Reportage d’Infowars sur l’invasion migratoire à la frontière sud des États-Unis, suivi d’une entrevue avec Michael Yon

Deux reporters d’infowars sont présentement à la frontière mexicano-texane. On peut entendre leur témoignage dans la première vidéo. Dans la deuxième vidéo, Alex Jones commente le renseignement selon lequel l’état profond préparerait un false flag terroriste qui donnerait le prétexte à l’Administration Biden d’activer un logiciel de reconnaissance faciale permettant d’identifier toute personne se trouvant sur le territoire américain. Ainsi, l’Administration Biden pourrait de nouveau transformer en terroristes les patriotes américains comme elle l’a fait lors des événements du 6 janvier 2021. La troisième vidéo met en vedette Michael Yon qui analyse la situation sur les ondes du Stew Peters Show.

La famille de Karen Kingston a émis un communiqué pour signaler sa disparition

Karen Kingston s’est fait connaître pour son travail remarquable dans le domaine des nanotechnologies contenues dans les injections pour la covid-19. Elle a fait un grand nombre de présentations sur le sujet durant l’émission de Stew Peters sur le Stew Peters Network ou durant celle de Maria Zeee sur la même plateforme. Sa contribution sur le sujet est absolument exceptionnelle et complète parfaitement les travaux de la docteure Ana Mihalcea ainsi que les révélations de l’ancienne employée de FEMA, Celeste Solum. Or, nous venons d’apprendre que la famille de Karen vient d’émettre un communiqué déclarant que Karen Kingston est maintenant considérée comme étant disparue. Elle s’est rendue au Mexique pour un voyage à la fin juillet. Ce qui est particulier ici, c’est que Karen Kingston elle-même a publié un message sur Substack le 6 août dans lequel elle se plaignait de ne pas avoir de contact avec sa famille. Dans le même message, elle a publié des photos et vidéos de son enfant et exprimait des craintes pour sa sécurité et pour celle de sa mère. Prions pour que Karen Kingston soit saine et sauve et qu’elle rentre rapidement aux États-Unis. Avec tous les sbires des mondialistes qui rôdent partout, on ne doit prendre aucune chance. Je republie deux entrevues récentes avec Karen Kingston pour que vous découvriez son travail si ce n’est pas déjà fait, ainsi que les articles associés concernant sa disparition.

Family Statement on Missing Person Karen Kingston, August 18, 2023

Timeline on Karen Kingston’s Disappearance

Concerned for My Son

A Message from Gavyn to His Mom Karen Kingston

Vidéos du reportage d’Owen Shroyer à la frontière mexicano-américaine documentant l’invasion migratoire

Fall of the Republic: See the Exclusive Mind-Blowing Coverage of the Southern Border Collapse

Economic Bomb Hits Gate 42 at US Southern Border, Owen Shroyer Reports

Reportage d’Owen Shroyer sur l’arrivée de migrants aux États-Unis

Owen Shroyer a rencontré des migrants qui arrivaient au Texas avec des enveloppes (d’argent?). Ces migrants ne parlent pas anglais et semblent complètement perdus. Ils ne savent pas où aller ni quoi faire. La situation est étrange mais elle correspond tout à fait à l’état d’effondrement de la frontière mexico-américaine où les trafiquants humains et de drogues font la loi. L’adminstration Biden pour sa part en profite, entres autres, pour faire venir des électeurs.

Conférence de presse sur la sécurité de nos infrastructures de transport d’énergie

Cette conférence de presse parrainée par le Center for Security Policy avait pour but de présenter devant la presse américaine les préoccupations majeures entourant la sécurité de nos infrastructures électriques et de transport d’énergie. Des attaques sur nos réseaux, effectuées à l’aide d’armes électromagnétiques ou de bombes nucléaires, ou encore simplement des tempêtes magnétiques récurrentes émanant du soleil, pourraient causer des dommages sur nos systèmes d’énergie, les détruire partiellement de façon temporaire ou même complètement de façon définitive. Le groupe de conférenciers ici réunis essaient d’alerter l’opinion publique et celle des décideurs politiques à prendre au sérieux ce type de menace. À cet effet, le plus grave manquement professionnel en ce domaine a été manifesté par l’organisme représentant les diverses compagnies productrices d’énergie et d’électricité, la NERC. Selon les experts du présent panel, qui se présentent sous le nom de « The Secure the Grid Coalition », la NERC ne prend pas au sérieux les problèmes reliés à la sécurité de nos réseaux et ne fait aucun effort pour corriger la situation. Que ce soient pour des raisons financières, de pouvoir ou simplement par paresse ou par négligence, ce genre d’attitude ne pourra que nous attirer des ennuis à moyen terme. Un changement de cap s’impose. Le Congrès américain devrait légiférer pour, par exemple, rendre obligatoire la mise en examen et l’approbation des procédures de sécurité de ces compagnies par le gouvernement américain, le Department of Homeland Security et le Pentagone, sans quoi elles pourraient se voir mises sous tutelle. Un dossier à suivre.