Jane Ruby dénonce l’injection des bébés avec la très dangereuse technologie à ARN messager

Jane Ruby explique pourquoi la technologie à ARN messager/modifié est incontrôlable et dangereuse

Jane Ruby commente la décision d’un tribunal américain de retirer l’immunité aux compagnies pharmaceutiques et autres acteurs en relation avec les injections pour la covid-19

Peggy Hall commente la promotion faite par Del Bigtree de la ‘confiance envers les vaccins’

Jane Ruby s’entretient avec Sasha Latypova sur l’opération militaire derrière les injections pour la covid-19

Ne manquez pas vers 34:00 minutes dans la première vidéo, on peut entendre un extrait audio d’une conversation tenue chez AstraZeneca où les employés admettent qu’ils travaillent depuis 2017 avec le Département de la Défense américain pour la production de nouveaux produits pour combattre les maladies. Donc, les injections pour la covid-19 produits par AstraZeneca ont été réalisées en collaboration avec l’Armée américaine. Dans la deuxième vidéo, Sasha Latypova décrit certains signes par lesquels on peut reconnaître l’opposition contrôlée.

La docteure Ana Maria Mihalcea présente les données scientifiques du phénomène de la transmission vaccinale

Jane Ruby explique comment les membres du Congrès américain se sont exemptés de l’obligation vaccinale tout en protégeant les compagnies pharmaceutiques

Parmi les éléments intéressants de cette vidéo, on notera que les vaccins sont considérés comme étant des «contremesures couvertes» aux États-Unis lorsque le PREP Act est en cours d’application. Ainsi, c’est le programme Countermeasures Injury Compensation Program qui couvre les réclamations en cas de blessures ou maladies suite à l’injection d’un vaccin et non pas le programme qui avait été mis en place par Reagan. Donc, en toute probabilité, ceux ayant été blessés par les injections pour la covid-19 ou un autre vaccin similaire n’obtiendront aucune compensation. Aussi, le consentement éclairé aurait été aboli tout dernièrement, selon les recherches de Jane Ruby.

Des employés de la santé au Colorado auraient été vaccinés pour l’Ebola avec un vaccin qui favorise la propagation

Apparemment, le taux de transmission vaccinale pour ce vaccin serait de 31%! C’est suffisant pour créer une véritable épidémie. Alex Jones s’entretient avec le docteur Richard Bartlett sur le sujet.

Alex Jones s’entretient avec le professeur Denis Rancourt sur la pandémie, l’excès de mortalité et les injections pour la covid-19

Ne manquez pas cette entrevue de haut niveau avec le professeur Denis Rancourt. En conversation avec Alex Jones, Denis Rancourt présente durant cette entrevue non seulement la science réelle expliquant ce qui s’est réellement passé durant la ‘pandémie’ mais aussi l’arrière-fond géo-politique et civilisationnel qui l’a rendue possible. Durant la présentation de Denis Rancourt, on peut voir des graphiques et des tableaux illustrant son propos. L’absence d’excès de mortalité en 2020 jusqu’au déploiement des injections pour la covid-19 démontre qu’il n’y a pas eu de pandémie de covid-19 et donc qu’il n’y avait pas de nouveau pathogène en circulation. Ce sont les mesures sanitaires mises en place qui ont causé les décès. L’excès de mortalité s’est produit seulement lorsque les injections pour la covid-19 ont été déployées. Je joins également la conférence du professeur Rancourt présentée lors du symposium International Crisis Summit IV. À VOIR ABSOLUMENT ET À PARTAGER SUR TOUTES LES PLATEFORMES.

Jane Ruby commente l’appel du docteur Joseph Ladapo de bannir les injections pour la covid-19