Amandha Vollmer: La séquence d’ARN du SARS-CoV-2 est identique au chromosome 8!

P.S. (23-08-2020): Grâce au compte twitter de Collen Huber, NMD (@ColleenHuberNMD), j’ai pu trouver un autre lien pour le même document du NCBI en question. Dans cette version-ci, la séquence du SARS-CoV-2 identique au chromosome 8 apparaît bel et bien en pas de la page. Voici le lien:

Homo sapiens chromosome 8, GRCh38.p13 Primary Assembly

Eh bien oui. Selon la recherche relayée ici par ce docteur en naturopathie, il appert que la séquence d’ARN qui est recherchée par le test RT-PCR de dépistage de la Covid-19 est absolument identifique au chromosome 8 de l’ADN humain… Autrement dit, lorsque les autorités de santé publique mettent en place des tests de dépistage de la Covid-19, ils ne font que dépister un morceau de matériel génétique que tous les humains possèdent. Tout le monde, malade ou pas, peut donc être «positif» au test de dépistage. Ceci vient confirmer les doutes que beaucoup d’intervenants ont eu en regard du test PCR pour dépister la Covid-19. Certains en viennent même à se demander s’il y a bel et bien un virus que l’on peut identifier comme étant le SARS-CoV-2 ou s’il s’agit simplement d’une arnaque en bonne et due forme. Selon Vollmer, ce qui est trouvé par le test PCR est tout simplement un matériel qui est généré par notre corps pour réparer les parties endommagées. Ceci concorde avec les recherches du Docteur Andrew Kaufman sur les exosomes.

La séquence recherchée qui serait identique au chromosome 8 serait la suivante:

CTCCCTTTGTTGTGTTGT

En d’autres termes, si cette piste de recherche se confirme, nous avons ici l’Organisation Mondiale de la Santé, sous la direction des Nations Unies, qui est en train d’instaurer un système médical mondial par lequel l’être humain est associé à un virus. Et comme les virus doivent être combattus et vaincus, ce changement de paradigme met la table pour l’éradication pur et simple de la race humaine.

Je joins certains des documents qui ont été utilisés par l’auteure du vidéo et qu’elle montre à l’écran. Je vous invite à les consulter. À cet effet, je me dois d’attirer votre attention sur le document du National Center for Biotechnology Information, une sous-section de la National Library of Medecine, à l’intérieur du National Institutes of Health américain. Dans sa vidéo, Amandha Vollmer fait référence au document suivant relatif au chromosome 8 de l’homo sapiens vers 4:10 minutes. Durant ce passage, elle fait remarquer que la séquence de paires de base est identique à celle de la séquence du SARS-CoV-2. Dans le document du NCBI, la séquence se trouvait complètement en bas de la page, dans une sous-section intitulée ‘Origin’, du moins au moment où Amandha Vollmer a tourné cette vidéo. Or, en faisant la recherche moi-même sur internet (et je crois vraisemblablement avoir trouvé le bon document), j’ai réalisé que la séquence avait disparu de la page web… Si vous visitez ce lien présentement, vous verrez que la séquence ne s’y trouve plus, alors qu’elle s’y trouvait auparavant. Ceci me porte à croire que quelqu’un a édité le document suite à la publication de cette vidéo, pour effacer cette séquence de paires de base identifique à celle du SARS-CoV-2. Une autre preuve que ce que l’on appelle le «Coronavirus» est une fraude complète et totale.

À la fin de la vidéo, Vollmer aborde la question de l’épandage de substances métalliques dans l’atmosphère (chemtrails) que nous finissons par ingérer d’une manière ou d’une autre, ainsi que de celle des radiations électromagnétiques qui rendent les changements moléculaires et de l’ADN plus faciles. Le discours narratif sur le «Coronavirus» prend donc tout son sens si nos élites sont en guerre contre l’humanité. Notre ADN a été désigné comme étant l’ennemi à abattre. Nous n’avons pas le choix, nous devons résister sinon, avec des élites qui nous ont désignés comme étant l’ennemi, nous serons balayés de la surface de la Terre. Prenez le temps de vérifier ces liens et ces informations. Nous sommes manipulés à un très haut niveau par des gens qui détestent le genre humain et qui veulent nous anéantir. SVP, partagez cette information.

Homo sapiens chromosome 8, GRCh38.p13 Primary Assembly

Protocol: Real-time RT-PCR assays for the detection of SARS-CoV-2 Institut Pasteur,Paris

Gardasil Syndrome.com

Une infirmière dénonce l’imposture du masque pour ‘combattre’ les virus…

L’infirmière Danika Bueno dénonce dans cette vidéo l’imposture du masque pour combattre les virus. En effet, un virus a une dimension microscopique. De penser que l’on peut empêcher qu’il pénètre à l’intérieur du corps humain parce que l’on porte un masque est ridicule. C’est un peu comme croire que l’on pourrait bloquer des moustiques avec un filet de soccer. Un autre problème important avec le masque, c’est qu’il favorise la respiration du CO2 qui vient d’être expiré, ce qui peut causer des ennuis de santé. De plus, le masque a tendance à accumuler les microbes, les bactéries et les saletés diverses, ce qui, encore une fois, peut nuire à la santé de celui qui le porte. Nos leaders politques et en santé publique multiplient les directives et les consignes qui ne font aucun sens sur le plan de la médecine, du gros bon sens et de l’hygiène. Ils ont complètement perdu la tête et la recommandation du port du masque en est un bon exemple.

Avez-vous confiance dans le test PCR pour dépister la Covid-19?

L’inventeur lui-même du test PCR ne croit pas qu’il devrait être utilisé pour dépister des maladies contagieuses. Le blogueur qui a créé ce vidéo regarde la théorie des exosomes en comparaison avec la théorie des virus pour expliquer la présence du matériel génétique (ARN) qui est recherché au moment du test de dépistage.