Conférence de Joe Imbriano sur la 5G et différents autres sujets

Joe Imbriano passe ici en revue un bon nombre de choses qui rendent l’être humain malade en ces jours difficiles. Des médicaments à la 5G, en passant par les chemtrails, le lavage de cerveau provenant de l’industrie du divertissement, le système d’éducation, etc. Entre autres éléments intéressants, il s’arrête sur la production des ordinateurs portables et tablettes qui, selon lui, ont été conçus pour rendre les humains infertiles. En effet, les jeunes tiennent ces appareils très près de leurs organes génitaux. Les micro-ondes qui sont alors émis lors de leur utilisation neutralisent les ovules des jeunes femmes, ce qui fait dégringoler la fertilité. Le moment-clé de la conférence de Joe Imbriano survient lorsqu’il présente le nouveau quartier-général de la compagnie Apple, nommé Apple Park, localisé dans la cité de Cupertino en Californie. L’installation est constitué d’un immeuble en forme d’anneau, avec un parc forestier situé au milieu. Des plans de la ville et une vue aérienne de l’installation font dire à Joe Imbriano qu’il s’agit en fait d’une coupe latérale d’un oeuf humain dont le noyau est électrocuté. Durant la deuxième partie de la conférence, qui semble avoir été tenue en 2019, Joe Imbriano s’est attardé sur la 5G. Il affirmait prophétiquement alors que les ondes électromagnétiques engendreraient un tas de maladies différentes, ce qui justifierait la vaccination générale de la population. Il disait aussi que des personnes sans domiciles fixes envahiraient les États-Unis et que ces gens seraient blâmés pour des épidémies et que les dissidents politiques, ceux qui refuseraient le narratif des autorités, seraient emprisonnés. De toute évidence, Joe Imbriano a vu juste. Nous sommes en plein dedans. À voir absolument.

Entrevue avec Edward F. Group sur les dangers du nouveau réseau 5G

Cette entrevue date de 2018. Elle annonçait ce que nous vivons présentement. Edward F. Group parle ici des effets néfastes qui découleront du déploiement de la nouvelle technologie 5G. En plus de favoriser la surveillance de masse et le contrôle de l’esprit humain, elle engendrera évidemment toute une série de symptômes et de problèmes de santé. Nos élites, aujourd’hui, ne peuvent s’empêcher de blâmer ces symptômes sur le nouveau coronavirus. Edward F. Group ne pouvait pas savoir en 2018 qu’il y aurait une maladie appelée la covid-19 mais on voit bien qu’il anticipait un scénario de ce genre. Les problèmes de santé affectant les populations de la planète présentement ont plusieurs causes dont la pollution, les aérosols dans l’atmosphère, les insecticides et pesticides utilisés par l’industrie alimentaires, etc, mais il ne faut surtout pas oublier les ondes électromagnétiques. La nouvelle technologie 5G qui est déployée présentement en rajoute une couche de plus, une de trop sans doute, qui risquent de causer beaucoup de problèmes dans les prochaines années. Le cirque de la pandémie de covid-19 a-t-il été orchestré pour servir de couverture aux effets secondaires de la 5G lors de son déploiement? On peut se le demander. À ne pas manquer.

Amandha Vollmer: La séquence d’ARN du SARS-CoV-2 est identique au chromosome 8!

P.S. (23-08-2020): Grâce au compte twitter de Collen Huber, NMD (@ColleenHuberNMD), j’ai pu trouver un autre lien pour le même document du NCBI en question. Dans cette version-ci, la séquence du SARS-CoV-2 identique au chromosome 8 apparaît bel et bien en pas de la page. Voici le lien:

Homo sapiens chromosome 8, GRCh38.p13 Primary Assembly

Eh bien oui. Selon la recherche relayée ici par ce docteur en naturopathie, il appert que la séquence d’ARN qui est recherchée par le test RT-PCR de dépistage de la Covid-19 est absolument identifique au chromosome 8 de l’ADN humain… Autrement dit, lorsque les autorités de santé publique mettent en place des tests de dépistage de la Covid-19, ils ne font que dépister un morceau de matériel génétique que tous les humains possèdent. Tout le monde, malade ou pas, peut donc être «positif» au test de dépistage. Ceci vient confirmer les doutes que beaucoup d’intervenants ont eu en regard du test PCR pour dépister la Covid-19. Certains en viennent même à se demander s’il y a bel et bien un virus que l’on peut identifier comme étant le SARS-CoV-2 ou s’il s’agit simplement d’une arnaque en bonne et due forme. Selon Vollmer, ce qui est trouvé par le test PCR est tout simplement un matériel qui est généré par notre corps pour réparer les parties endommagées. Ceci concorde avec les recherches du Docteur Andrew Kaufman sur les exosomes.

