées

Après Richard Hirschman, un autre embaumeur affirme avoir trouvé des substances artificielles dans les artères de personnes subitement décédées récemment. Il a envoyé les photos de ces observations à la docteure Jane Ruby, que vous pourrez voir dans cette vidéo. Ces substances sont similaires à celles trouvées par Richard Hirschman: blanches, avec l’apparence du caoutchouc ou de fruits de mer. Vraisemblablement, elles ont causé des caillots sanguins qui ont entraîné la mort. D’autres embaumeurs auraient constaté les mêmes substances dans des corps depuis que les vaccins pour la covid-19 ont commencé à être administré.

Diffusion d’urgence, douxième partie/Emergency Broadcast, part 12

Mis en avant

Émission spéciale d’Infowars sur les étranges structures étrangères causant les caillots sanguins chez ceux qui ont reçu le vaccin pour la covid-19

Mis en avant

Mike Adams de naturalnews.com anime cette émission. Mike Adams a amené en studio des échantillons de ces structures qui lui ont été fournis par un embaumeur professionnel. Il les analyse au microscope en compagnie de Harrison Smith et les téléspectateurs et internautes peuvent voir ces images en direct. Ces structures ont l’apparence de fibres de caoutchouc ou de fruits de mer. Mike Adams reçoit tout d’abord en entrevue téléphonique un médecin pour commenter ce dossier. Ensuite, il reçoit en vidéo l’embaumeur Richard Hirschman. Monsieur Hirschman a pu observer, lors de sa pratique, la présence de ces structures au moment où il devait vider les vaisseaux sanguins afin de préparer les corps pour les funérailles. Et pour finir, la docteure Jane Ruby fait part de ses observations. La docteure Jane Ruby suit ce dossier depuis plusieurs mois, ce qui fait d’elle une intervenante de premier niveau sur ce sujet. La première vidéo présente l’émission intégrale. Les autres vidéos sont des segments de la même émission. L’entrevue avec la docteure Jane Ruby commence vers les 1 heure 32 minutes de la première vidéo.

La docteure Jane Ruby commente le dossier de la contamination délibérée des lots de vaccins pour la covid-19

Cette entrevue date du début du mois de janvier. Pour de plus amples informations, veuillez consulter cet article précédent, dans lequel vous retrouverez un extrait d’émission de Red Ice TV sur le sujet.

Diffusion d’urgence, cinquième partie/Emergency Broadcast, part 5

La docteure Jane Ruby commente une image provenant du sang d’une personne vaccinée pour la covid-19

L’image de droite montre les globules sanguins d’une personne qui a été vaccinée pour la covid-19, tandis que l’image de gauche montre les globules sanguins d’une personne non-vaccinée qui est en bonne santé. La docteure Jane Ruby fait remarquer que les globules sanguins de la personne vaccinée s’agglutinent les uns aux autres et qu’ils n’ont pas une belle apparence. Aussi, des structures tubulaires non-identifiées sont visibles dans le sang de la personne vaccinée qui, de toute évidence, n’ont pas d’affaire là. Ces structures sont absentes du sang de la personne non-vaccinée. Ces images se rapprochent de ce qui a déjà été publié sur la présence d’oxyde de graphène dans le sang des personnes vaccinées pour la covid-19.