Ken Pereira présente un dossier sur les atrocités de la médecine expérimentale

Toute ressemblance entre les faits qui sont rapportés durant cette émission avec la distribution des vaccins pour la covid-19 est le fruit du hasard…

KEN PEREIRA – LES ATROCITÉS DE LA MÉDECINE EXPÉRIMENTALE

Réinformation du 3 août 2021 sur Lux Média: Le dérapage inquiétant de Véronyque Tremblay

L’ancienne politicienne québécoise Véronyque Tremblay a publié dernièrement un article dans le Journal de Québec assez belliqueux envers ceux qui n’ont pas été vaccinés pour la covid-19. Elle demande au gouvernement du Québec de «durcir le ton» envers eux et de suspendre la Charte des droits et libertés du Québec pour les contraindre à se faire vacciner. Cet article s’ajoute à plusieurs autres du même genre qui ont été publiés dans les médias de Québecor depuis le début de la pandémie. Les chroniqueurs, journalistes, éditorialistes des médias de Québecor prennent un malin plaisir à s’attaquer à ceux qui ne partagent pas complètement le discours narratif du gouvernement. Ils diabolisent toute personne qui émet des doutes ou des critiques envers la propagande gouvernementale. Pourquoi est-ce ainsi? Parce que ces médias reçoivent des subventions du gouvernement? Les publications de l’équipe journalistique de Québecor sont-elles le reflet de ce que pense la haute direction de l’entreprise et son président, Pierre-Karl Péladeau? Le ton et le propos des publications actuelles des journalistes de Québecor m’inquiètent profondément. Comme nous l’avons souvent vu dans l’histoire auparavant, le déchaînement de violence envers certains groupes est souvent précédé par un discours haineux caractérisé par le dénigrement et la déshumanisation de ceux-ci. Ce que les journalistes de Québecor nous offrent présentement augure très mal pour l’avenir pour ceux qui croient encore à la liberté.

RÉINFORMATION 03/08/2021 – VÉRONYQUE TREMBLAY APPELLE À L’INTOLÉRANCE ET AU VIOL DE NOS DROITS FONDAMENTAUX

Alex Jones présente un extrait d’une conférence de presse d’Anthony Fauci et de Rochelle Walensky

L’extrait en question commence vers 10:40 minutes. Un responsable du gouvernement américain donne un point de presse en compagnie d’Anthony Fauci du NIAID et de Rochelle Walensky du CDC sur la vaccination obligatoire de certains corps de métier. Remarquez bien les réactions non-verbales d’Anthony Fauci. Elles sont éloquentes. On peut déceler plusieurs sentiments comme la déception, le découragement et même l’effroi. À un moment donné, il baisse la tête. Ça en dit long. Anthony Fauci a-t-il l’impression qu’il est dans le pétrin? On se le demande. Pour ce qui est de Rochelle Walensky, elle a le visage de quelqu’un qui assiste à un enterrement. C’est difficile d’avoir l’air plus désemparé. De toute évidence, c’est un jour sombre pour les États-Unis et ils le savent. Alex Jones qualifie ce jour de «la mort de la liberté». Fauci et Walensky seront-ils blâmés pour les nombreux décès et problèmes de santé causés par les vaccins pour la covid-19 dans les prochaines années? L’avenir nous le dira.

Entretien de haut niveau entre Stew Peters et David E. Martin sur la fabrication de la pandémie de covid-19

Cet entretien complète à merveille l’information présentée dans une entrevue précédente. Parmi les nombreux points pertinents présentés ici, deux sont particulièrement révélateurs. Premièrement, vers 40:00 minutes, David E. Martin révèle qu’Anthony Fauci aurait fait transférer la technologie de la protéine ‘spike’ de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill à la compagnie pharmaceutique Moderna, en novembre 2019, soit bien avant qu’il y ait un seul patient atteint supposément du nouveau coronavirus. Deuxièmement, il fait remarquer aussi que beaucoup de supposés défenseurs de la liberté et de la patrie ne livrent pas le «knock-out blow» lors de leurs échanges et interventions avec les acteurs et créateurs de la fausse pandémie de covid-19. Ils se contentent de tourner autour du pot sans parler de l’essentiel. Il fait référence entre autres (vers 43:00 minutes) à une lettre officielle du NIH-NIAID envoyée à l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, prouvant que le NIH finançait bel et bien la recherche de type gain-of-function, et ce malgré les dénégations du docteur Fauci. Il donne l’exemple de Rand Paul, qui a interrogé le docteur Fauci lors d’un comité parlementaire récemment. Rand Paul a sermoné sévèrement le docteur Fauci mais n’a pas fait mention de cette lettre toutefois, alors que cela aurait été l’argument décisif qui aurait tranché l’affaire. À ne pas manquer.

