Ken Pereira analyse les jeux d’influence présentement en cours

Entre autres sujets intéressants, Ken Pereira présente l’influence de la firme Mckinsey dans la stratégie de gestion de la pandémie de covid-19 à travers le monde.

Ezra Levant présente le document classifié révélant le partenariat militaire entre le Canada et la Chine

Ezra Levant de Rebel News a obtenu, grâce à une demande d’accès à l’information, un document apparemment classifié. Pour une raison qui reste à déterminer, les sections censurées en noir ont été mises en gris pour en permettre la lecture. Nous pouvons maintenant prendre connaissance du document dans son entièreté. Le document fait état d’un degré de collaboration avancé entre l’Armée Canadienne et l’Armée de Libération du Peuple de Chine. Cette collaboration comprend des exercices d’entraînement conjoints entre les deux armées à la fois au Canada et en Chine. C’est absolument incroyable mais pas surprenant de la part des Libéraux de Justin Trudeau. Apparemment, au moins un de ces exercices a été annulé mais Justin Trudeau a exigé qu’il soit avisé avant toute autre annulation. La vidéo d’Ezra Levant est suivie d’une entrevue accordée à Alex Jones sur le sujet. Levant a rendu disponible le document en question sur le site de Rebel News, que vous pouvez consulter à cette adresse:

Document classifié sur le partenariat militaire Canada-Chine

David Knight nous présente le document coulé par le lanceur d’alertes canadien sur le Grand Reset

Dans cette émission, David Knight analyse un document qui aurait été coulé par un haut gradé du Parti Libéral du Canada siégeant sur un obsur comité portant le nom de «Comité de planification stratégique». Le document parle de remise de dettes, de vaccination, de camps d’internement, d’abolition de la propriété privée, etc, en phase avec l’Agenda 2030. Malgré le fait qu’il est difficile à ce stade-ci de déterminer si le document est authentique, les éléments qui le composent sont suffisamment inquiétants pour que l’on si arrête. De plus, Justin Trudeau lui-même semble adhérer à ce plan de match pour le Canada. En effet, on a pu le voir cette semaine dans une vidéo publiée sur Twitter parler du Grand Reset et de l’Agenda 2030. Vous pourrez voir cette vidéo plus bas, suite à la vidéo de David Knight. Je suggère également une vidéo d’Alex Jones qui analyse le dossier du Grand Reset. Et finalement, vous pourrez consulter le document du lanceur d’alerte en question dans le dernier lien.

Is this leaked info really Trudeau’s crazy COVID plan for 2021? You decide …

Alexandre Cormier-Denis: Souveraineté et armes à feu

Alexandre Cormier-Denis commente l’action politique récente des Mohawks, sur Nomos-TV

Watch Ezra Levant interrogation by the Canadian federal police about his book, the Librano$

This is a classic case of intimidation here in Canada. The federal government is using its police to intimidate a private citizen, Ezra Levant, because of his political beliefs. Levant was wise enough to record the interrogation meeting he was summoned to and now the whole world can see the true nature of Canada. Forget about the blue helmets of the United Nations and the nice sermons of politicians about the greatness of Canadian values. In the real life, Canada is a socialist/marxist dictatorship with a nice veneer of ‘democracy’ on top of it to deceive everyone. See it with you own eyes. I don’t know how the opposition parties in the House of Commons can continue to support Trudeau’s minority government. If they do, that will only tell that they are willingly complicit in that masquerade. The nightmare society models described by George Orwell and Franz Kafka have become a reality in many places around the globe and Canada is a good example. Now the real question is: Under Justin Trudeau as Prime Minister do we, citizens, have any rights whatsoever left? Are we going to be the next ones to fall under the thumb of his dictatorial impulses? The second video features a discussion between Levant and one of his lawyers about this incident.

