Entrevue avec Arthur Firstenberg à propos de son livre The Invisible Rainbow

Entrevue avec Arthur Firstenberg sur l’électricité et les ondes électromagnétiques

Mis en avant

Arthur Firstenberg a étudié l’histoire de l’électricité et le déploiement des technologies émettant des ondes électromagnétiques. Il a vite remarqué que toutes ces inventions et technologies créaient chez les humains et les autres êtres vivants des problèmes de santé importants lors de leur déploiement mais aussi de façon permanente parfois. Des maladies bien connues comme le diabète, les maladies du coeur, la leucémie et le cancer sont du nombre et les statistiques démontrent qu’elles ont grimpé en flèche suite au déploiement de certaines de ces technologies. Dans son livre The Invisible Rainbow. A History of Electricity and Life, Arthur Firstenberg fait remarquer, par exemple, que la mise en service du télégraphe a engendré une maladie qui était appelé alors la neurasthénie, considérée comme étant un trouble psychologique. Firstenberg présente une liste de symptômes faite par Freud de la neurasthénie, qui inclut par exemple les douleurs à la poitrine, la respiration courte, la transpiration, les frissons, la diarrhée, le vertige, l’insomnie, la nausée et les vomissements, l’urination fréquente, la faiblesse et l’épuisement. Tiens tiens, il me semble d’avoir déjà vu ces symptômes-là quelque part… Eh oui, vous avez bien deviné. Ce sont les symptômes que les gouvernements du monde entier nous ont présenté comme étant ceux de la covid-19. Il ne manque seulement que la toux et la fièvre à toute fin pratique. Le déploiement des autres technologies comme la radio, le radar, le satellite, le cellulaire et le Wi-Fi, en plus de l’électricité comme telle, ont provoqué l’apparition de symptômes similaires avec un peu plus ou moins de ceci ou de cela. Les autorités ont alors tout simplement déclaré une pandémie causée par un virus sans se poser de questions ni déclencher d’enquête.

La pandémie de covid-19 est de loin le plus grand mensonge qui n’a jamais été perpétré sur cette planète. Le discours narratif de la pandémie de covid-19, en plus de mettre la table pour le Grand Reset et pour l’installation d’un gouvernement mondial, permet de masquer les effets sur la santé du déploiement de la nouvelle technologie 5G. Les symptômes attribués au nouveau coronavirus sont, de toute évidence, le résultat du déploiement de cette technologie. Les élites mondialistes ont inventé un virus de toute pièce de façon à masquer ce qu’ils sont en train de faire subir au champ électromagnétique de la planète, à l’être humain et à toutes les autres formes de vie. Dans le processus, ces élites mondialistes vont se servir du prétexte de cette «pandémie» pour s’accaparer les richesses du monde et irradier la planète dans une soupe électromagnétique qui sera toute simplement infernale et mortelle. Levons-nous avant qu’il ne soit trop tard. Refusons ce plan diabolique. À écouter absolument.

Joe Imbriano annonce la phase 2 de l’arnaque covid qui sera mise en place très bientôt

Joe Imbriano nous avertit que le déconfinement auquel nous assistons présentement est seulement temporaire en attendant que la phase 2 de l’opération de la covid-19 soit mise en branle. Joe Imbriano tient le même propos que David Icke: il n’y a pas de nouveau coronavirus. C’est une arnaque. Les explications présentées par un bon nombre de médias alternatifs sont en fait des tentatives pour garder en vie la théorie des germes, de façon à ce que les gens continuent à croire à l’existence d’un nouveau coronavirus causant la covid-19. Joe Imbriano développe sont argumentation en réitérant, comme il le fait toujours, que le but de l’opération de la covid-19 est de garder la population en état d’anémie. Les élites y parviennent en bombardant les populations avec des radiations électromagnétiques et en les convainquant de ne pas manger de viande rouge, causant ainsi une carence en fer, ce qui a un impact sur l’hémoglobine et l’absorption de l’oxygène. Tout ça en préparation du jour où la 5G sera mise en service à la pleine puissance de 60 Ghz.

