La docteure Jane Ruby s’entretient avec George Webb sur la nébuleuse reliant l’industrie des vaccins, l’armée, les gouvernements et les sous-contractants

Entre autres excellents points présentés durant cette entrevue, George Webb s’attarde particulièrement sur la figure ambigüe du docteur Robert Malone, celui qui est réputé être l’inventeur de la technologie à ARN messager. De façon plus large, George Webb s’interroge sur le degré d’infiltration de la communauté de patriotes combattant la prise de contrôle de la planète par les mondialistes. Beaucoup de gens ayant de la visibilité et de la popularité semblent être de toute évidence des «grifters» ou même carrément des agents du camp adverse. À voir absolument.

Le docteur Peter McCullough fait le bilan des différents éléments à se remémorer pour bien comprendre l’arnaque de la pandémie et de l’imposition du vaccin pour la covid-19

Le docteur Peter McCullough semble croire que le virus SARS-CoV-2, causant supposément la covid-19, existe bel et bien. Les membres de la communauté de réinformation sur la covid-19 ne s’entendent pas tous sur l’existence du virus SARS-CoV-2. Certains croient qu’il existe et d’autres non. On peut amener des arguments dans un sens ou dans l’autre. Le docteur McCullough résume très bien ici tout ce que l’on sait maintenant de ce qu’on appelle la covid-19 et du déploiement du vaccin qui l’accompagne.

David Icke explique comment la ‘pandémie’ de covid-19 est en fait un sortilège qui a été jeté sur l’humanité

En plus d’expliquer comment la pandémie de covid-19 est en fait un mauvais sort qui a été jeté sur l’être humain, David Icke explique également comment la procédure du test PCR a été modifiée pour dépister le variant ‘Omicron’ du virus SARS-CoV-2 censé causer la covid-19. Comme le virus SARS-CoV-2 n’a jamais été isolé, on peut douter qu’il existe réellement un variant Omicron. En effet, il ne peut pas y avoir de variant de quelque chose qui n’existe pas. Enfin. Toujours est-il que désormais, les laboratoires procédant à l’analyse des écouvillons provenant des tests de dépistage de la covid-19 ne considèrent plus qu’un échantillon doit être positif pour les trois amorces, comme c’était le cas jusqu’à maintenant. Pour dépister le variant Omicron, l’échantillon peut être positif seulement pour deux amorces, ce qui a pour effet immédiat d’augmenter le nombre de cas positifs et ainsi donner l’impression que l’épidémie et la maladie prennent de l’expansion. L’arnaque se poursuit de plus belle.

Entrevue avec le docteur Vladimir Zelenko sur les injections géniques pour la covid-19

Ne manquez surtout pas cette percutante entrevue avec le docteur Zelenko. Vous verrez qu’il ne mâche pas ses mots et qu’il dit les choses directement. À voir absolument.