La séquence recherchée qui serait identique au chromosome 8 serait la suivante:

CTCCCTTTGTTGTGTTGT

En d’autres termes, si cette piste de recherche se confirme, nous avons ici l’Organisation Mondiale de la Santé, sous la direction des Nations Unies, qui est en train d’instaurer un système médical mondial par lequel l’être humain est associé à un virus. Et comme les virus doivent être combattus et vaincus, ce changement de paradigme met la table pour l’éradication pur et simple de la race humaine.

Je joins certains des documents qui ont été utilisés par l’auteure du vidéo et qu’elle montre à l’écran. Je vous invite à les consulter. À cet effet, je me dois d’attirer votre attention sur le document du National Center for Biotechnology Information, une sous-section de la National Library of Medecine, à l’intérieur du National Institutes of Health américain. Dans sa vidéo, Amandha Vollmer fait référence au document suivant relatif au chromosome 8 de l’homo sapiens vers 4:10 minutes. Durant ce passage, elle fait remarquer que la séquence de paires de base est identique à celle de la séquence du SARS-CoV-2. Dans le document du NCBI, la séquence se trouvait complètement en bas de la page, dans une sous-section intitulée ‘Origin’, du moins au moment où Amandha Vollmer a tourné cette vidéo. Or, en faisant la recherche moi-même sur internet (et je crois vraisemblablement avoir trouvé le bon document), j’ai réalisé que la séquence avait disparu de la page web… Si vous visitez ce lien présentement, vous verrez que la séquence ne s’y trouve plus, alors qu’elle s’y trouvait auparavant. Ceci me porte à croire que quelqu’un a édité le document suite à la publication de cette vidéo, pour effacer cette séquence de paires de base identifique à celle du SARS-CoV-2. Une autre preuve que ce que l’on appelle le «Coronavirus» est une fraude complète et totale.

À la fin de la vidéo, Vollmer aborde la question de l’épandage de substances métalliques dans l’atmosphère (chemtrails) que nous finissons par ingérer d’une manière ou d’une autre, ainsi que de celle des radiations électromagnétiques qui rendent les changements moléculaires et de l’ADN plus faciles. Le discours narratif sur le «Coronavirus» prend donc tout son sens si nos élites sont en guerre contre l’humanité. Notre ADN a été désigné comme étant l’ennemi à abattre. Nous n’avons pas le choix, nous devons résister sinon, avec des élites qui nous ont désignés comme étant l’ennemi, nous serons balayés de la surface de la Terre. Prenez le temps de vérifier ces liens et ces informations. Nous sommes manipulés à un très haut niveau par des gens qui détestent le genre humain et qui veulent nous anéantir. SVP, partagez cette information.

Homo sapiens chromosome 8, GRCh38.p13 Primary Assembly

Protocol: Real-time RT-PCR assays for the detection of SARS-CoV-2 Institut Pasteur,Paris

Gardasil Syndrome.com

Joe Imbriano conference about 5G wireless radiation, followed by an interview with Jeff Rense

Please watch this very interesting conference by Joe Imbriano of the Fullertoninformer about 5G wireless radiation. The core of the presentation consists of an exploration of the possibility that the use of wireless communication, involving radio-frequencies, millimeter waves and microwaves may be aimed at sterilizing the Earth’s population, to comply with the agenda of the United Nations and other groups or institutions. Among very interesting facts Imbriano presents to his audience, we can see on display architectural designs of Apple’s new headquarters in Cupertino, California, that strangely resemble the shape of a human egg. Imbriano points out effectively that smartphones, laptops and tablets are very often held close to the genitals. In the case of smartphones, it is even worse since a lot of people place them in the back pocket of their pants when they are not using it. So the genitals and other vital organs unfortunately absorb a great quantity of radiation which may lead to infertility and other health problems. The second video is an interview that Imbriano gave to Jeff Rense on the same subjects.

Spécial médecine et pharmaceutique: Entrevues avec Claire Séverac et avec les docteurs Delépine

TV Libertés a présenté dernièrement un spécial mettant en vedette Claire Séverac. Je vous offre ici les deux entrevues qu’ils ont choisies et réalisées, l’une portant sur le lobby pharmaceutique et l’autre sur le phénomène dit des « chemtrails » lors de la parution d’un de ses livres. Je joins également un épisode de l’émission Oxygène, toujours sur TV Libertés, où les docteurs Nicole et Gérard Delépine dressent le portrait de la dégradation des conditions de travail et de la qualité de la médecine dans le système médical français.

G. Edward Griffin sur la montée du collectivisme

Excellente entrevue avec G. Edward Griffin sur le collectivisme. Entre autres sujets, l’auteur aborde ici l’imposture de la fracture Gauche-Droite. Cette division savamment entretenue par les élites chez les partisans politiques sert évidemment à saboter tout effort de réel changement social. Elle ne reflète pas la complexité des sociétés humaines. Les partis politiques se réclamant de la fracture Gauche-Droite servent donc davantage en fait à maintenir le statu quo qu’à faire avancer les sociétés humaines. Griffin aborde une plénitude de sujets divers qu’il amène pour exemplifier ou documenter son analyse de la montée de la tyrannie collectiviste.