Entrevue avec Arthur Firstenberg sur l’électricité et les ondes électromagnétiques

Mis en avant

Arthur Firstenberg a étudié l’histoire de l’électricité et le déploiement des technologies émettant des ondes électromagnétiques. Il a vite remarqué que toutes ces inventions et technologies créaient chez les humains et les autres êtres vivants des problèmes de santé importants lors de leur déploiement mais aussi de façon permanente parfois. Des maladies bien connues comme le diabète, les maladies du coeur, la leucémie et le cancer sont du nombre et les statistiques démontrent qu’elles ont grimpé en flèche suite au déploiement de certaines de ces technologies. Dans son livre The Invisible Rainbow. A History of Electricity and Life, Arthur Firstenberg fait remarquer, par exemple, que la mise en service du télégraphe a engendré une maladie qui était appelé alors la neurasthénie, considérée comme étant un trouble psychologique. Firstenberg présente une liste de symptômes faite par Freud de la neurasthénie, qui inclut par exemple les douleurs à la poitrine, la respiration courte, la transpiration, les frissons, la diarrhée, le vertige, l’insomnie, la nausée et les vomissements, l’urination fréquente, la faiblesse et l’épuisement. Tiens tiens, il me semble d’avoir déjà vu ces symptômes-là quelque part… Eh oui, vous avez bien deviné. Ce sont les symptômes que les gouvernements du monde entier nous ont présenté comme étant ceux de la covid-19. Il ne manque seulement que la toux et la fièvre à toute fin pratique. Le déploiement des autres technologies comme la radio, le radar, le satellite, le cellulaire et le Wi-Fi, en plus de l’électricité comme telle, ont provoqué l’apparition de symptômes similaires avec un peu plus ou moins de ceci ou de cela. Les autorités ont alors tout simplement déclaré une pandémie causée par un virus sans se poser de questions ni déclencher d’enquête.

La pandémie de covid-19 est de loin le plus grand mensonge qui n’a jamais été perpétré sur cette planète. Le discours narratif de la pandémie de covid-19, en plus de mettre la table pour le Grand Reset et pour l’installation d’un gouvernement mondial, permet de masquer les effets sur la santé du déploiement de la nouvelle technologie 5G. Les symptômes attribués au nouveau coronavirus sont, de toute évidence, le résultat du déploiement de cette technologie. Les élites mondialistes ont inventé un virus de toute pièce de façon à masquer ce qu’ils sont en train de faire subir au champ électromagnétique de la planète, à l’être humain et à toutes les autres formes de vie. Dans le processus, ces élites mondialistes vont se servir du prétexte de cette «pandémie» pour s’accaparer les richesses du monde et irradier la planète dans une soupe électromagnétique qui sera toute simplement infernale et mortelle. Levons-nous avant qu’il ne soit trop tard. Refusons ce plan diabolique. À écouter absolument.

Alex Jones présente l’ordonnance du Départment de l’Énergie américain pour réagir à l’urgence climatique au Texas

Alex Jones continue sa couverture de la panne du réseau électrique au Texas, suite au refroissement spectaculaire de ces derniers jours. Il nous apprend que le Département de l’Énergie a, dans son ordonnance du 14 février, inclu des dispositions interdisant que les ressources locales en énergie soient utilisées avant toutes autres ressources externes disponibles, que les ressources utilisées produisent le plus bas niveau possible d’émissions de carbone et que la production d’énergie totale soit limitée en fonction des exigences des lois environnementales en vigueur. Les dispositions de l’ordonnance semblent avoir été rédigées en vue d’être conformes avec l’ordre exécutif de Joe Biden visant à combattre les changements climatiques. Alors que l’ordonnance du Département de l’Énergie est écrite dans un langage juridique, souvent hermétique et technique, l’ordre exécutif de Biden est écrit dans un langage politique avec des termes vagues et généraux, ce qui rend leur interprétation respective difficile en termes concrets. Néanmoins, en prenant connaissance de ces informations, on est amené à se poser la question suivante: Le Département de l’Énergie a-t-il interdit au Texas de prendre tous les moyens possibles et nécessaires pour parer à la situation d’urgence climatique? Cela semble être le cas, puisque l’ordre exécutif de Joe Biden pour contrer les changements climatiques commandait ce genre de politiques. Le Texas a donc été contraint de faire face à ce refroidissement spectaculaire en état incapable de tirer profit de sources d’énergie dites fossiles (charbon, gaz naturel, mazout, etc), car elles émettent du carbone, et ne pouvait pas compter ni sur l’éolien ni sur le solaire parce qu’ils ne fonctionnaient plus en raison du gel. Le Texas devait donc importer de l’électricité des états voisins.

Et ce n’est pas tout. Plusieurs citoyens ont rapporté des cas d’abus flagrants de leur fournisseur d’électricité depuis l’effondrement du réseau. Ils se sont vus facturer des sommes astronomiques, à coups de milliers de dollars. Il y a eu aussi quelques décès et divers incidents conme des incendies, etc. De façon plus générale, la panne du réseau électrique du Texas pose des questions au niveau de la cybersécurité et de la sécurité nationale en général. En Amérique du Nord, on se rappelera des pannes majeures qui ont fait l’histoire comme celles du 9 novembre 1965, des 13-14 juillet 1977 et du 14 août 2003.  Mais la plus célèbre et la plus catastrophique demeure la Tempête de verglas de 1998 qui a affecté le nord-est du continent, mais surtout le Québec. Toutes ces pannes se sont produites dans le même secteur géographique. Le cas du Texas est special puisque normalement les températures y sont assez élevées et qu’il n’y a pas de neige.

Je terminerai en mentionnant que voilà quelques années, la Russie et l’Ukraine se livraient une guerre plus ou moins ouverte, en utilisant parfois les coupures de gaz naturel ou d’électricité comme levier pour faire pression sur le camp opposé. On sait comment cela s’est terminé. Une guerre militaire a fini par se mettre en action sur le sol de l’Ukraine où des rebelles appuyés par la Russie combattaient les forces ukrainiennes appuyées par Washington. Question: Un pays, un groupe ou une entité internationale essaie-t-il de faire pression sur le Texas, ou sur les États-Unis, pour qu’il adopte certaines politiques environnementales, énergétiques, politiques et économiques? On se le demande. Une chose est certaine, c’est que c’est l’habilité à faire face à cette panne électrique au Texas qui va donner le ton pour l’avenir en ce qui concerne l’Amérique. L’électricité est devenue essentielle à nos vies puisqu’elle alimente tout l’électronique que nous utilisons. L’ordre exécutif de Joe Biden est de bien mauvais augure en de domaine, puisqu’il va nous rendre incapables de bien nous défendre contre des cyberattaques sur nos réseaux électriques et d’informations. J’espère sincèrement me tromper mais disons si nous ne changeons pas de mentalité en ce qui concerne la sécurité du réseau électrique, nos chances de survie à moyen terme sont assez minces.

Reportage-choc d’Alex Jones sur le Grand Reset

Alex Jones fait ce reportage alors que des pannes de courant électrique affectent plusieurs secteurs de l’état du Texas où sont situés les studios d’Infowars.