Karen Kingston explique les raisons qui l’amènent à craindre pour sa sécurité

Entrevue avec Karen Kingston sur la censure dont le sujet des nanotechnologies fait l’objet

Les membres de la communauté de la réinformation qui ne parlent pas des nanotechnologies ont tort. La présence des nanotechnologies non seulement dans toute une série de produits de consommation mais également dans les injections pour la covid-19, faussement désignées comme étant des «vaccins», est de loin l’information la plus censurée de toute la saga covid-19/Grande Réinitialisation. Il s’agit d’une information cruciale qu’il est impossible de ne pas tenir compte. À quel jeu peuvent bien jouer ces supposés leaders de notre mouvement, celui de la réinformation et de la liberté, s’ils ne parlent de cet enjeu primordial? Un moment-charnière est en train d’être franchi. Ceux qui s’obstineront à refuser de parler des nanotechnologies, spécialement dans le dossier des injections pour la covid-19, se verront marginalisés de plus en plus et, éventuellement, seront tout simplement largués par les membres de notre communauté. L’enjeu des nanotechnologies fera tomber les masques et la vérité triomphera. La victoire finale sera à nous.

Entrevue avec Celeste Solum sur la biologie synthétique

Stew Peters s’entretient avec la docteure Ana Mihalcea sur la contamination de la viande par les nanotechnologies des injections pour la covid-19

Karen Kingston commente la sortie du lieutenant-général Igor Kirillov sur les injections pour la covid-19

Entrevue avec Karen Kingston sur la réalité des injections pour la covid-19

Entrevue avec la docteure Carrie Madej sur l’agenda transhumaniste et la vaccination pour la covid-19

La docteure Carrie Madej a été impliquée dans un accident d’avion récemment. Heureusement, elle s’en est sortie. Espérons qu’on pourra la revoir très bientôt en entrevue.

Ken Pereira nous parle de l’agenda luciférien des élites mondiales

La présence d’oxyde de graphène dans les vaccins pour la covid-19 est confirmée. Des nanotechnologies s’assemblent pour former des micro-circuits électriques

Les deux premières vidéos sont des reportages de Greg Reese d’Infowars. Il y cite le travail du microbiologiste Ricardo Delgado du site web espagnol La Quinta Columna. Le site a publié dernièrement un article scientifique où l’on présentait les résultats d’une recherche sur les vaccins pour la covid-19. L’étude a démontré la présence de structures ressemblant à des micro-processeurs, similaires à celles que l’on peut voir dans des articles scientifiques. Ces micro-processeurs auraient la capacité de créer des réseaux électriques capables d’interagir avec le réseau 5G et l’internet des objets. Parmi les nombreuses caractéristiques de l’oxyde de graphène, celui-ci aurait la capacité d’augmenter les fréquences dans l’ordre des gigahertz jusqu’en terahertz. 26 gigahertz est une fréquence-clé permettant de faire cela et c’est justement la fréquence d’opération du réseau 5G. La dernière vidéo met en vedette le microbiologiste Ricardo Delgado. Il commente ici les résultats de sa propre recherche. Il y exprime sa colère, en espagnol, par rapport au contenu des vaccins pour la covid-19. Il parle de génocide et de crimes contre l’humanité et de l’absence total de consentement, puisque ces technologies ont été injectées aux citoyens sans que ces derniers soient informés de leur présence. Je joins les versions anglaise et espagnol de l’article scientifique de Ricardo Delgado de La Quinta Columna.

IDENTIFICATION OF POSSIBLE MICRO-TECHNOLOGY AND ARTIFICIAL PATTERNS IN PFIZER VACCINE USING OPTICAL MICROSCOPY

Identificacion de posible micro-technologia y patrones articifiales en vacuna Pfizer con microscopia optica