Entrevue avec Arthur Firstenberg sur l’électricité et les ondes électromagnétiques

Mis en avant

Arthur Firstenberg a étudié l’histoire de l’électricité et le déploiement des technologies émettant des ondes électromagnétiques. Il a vite remarqué que toutes ces inventions et technologies créaient chez les humains et les autres êtres vivants des problèmes de santé importants lors de leur déploiement mais aussi de façon permanente parfois. Des maladies bien connues comme le diabète, les maladies du coeur, la leucémie et le cancer sont du nombre et les statistiques démontrent qu’elles ont grimpé en flèche suite au déploiement de certaines de ces technologies. Dans son livre The Invisible Rainbow. A History of Electricity and Life, Arthur Firstenberg fait remarquer, par exemple, que la mise en service du télégraphe a engendré une maladie qui était appelé alors la neurasthénie, considérée comme étant un trouble psychologique. Firstenberg présente une liste de symptômes faite par Freud de la neurasthénie, qui inclut par exemple les douleurs à la poitrine, la respiration courte, la transpiration, les frissons, la diarrhée, le vertige, l’insomnie, la nausée et les vomissements, l’urination fréquente, la faiblesse et l’épuisement. Tiens tiens, il me semble d’avoir déjà vu ces symptômes-là quelque part… Eh oui, vous avez bien deviné. Ce sont les symptômes que les gouvernements du monde entier nous ont présenté comme étant ceux de la covid-19. Il ne manque seulement que la toux et la fièvre à toute fin pratique. Le déploiement des autres technologies comme la radio, le radar, le satellite, le cellulaire et le Wi-Fi, en plus de l’électricité comme telle, ont provoqué l’apparition de symptômes similaires avec un peu plus ou moins de ceci ou de cela. Les autorités ont alors tout simplement déclaré une pandémie causée par un virus sans se poser de questions ni déclencher d’enquête.

La pandémie de covid-19 est de loin le plus grand mensonge qui n’a jamais été perpétré sur cette planète. Le discours narratif de la pandémie de covid-19, en plus de mettre la table pour le Grand Reset et pour l’installation d’un gouvernement mondial, permet de masquer les effets sur la santé du déploiement de la nouvelle technologie 5G. Les symptômes attribués au nouveau coronavirus sont, de toute évidence, le résultat du déploiement de cette technologie. Les élites mondialistes ont inventé un virus de toute pièce de façon à masquer ce qu’ils sont en train de faire subir au champ électromagnétique de la planète, à l’être humain et à toutes les autres formes de vie. Dans le processus, ces élites mondialistes vont se servir du prétexte de cette «pandémie» pour s’accaparer les richesses du monde et irradier la planète dans une soupe électromagnétique qui sera toute simplement infernale et mortelle. Levons-nous avant qu’il ne soit trop tard. Refusons ce plan diabolique. À écouter absolument.

Entrevue avec Joe Imbriano sur le 5G, dans le cadre du Jordan Maxwell Show

Durant cette excellente entrevue donnée en 2018, Joe Imbriano passe en revue un ensemble d’éléments de toxicité qui nuisent à la santé humaine, la plupart reliés aux fréquences électromagnétiques. Le réseau 5G occupe une bonne partie du temps dévolu mais plusieurs autres sujets importants son abordés.

Entrevue avec le docteur Paul Héroux à propos des réseaux 5G et des ondes électromagnétiques, sur Lux Média

Entrevue avec Edward F. Group sur les dangers du nouveau réseau 5G

Cette entrevue date de 2018. Elle annonçait ce que nous vivons présentement. Edward F. Group parle ici des effets néfastes qui découleront du déploiement de la nouvelle technologie 5G. En plus de favoriser la surveillance de masse et le contrôle de l’esprit humain, elle engendrera évidemment toute une série de symptômes et de problèmes de santé. Nos élites, aujourd’hui, ne peuvent s’empêcher de blâmer ces symptômes sur le nouveau coronavirus. Edward F. Group ne pouvait pas savoir en 2018 qu’il y aurait une maladie appelée la covid-19 mais on voit bien qu’il anticipait un scénario de ce genre. Les problèmes de santé affectant les populations de la planète présentement ont plusieurs causes dont la pollution, les aérosols dans l’atmosphère, les insecticides et pesticides utilisés par l’industrie alimentaires, etc, mais il ne faut surtout pas oublier les ondes électromagnétiques. La nouvelle technologie 5G qui est déployée présentement en rajoute une couche de plus, une de trop sans doute, qui risquent de causer beaucoup de problèmes dans les prochaines années. Le cirque de la pandémie de covid-19 a-t-il été orchestré pour servir de couverture aux effets secondaires de la 5G lors de son déploiement? On peut se le demander. À ne pas manquer.

