David Icke commentait la personnalité de Elon Musk en 2019

David Icke, avec beaucoup de justesse, exprimait en 2019 de très sérieuses réserves envers le personnage de Elon Musk. Entre autres éléments intéressants, il notait qu’une de ses compagnies, Space-X, venait de commencer à lancer en orbite un grand nombre de satellites. Ces satellites, supposément destinés à améliorer l’accès à internet, allaient bombarder la Terre avec une grande quantité de radiation électromagnétique, ce qui serait dommageable pour la santé physique et psychologique des humains et des autres formes de vie. Ces satellites auraient la possibilité d’implanter des pensées, des réflexes et des comportements grâce à certaines fréquences, donnant ainsi de l’eau au moulin d’une autre compagnie de Musk, Neuralink. Elon Musk, qui vient d’acheter Twitter, ne doit pas être considéré comme quelqu’un de droite. Elon Musk est un mondialiste et un transhumaniste et la liberté d’expression est probablement la dernière chose qui l’intéresse. À écouter attentivement.

La docteure Lee Merritt établit un lien entre la mise en service du réseau 5G et la pandémie de covid-19

Ken Pereira analyse les effets de la radiation solaire sur le réseau électrique

KEN PEREIRA – PROCHAIN FALSE FLAG: LA TEMPÊTE SOLAIRE

Karen Kingston le confirme: Les vaccins pour la covid-19 contiennent de l’oxyde de graphène

En preuve, elle présente le brevet enregistré par Moderna le 7 juillet 2020, numéroté US 10703789 B2. Ces nanoparticules d’oxyde de graphène sont injectées à même les vaccins pour la covid-19. Comme elles sont grandement conductrices des ondes électromagnétiques, elles permettent de connecter le corps humain à l’intelligence artificielle via le réseau de communication sans-fil. Il ne s’agit pas de science-fiction. Cela se déroule sous nos yeux et l’humanité est en danger.

Entrevue avec Arthur Firstenberg à propos de son livre The Invisible Rainbow

Entrevue avec Arthur Firstenberg sur l’électricité et les ondes électromagnétiques

Arthur Firstenberg a étudié l’histoire de l’électricité et le déploiement des technologies émettant des ondes électromagnétiques. Il a vite remarqué que toutes ces inventions et technologies créaient chez les humains et les autres êtres vivants des problèmes de santé importants lors de leur déploiement mais aussi de façon permanente parfois. Des maladies bien connues comme le diabète, les maladies du coeur, la leucémie et le cancer sont du nombre et les statistiques démontrent qu’elles ont grimpé en flèche suite au déploiement de certaines de ces technologies. Dans son livre The Invisible Rainbow. A History of Electricity and Life, Arthur Firstenberg fait remarquer, par exemple, que la mise en service du télégraphe a engendré une maladie qui était appelé alors la neurasthénie, considérée comme étant un trouble psychologique. Firstenberg présente une liste de symptômes faite par Freud de la neurasthénie, qui inclut par exemple les douleurs à la poitrine, la respiration courte, la transpiration, les frissons, la diarrhée, le vertige, l’insomnie, la nausée et les vomissements, l’urination fréquente, la faiblesse et l’épuisement. Tiens tiens, il me semble d’avoir déjà vu ces symptômes-là quelque part… Eh oui, vous avez bien deviné. Ce sont les symptômes que les gouvernements du monde entier nous ont présenté comme étant ceux de la covid-19. Il ne manque seulement que la toux et la fièvre à toute fin pratique. Le déploiement des autres technologies comme la radio, le radar, le satellite, le cellulaire et le Wi-Fi, en plus de l’électricité comme telle, ont provoqué l’apparition de symptômes similaires avec un peu plus ou moins de ceci ou de cela. Les autorités ont alors tout simplement déclaré une pandémie causée par un virus sans se poser de questions ni déclencher d’enquête.

La pandémie de covid-19 est de loin le plus grand mensonge qui n’a jamais été perpétré sur cette planète. Le discours narratif de la pandémie de covid-19, en plus de mettre la table pour le Grand Reset et pour l’installation d’un gouvernement mondial, permet de masquer les effets sur la santé du déploiement de la nouvelle technologie 5G. Les symptômes attribués au nouveau coronavirus sont, de toute évidence, le résultat du déploiement de cette technologie. Les élites mondialistes ont inventé un virus de toute pièce de façon à masquer ce qu’ils sont en train de faire subir au champ électromagnétique de la planète, à l’être humain et à toutes les autres formes de vie. Dans le processus, ces élites mondialistes vont se servir du prétexte de cette «pandémie» pour s’accaparer les richesses du monde et irradier la planète dans une soupe électromagnétique qui sera toute simplement infernale et mortelle. Levons-nous avant qu’il ne soit trop tard. Refusons ce plan diabolique. À écouter absolument.

Joe Imbriano annonce la phase 2 de l’arnaque covid qui sera mise en place très bientôt

Joe Imbriano nous avertit que le déconfinement auquel nous assistons présentement est seulement temporaire en attendant que la phase 2 de l’opération de la covid-19 soit mise en branle. Joe Imbriano tient le même propos que David Icke: il n’y a pas de nouveau coronavirus. C’est une arnaque. Les explications présentées par un bon nombre de médias alternatifs sont en fait des tentatives pour garder en vie la théorie des germes, de façon à ce que les gens continuent à croire à l’existence d’un nouveau coronavirus causant la covid-19. Joe Imbriano développe sont argumentation en réitérant, comme il le fait toujours, que le but de l’opération de la covid-19 est de garder la population en état d’anémie. Les élites y parviennent en bombardant les populations avec des radiations électromagnétiques et en les convainquant de ne pas manger de viande rouge, causant ainsi une carence en fer, ce qui a un impact sur l’hémoglobine et l’absorption de l’oxygène. Tout ça en préparation du jour où la 5G sera mise en service à la pleine puissance de 60 Ghz.

Le site d’injection des personnes vaccinées pour la covid-19 a des propriétés magnétiques…

Cette vidéo est une compilation de personnes vaccinées pour la covid-19. Elles ont testé l’endroit précis où elles ont reçu l’injection pour la covid-19 avec un aimant. Eh bien croyez-le ou non, l’aimant colle sur le site d’injection. Celui-ci a donc des propriétés magnétiques…