David Icke sur l’hypothèse d’une fuite du virus SARS-CoV-2 du laboratoire de Wuhan

David Icke argumente dans cette vidéo que l’hypothèse d’une fuite du virus SARS-CoV-2 d’un laboratoire de Wuhan fait parti d’un discours narratif binaire qui vient répondre à celle du marché humide (pour expliquer l’origine du virus SARS-CoV-2). Comme il l’explique ici, les deux sont fausses.

Le docteur Andrew Kaufman commente la controverse du ‘venin de serpent’ comme cause possible de la covid-19

Docteur Robert Young: Les virus présentés comme étant des exemplaires du SARS-CoV-2 sont en fait des exosomes…

Le docteur Robert Young affirme ici en toutes lettres que les images qui nous sont présentées par les médias et les organisations médicales officielles comme étant des exemplaires du SARS-CoV-2 (le virus allégué comme étant à l’origine de la covid-19) sont en fait des images générées par ordinateur. Elles représentent en réalité des exosomes, qui sont des particules excrétées par les membranes cellulaires en réaction à un polluant qui s’est introduit dans le corps humain. La communauté médicale, contrôlée par Big Pharma, la famille Rockefeller et les grands prêtres de la théorie virale, insistent néanmoins pour nous croyions que ces particules sont des «virus», i.e. des corps étrangers venant de l’extérieur. Le docteur Young rectifie le tir ici. Ces particules sont générées à l’intérieur du corps lui-même. Elles ne sont pas des virus, ce sont des exosomes, responsables de réparer les tissus endommagés. Cette présentation du docteur Young confirme les travaux du docteur Andrew Kaufman sur le sujet qu’il a présentés sur le web dès le printemps 2020. Je joins ici la vidéo où il avait présenté ces travaux, après l’entrevue avec le docteur Young sur les ondes du Ramola D Reports.

Amandha Vollmer souligne l’importance du discernement dans le mouvement de la réinformation (Truthers)

Je ne suis pas complètement d’accord avec le propos d’Amandha Vollmer. Je pense que dans l’ensemble Alex Jones et Stew Peters font du bon travail. Leurs plateformes et leurs émissions permettent à un grand nombre d’invités de faire connaître leurs recherches et leurs préoccupations. Alex Jones a été un précurseur dans le domaine de la réinformation et maintenant, ce sont des millions de personnes à travers le monde qui s’intéressent à ces sujets et qui publient du matériel régulièrement, contribuant ainsi à faire avancer la recherche et la science. Cependant, le propos d’Amandha Vollmer est tout de même important, puisqu’il rappelle la nécessité du discernement. Trop souvent une nouvelle à sensation est publiée pour être partagée immédiatement par la réinfosphère, sans que les internautes prennent le temps de faire davantage de recherche, de réfléchir à la crédibilité scientifique de l’information ou d’analyser le background des acteurs en présence. Amandha Vollmer réagit ici à la controverse suscitée par la nouvelle théorie en vogue, popularisée par le docteur Bryan Ardis, selon laquelle la covid-19 serait causée par la présence de venin de serpent, qui aurait été mis potentiellement dans l’eau ou dans un autre médium. Elle émet des doutes sur les bases scientifiques d’une telle affirmation et réitère la nécessité de faire davantage de recherche sur le sujet avant de sauter aux conclusions. À voir.

Entrevue avec Michel Chossudovsky sur la ‘pandémie’ de covid-19, sur Lux Média

L’entrevue est disponible en français et en anglais. Je joins également des textes scientifiques sur ce sujet dans les deux langues, publiés par le professeur Chossudovsky.

Biggest Lie in World History: There Never Was A Pandemic. The Data Base is Flawed. The Covid Mandates including the Vaccine are Invalid

The 2020-22 Worldwide Corona Crisis: Destroying Civil Society, Engineered Economic Depression, Global Coup d’État and the “Great Reset”

Le plus gros mensonge de l’histoire: La base de données est erronée. Il n’y a jamais eu de pandémie. Les mandats Covid, y compris le vaccin, sont invalides.

La Crise mondiale corona 2020-2022: destruction de la société civile, dépression économique, coup d’État mondial et «Grande réinitialisation»

Le documentaire ‘The PCR Test Deception’, avec les docteurs Stefan Lanka et Malcolm Kendrick

David Icke explique comment la ‘pandémie’ de covid-19 est en fait un sortilège qui a été jeté sur l’humanité

En plus d’expliquer comment la pandémie de covid-19 est en fait un mauvais sort qui a été jeté sur l’être humain, David Icke explique également comment la procédure du test PCR a été modifiée pour dépister le variant ‘Omicron’ du virus SARS-CoV-2 censé causer la covid-19. Comme le virus SARS-CoV-2 n’a jamais été isolé, on peut douter qu’il existe réellement un variant Omicron. En effet, il ne peut pas y avoir de variant de quelque chose qui n’existe pas. Enfin. Toujours est-il que désormais, les laboratoires procédant à l’analyse des écouvillons provenant des tests de dépistage de la covid-19 ne considèrent plus qu’un échantillon doit être positif pour les trois amorces, comme c’était le cas jusqu’à maintenant. Pour dépister le variant Omicron, l’échantillon peut être positif seulement pour deux amorces, ce qui a pour effet immédiat d’augmenter le nombre de cas positifs et ainsi donner l’impression que l’épidémie et la maladie prennent de l’expansion. L’arnaque se poursuit de plus belle.

La docteure Lee Merritt établit un lien entre la mise en service du réseau 5G et la pandémie de covid-19