Alerte Rouge! Le Dr Russell Blaylock: Le masque sanitaire représente un risque sérieux pour la santé…

Le Dr Russell Blaylock a publié voilà quelques semaines un texte rempli de sagesse sur le masque sanitaire. S’appuyant sur ses connaissances médicales, sur la vraie science médicale, il remet les pendules à l’heure sur ce gadget improvisé par nos pseudo-élites corrompues et incompétentes. Je vous invite à prendre le temps de le lire. En gros, le Dr Blaylock sonne l’alarme sur le masque sanitaire parce qu’il réduit l’apport en oxygène dans le sang, alors qu’il ne protège pas ceux qui sont en bonne santé. Le Dr Blaylock cite 17 études réalisées sur l’utilisation du masque sanitaire. Aucune d’elles n’a réussi à démontrer une quelconque utilité du masque sanitaire pour protéger du virus de l’Influenza. Comme il n’y a pas eu d’études réalisées pour mesurer l’efficacité du masque sanitaire pour protéger de la Covid-19, les responsables en santé publique n’ont pas d’autre choix que de se fier sur celles réalisées pour l’Influenza. Or, ils n’en tiennent pas compte. Ils imposent le masque sanitaire aux populations malgré l’absence de preuve scientifique de son efficacité.

Le symptôme le plus souvent mentionné en relation avec l’utilisation du masque sanitaire sont les maux de têtes. Mais ce n’est rien comparé avec le problème du manque d’oxygénation du sang, ou hypoxie, ou encore de l’accumulation de CO2 dans le sang, ou hypercapnie. Le masque sanitaire empêche l’oxygénation du sang de se faire naturellement et dans la concentration nécessaire permettant à l’organisme de maintenir ses fonctions biologiques bien réglées et équilibrées. Par exemple, le masque N95 réduirait l’oxygénation du sang d’environ 20%(!) Ceux souffrant d’une maladie pulmonaire ou d’un cancer risquent donc de voir leur condition se détériorer. Et pour ce qui concerne spécifiquement la Covid-19, on doit retenir que le manque d’oxygénation du sang (hypoxie) entraîne une baisse d’efficacité des fonctions immunitaires. On rentre ici dans le jargon médical mais, en gros, retenons que l’hypoxie nuit aux cellules dites CD4+lymphocytes-T qui sont actives dans le combat contre les infections virales. Le masque sanitaire met donc ses utilisateurs dans une situation où ils auront plus de chance de contracter la maladie et, si c’est le cas, où ils seront plus malades et plus longtemps.

Le Dr Blaylock mentionne aussi que le masque sanitaire, étant donné qu’il est une barrière physique, bloque le virus lors de l’expiration, ce qui fait en sorte que la personne malade respire de nouveau le virus, ce qui ralentit la guérison, d’une part. D’autre part, le masque sanitaire fait en sorte que le virus peut se concentrer dans les voies nasales, et à partir de là, se rendre jusqu’au cerveau via les nerfs olfactifs. En terminant, le Dr Blaylock affirme qu’il serait mieux pour nos sociétés que l’on développe l’immunité collective pour pouvoir se débarrasser rapidement du virus de la Covid-19 au lieu d’insister sur le port du masque sanitaire.

Vous voyez donc, chers lecteurs, à la lecture de cet article, dans quel bourbier nous sommes tombés. Nos élites politiques et de santé publique nous imposent des mesures sanitaires qui n’ont aucune base scientifique. Leur discours sur la Covid-19 est un bric-à-brac de futilités non-scientifiques. Il est l’expression d’une pensée sectaire et dogmatique, autoritaire et totalitaire. Nos élites ont largué la science au profit de leur idéologie. Ils essaient d’installer leur tyrannie mondialiste en nous écrasant sous le poids d’une terreur médicale injustifiée. La Covid-19 est un pétard mouillé. Refusons ce totalitarisme médical avant qu’il ne soit trop tard.

Blaylock: Face Masks Pose Serious Risks To The Healthy

Interview with Dr. Judy Mikovits about vaccines, on National File

Entrevue avec le docteur Paul Héroux à propos du déploiement de la 5G, sur Ouvrir Les Yeux

Locked Down: Covid-19, Manufacturing Consent, by Mimir’s Council

Dr Andrew Kaufman breaks down what really is Covid-19: Exosomes…

According to Dr Kaufman’s research, what is called Covid-19 is simply what is referred to as «exosomes», i.e. biological material that is produced by the cells to fight some form of assault on the human body. For those who would prefer something easier to assimilate, I also suggest an episode of Flashback Friday on Red Ice TV where the host, Henrik Palmgren, among several items, comments on that presentation by Dr Kaufman. The extract starts around 23:00 minutes.

5G radiation poisoning and the Coronavirus, featuring Dr Thomas Cowan, on Infowars

This Infowars video features a lecture by Dr Thomas Cowan. Dr Cowan believes that it is electromagnetic radiation that causes epidemics. It poisons the cells with toxins and viruses are the excretions of that. Every time a new form of electromagnetic radiation is brought into the atmosphere of the Earth, epidemics explode as as reaction. Alex Jones covers this extensively in that video. Well done!