Alexandre Cormier-Denis analyse les résultats électoraux des dernières élections fédérales canadiennes

Analyse de Nomos-TV des partis politiques fédéraux canadiens en regard des prochaines élections

Justin Trudeau et la tentation de la Chine: ‘Their basic dictatorship’…

Alors que le Canada est en période électorale, on a eu droit cette semaine à une scène digne d’un épisode de roman-savon. Les médias de masse ont concentré leur attention sur les photos de «blackface» qui ont surgi des années de jeunesse de Justin Trudeau. Ils n’ont parlé que de ça ou presque pendant 48 heures. Mais force est d’avouer qu’il ne s’agit ici que d’une anecdote, d’un fait divers, à la limite anodin, pas d’un enjeu fondamental de la politique d’état du Canada. Je comprends la controverse générée par la vue de telles photos et c’était en fait bien rigolo de les voir. Certains analystes politiques, avec justesse, ont fait remarquer qu’ils se sentaient davantage préoccupés par le manque de jugement de Justin Trudeau que par ces photos de blackface ou par d’autres déguisements qu’il a pu enfiler depuis qu’il est en politique.

Or, il y a beacoup plus inquiétant dans le gouvernement Trudeau que ses nombreux déguisements et frasques. Tout d’abord, il y a la présence de membres de la communauté sikhe au sein du gouvernement et au sein de l’Armée Canadienne et cette présence est inquiétante. En effet, un mouvement indépendantiste chez les Sikhs cherchent à créer un état autonome dans le continent indien, le Khalistan, et certains actes terroristes qui se sont produits dans les dernières décennies semblent être reliés à ce mouvement indépendantiste. D’ailleurs, dans cet article, on peut voir des membres des Forces Armées Canadiennes appartentant clairement à la communauté sikhe participer au défilé d’une fête communautaire, le Khalsa Day à Toronto en avril dernier, avec leurs armes de combat. Rien de moins. Et à la Chambre des Communes, non seulement retrouve-t-on des membres de la communauté sikhe parmi les élus mais le chef même du NPD, Jagmeet Singh, est lui aussi Sikh. Je crois que les électeurs canadiens sont en droit de se demander ce qui se passe réellement sur la scène politique fédérale. Les Sikhs sont-ils en train de prendre le contrôle du gouvernement canadien? Peut-être pas à proprement parler mais disons que les apparences nous font commencer à douter de l’état de la démocratie canadienne.

Ce qui m’amène à la pièce centrale de cet article. Lors d’une conférence donnée à un groupe de femmes en préparation des élections générales fédérales de 2015, Trudeau avait déclaré en anglais qu’il admirait la Chine «because their basic dictatorship»… Autrement dit, Trudeau n’admire pas la Chine en raison de ses prouesses technologiques, en raison de sa puissance économique ou pour quelque autre raison mais pour sa dictature de base… Ainsi, les électeurs canadiens sont également en droit de se demander ceci: Quelles sont les valeurs de Justin Trudeau? En quoi croit-il? Qu’est-ce qui est important pour lui? Comme je l’ai mentionné plus haut, beaucoup d’analystes politiques, de politiciens et de citoyens engagés lui reprochent son manque de jugement, illustré par ses nombreuses frasques qui ont été reprises par les médias. Personnellement, le fait que Justin Trudeau ne voit pas de problème à ce que son gouvernement fleurte avec la communauté sikhe pour les raisons et j’ai évoquées, et le fait qu’il admire la Chine «en raison de sa dictature de base», m’inquiète au plus haut point. Le chef du Parti Conservateur, Andrew Scheer, a dit que Justin Trudeau était indigne d’occuper la fonction de Premier Ministre suite à la publication des photos de blackface. Pour ma part, c’est plutôt en raison de son attitude envers la commnauté sikhe et en raison de son admiration pour la «dictature de base» de la Chine, que je crois que Justin Trudeau est indigne d’être Premier Ministre du Canada.

Entrevue avec Maxime Bernier à l’émission The Rubin Report

Alors que les Libéraux sont occupés à prendre le virage de l’extrême-gauche, alors que les Conservateurs sont occupés à copier les Libéraux en toutes choses, alors que le NPD trace la voie pour le Parti Libéral en matière d’extrémisme de gauche, et que le Bloc Québécois est grandement occupé à recruter des candidats communistes, le Parti Populaire du Canada de Maxime Bernier propose une plateforme pour défendre les valeurs et les libertés des Canadiens. Appuyons Maxime Bernier dans son projet de mettre un terme au socialisme au Canada. Cette entrevue date de plusieurs mois mais elle est toujours pertinente. N’oubliez pas de voter pour le Parti Populaire cet automne!