Le site d’injection des personnes vaccinées pour la covid-19 a des propriétés magnétiques…

Cette vidéo est une compilation de personnes vaccinées pour la covid-19. Elles ont testé l’endroit précis où elles ont reçu l’injection pour la covid-19 avec un aimant. Eh bien croyez-le ou non, l’aimant colle sur le site d’injection. Celui-ci a donc des propriétés magnétiques…

Matt Bracken sonne l’alerte sur l’utilisation des armes à énergie dirigée contre des cibles civiles

Excellente analyse ici de Matt Bracken sur ce sujet. Les gouvernements du monde occidental, surtout ceux ayant pris le virage « woke », pourraient être tentés d’utiliser les armes à énergie dirigée contre leurs propres citoyens pour des raisons idéologiques. Comme les forces armées et les corps policiers sont en train d’être transformés petit à petit afin de se conformer à cette idéologie gauchiste dite « woke », le jour n’est pas loin où ces armes seront utilisées contre les citoyens et c’est probablement déjà commencé. Beaucoup de gens dans le monde se plaignent de symptômes apparentés au « syndrome de La Havane » et ce n’est sûrement pas une coīncidence. Il est clair que ces armes sont déjà déployées sur le terrain. Le problème, c’est de réussir à identifier les acteurs responsables et de déterminer la provenance exacte. Comme vous pouvez le voir, les populations ont à faire face à des ennemis beaucoup plus dangereux que la covid-19. À voir.

Entrevue avec Joe Imbriano sur le 5G, dans le cadre du Jordan Maxwell Show

Durant cette excellente entrevue donnée en 2018, Joe Imbriano passe en revue un ensemble d’éléments de toxicité qui nuisent à la santé humaine, la plupart reliés aux fréquences électromagnétiques. Le réseau 5G occupe une bonne partie du temps dévolu mais plusieurs autres sujets importants son abordés.

Deux vidéos de Joe Imbriano sur la nouvelle révolution bolchévique et la brucellose

Joe Imbriano parle ici de la brucellose, une maladie causée par la bactérie brucella présente dans les aliments contaminés. Imbriano fait remarquer que les symptômes de la brucellose sont pratiquement identiques aux symptômes allégués du nouveau coronavirus. Il n’y a pas de nouveau coronavirus en fait, c’est une fraude. Il fait remarquer également que l’épidémie de 1918 était, elle aussi, frauduleuse. Les gens qui sont décédés durant ce qu’on appelle communément la « grippe espagnole » ne sont pas morts de la grippe. Ils sont décédés de la combinaison d’une attaque électromagnétique et de vaccins contaminés avec des maladies et des produits chimiques. Nous vivons présentement avec la « pandémie de covid-19 » une remise en acte du mensonge auquel nous avons été exposé en 1918. Presque cent ans plus tard jour pour jour, la même mise en scène nous est servie. Comme le mensonge a fonctionné la première fois, on nous le resert de nouveau en pensant que l’humanité va encore une fois tomber dans le panneau. À voir.

Entrevue avec la docteure Carrie Madej à propos de la transmission de radiofréquences chez les personnes vaccinées pour la covid-19

David Icke explique le phénomène de la transmission des personnes vaccinées vers les non-vaccinées

David Icke explique ici le phénomène par lequel les individus qui ont reçu l’injection génique pour la covid-19 transmettent une radiofréquence, comme s’ils étaient devenus une antenne. En gros, la situation est la suivante: ceux qui n’ont pas reçu l’injection génique pour la covid-19 ressentent des symptômes après avoir été en contact avec ceux qui l’ont reçue. Voilà pourquoi, par exemple, les femmes qui n’ont pas été vaccinées et qui ont été en contact avec des femmes qui l’ont été, voient leur cycle menstruel perturbé. David Icke fait référence durant cette entrevue à l’intervention de la docteure Carrie Madej lors d’une discussion avec un groupe de médecins. Elle expliquait alors la situation selon les données cliniques qu’elle a amassées et donnait un compte rendu pour expliquer ce phénomène. En plus de la vidéo de David Icke donc, je fournis le lien d’un article précédent pour visionner la vidéo de cette discussion avec Carrie Madej, pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue. Ne manquez pas ça.

Un groupe de docteurs américains discute du phénomène de la contagiosité des personnes vaccinées pour la covid-19

No-Go Zones sur Red Ice TV: La psycho-neurobiologie et la guerre contre l’homme…

Les toutes nouvelles technologies sont absolument terrifiantes en termes de capacité de contrôle sur l’être humain. Le futur est inquiétant. L’animateur Henrik Palmgren traite de ce dossier à partir 1 heure environ dans cette vidéo.