David E. Martin: Le SARS-CoV-2 est une illusion fabriquée à partir de la compilation de 73 brevets préexistants…

Cette entrevue avec David E. Martin est absolument exceptionnelle. J’ai fait de mon mieux pour résumer ce sujet difficile tout en essayant de ne pas trop escamoter les détails importants. David E. Martin est le fondateur et PDG de la compagnie M-CAN, oeuvrant dans le secteur de l’analyse financière et de l’innovation. Le champs d’expertise de David E. Martin l’a amené à faire de la vérification dans le domaine des brevets scientifiques, incluant ceux reliés aux virus et aux vaccins, et ce depuis 1998. Lors de cette entrevue accordée à l’équipe de l’avocat allemand Reiner Fuellmich, bien connu pour ses travaux d’investigation sur la gestion de la pandémie de covid-19, David E. Martin fait des révélations absolument incroyables sur les origines troubles pour ne pas dire frauduleuses des publications scientifiques liées au nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2. David E. Martin présente beaucoup d’informations pour étayer son propos et fournit les numéros de brevet pour permettre aux chercheurs de faire leurs propres vérifications. Par exemple, d’entrée de jeu, vers 10:00 minutes, il signale que le 19 avril 2002 le brevet US7279327B2 a été enregistré pour un coronavirus (SRAS), bien avant que l’épidémie se déclare en Asie. Il cite aussi le brevet US7220852B1 qui pose également problème parce qu’il reprenait ce qui était déjà disponible dans le domaine public (vers 16:50 minutes). David E. Martin présente également des informations sur la recherche dans le domaine des vaccins et sur certains pathogènes comme l’anthrax. Mais l’information qui est à retenir ici de façon absolument critique est celle-ci: Selon David E. Martin, la séquence génétique présentée par l’article scientifique de référence sur le SARS-CoV-2 (vers 27:00 minutes) ne comporte absolument rien qui n’était pas déjà connu de la communauté scientifique en novembre 2019. Apparemment, cette publication s’appuie simplement sur 73 brevets préexistants qui ont été enregistrés de 2008 à 2017. En d’autres termes, l’équipe scientifique qui a publié l’article de référence sur le SARS-CoV-2 a tout simplement copié/collé les innovations scientifiques présentées dans ces 73 brevets antérieurs à novembre 2019. En termes clairs, cela veut dire que le nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2, n’existe pas en fait. C’est une illusion fabriquée, comme l’indique le titre de cette vidéo. On le savait déjà mais disons que maintenant, on en a la preuve légale. Dans une cour de justice, ces informations auront une valeur inestimable. À NE MANQUER SOUS AUCUN PRÉTEXTE. Pour ceux désirant consulter un document écrit présentant ces éléments d’investigation, je vous propose aussi le lien d’un texte de David E. Martin résumant l’ensemble du dossier:

The Fauci/COVID-19 Dossier, par David E. Martin

Anthony Fauci déclare qu’à peine 60% du personnel du NIAID ont reçu l’injection génique pour la covid-19…

Eh oui. Les organismes gouvermentaux américains et les corporations poussent les Américains à se faire injecter pour la covid-19, en utilisant parfois des moyens très discutables. Une campagne de propagande sans précédent a lieu aux États-Unis, et dans beaucoup d’autres pays dans le monde, afin de convaincre les gens de se faire vacciner pour la covid-19. Il n’est pas rare que l’intimidation et le chantage soient utilisés, en plus des bonnes vieilles méthodes comme la peur de mourir ou la honte sociale. Or, presque la moitié des employés du National Institutes of Allergy and Infectious Diseases du docteur Fauci n’en veulent même pas. Ça démontre à quel point c’est une injection qui est dangereuse et/ou complètement inutile. Alex Jones commente cette affaire.

André Pitre fait le point sur l’abolition de la primauté parentale au Québec

L’ÉTAT VEUT VOS ENFANTS – ABOLITION DE LA PRIMAUTÉ PARENTALE