Pour construire le monde de demain. Solution #1: La remigration…

L’élection présidentielle française a été un point de bascule. Tout le monde l’a senti. Maintenant, plus rien ne sera pareil. Cette élection a sans doute été la dernière chance qu’avaient les Français de sauver leur pays par le biais des élections. Le résultat que l’on connaît force la main des patriotes, dans nos pays d’Occident, à changer de plan de match. C’est pourquoi, désormais, nous devons parler de remigration. La remigration, c’est le retour des immigrants et des réfugiés dans leurs pays d’origine. Ce retour se fera sur une base volontaire ou forcée, selon le cas. Les pays occidentaux ne peuvent plus accueillir ces hordes infinies d’étrangers qui ne s’assimilent pas et qui nous rient en plein visage, sans parler de ceux qui commettent des actes de terreur. Nous n’en avons plus les moyens ni la capacité. Le multiculturalisme est un échec complet, en dépit de ce que peuvent bien penser et dire les politiciens qui en font la promotion.

En effet, les populations que l’on reçoit sur nos terres sont bien loin d’être exemplaires. En fait, ce sont des gens qui incarnent le contraire des valeurs patriotiques. Le patriote, c’est un individu qui est fier de son pays et de sa culture et qui les défend au péril de sa sécurité et de sa vie s’il le faut. Or, les immigrants et les réfugiés, pour la plupart, ont justement fui leur pays au lieu de le défendre. Ils se sont poussés pour aller vers d’autres pays où la vie est plus facile et plus agréable…et où il y a des richesses que l’on peut s’accaparer. L’immigrant-type d’aujourd’hui n’est pas courageux. Il a laissé tomber son pays et ses compatriotes pour aller ailleurs où c’est plus facile. Voyez-vous, des citoyens comme cela, on en n’a pas besoin. On en a déjà assez comme cela. Ainsi donc, quand il y aura des politiciens avec assez de colonne vertébrale et assez de couilles pour le faire, les immigrants et réfugiés retourneront chez-eux. À leur arrivée dans leur pays d’origine, ils seront bien forcés de travailler pour construire et défendre leur pays et leur culture. C’est terminé le temps où les Occidentaux vont changer les couches de la terre entière. À partir de maintenant, on va s’occuper de nous et laisser les autres s’occuper d’eux-mêmes.

Le séminaire « Red Pill » de Stephen Coughlin sur l’islamisme

Voici l’excellent séminaire en dix parties du conférencier et spécialiste de la loi islamique Stephen Coughlin, intitulé « Red Pill ». Le matériel présenté ici s’inscrit en continuité avec celui qu’il avait l’habitude de présenter aux officiers supérieurs de l’Armée américaine pendant des années, avant que le Pentagon ne prenne la décision de le mettre de côté, probablement sous la pression d’organisations islamistes, comme les Frères Musulmans notamment. Ce séminaire a été présenté à Vienne, Autriche, en mai 2015. Il dresse le portrait des principales connaissances significatives en regard de la loi islamique ou charia. Entre autres éléments importants à souligner, Coughlin insiste sur la dimension militaire inhérente à la charia, qu’il démontre en citant des passages du Coran, des hadiths ou de déclarations d’imams. Notamment, il rappelle à l’auditoire que la loi islamique fait du djihad quelque chose d’obligatoire. Il cite les versets 8:12 et 3:151 où Allah demande aux croyants « d’instiller la terreur dans le cœur des non-croyants » . Il souligne aussi l’existence de certains documents contemporains qui ont été saisis lors de descentes de police, dont celui intitulé « The Project » dans les années 1980, ainsi que l « Explanatory Memorandum » dans les années 1990, où certaines organisations islamistes présentaient leur plan d’action pour infiltrer l’Occident et le subvertir de l’intérieur. Il rappelle aussi l’existence d’un « Plan d’action de dix ans » qui aurait été conçu par l’Organisation de la Coopération Islamique en 2005, afin d’imposer la censure sur les discours écrits et parlés de par le monde pour qu’ils soient conformes à la charia.

Coughlin fait également la connexion entre l’islamisme, le terrorisme et la gauche. Il démontre que la collaboration entre les organisations islamistes et les groupes marxistes est bien réelle. À cet effet, il rappelle l’oeuvre de Saul Alinsky et comment  cette idéologie a permis à toutes sortes de groupes, dont les islamistes, de faire progresser leurs mouvements. Une citation de Carlos the Jackal est significative à ce sujet: « Only a coalition of Marxists and Jihadists can destroy America  » . C’est le fameux axe Rouge-Vert dont plusieurs auteurs parlent, les forces de la gauche et celles de l’islam radical qui ont fait cause commune pour détruire le monde libre, la démocratie et la civilisation.

Parmi les autres éléments d’intérêts, Coughlin s’arrête sur le problème de ce qu’on appelle le « dialogue interreligieux ». Coughlin fait remarquer avec justesse que ce mouvement est utilisé par les islamistes pour faire accepter la charia par les représentants des autres religions, sous le couvert de l’ « ouverture » et du « dialogue ». Les grandes religions sont assez différentes les unes des autres. L’idée d’un dialogue est idiote en soi puisque à part de souligner les différences entre une religion et une autre, de quoi peut-on dialoguer? En fait le piège du « dialogue interreligieux » remonte probablement à l’époque des premières études en sciences des religions ou en études comparatives, où l’on voyait des intellectuels ou des érudits, de bonne foi, comparer des éléments qui pouvaient paraître semblables d’une religion à l’autre mais en les sortant de leur contexte souvent. Ces exercices de « dialogue » entre les religions sont souvent des exercices d’à-plat-ventrisme où l’on voit des représentants de grandes religions faire génuflexion devant la rhétorique des représentants de l’islam en ne défendant pas la spécificité de leur propre tradition.

L’élément le plus important de ce séminaire demeure probablement le fait d’avoir identifié l’attaque sur la raison qui est en train d’être effectuée en Occident. Les membres de l’axe Rouge-Vert, la gauche et les islamistes, ont non seulement changé le sens de mots (Orwell parlerait de « newspeak ») pour pouvoir les utiliser à leur avantage mais, en plus, ils ont instillé dans la culture ambiante le relativisme moral, qui fait en sorte que les religions ou les codes moraux peuvent s’équivaloir, mais aussi le relativisme logique, ce qui fait en sorte qu’une chose et son contraire peuvent être vraies. N’étant plus capables de penser de façon logique et n’étant plus capables de faire des distinctions entres les choses, les philosophies, les religions, les valeurs et les idées, et ne pouvant donc plus nommer les choses de façon précise et exacte, les Occidentaux, ainsi, ne sont plus en mesure de comprendre que leur société est en train d’être subvertie et renversée de l’intérieur depuis plusieurs décennies. Je m’arrête ici. Je vous propose la première des dix parties de ce séminaire. Vous pourrez retrouver le reste des vidéos sur le site web de Stephen Coughlin en cliquant sur le lien en bas de la page. Bonne écoute.

Stephen Coughlin’s “Red Pill” Brief

Deux entrevues avec Ricardo Duchesne sur Red Ice Radio

Ricardo Duchesne est un sociologue de l’histoire qui a déjà plusieurs publications à son actif. Ses recherches l’ont amené à réfléchir sur la façon dont l’Occident avait évolué à travers l’histoire, sur les questions d’identité qui surgissent à l’ère de l’immigration de masse que nous subissons, sur les ravages du multiculturalisme et comment celui-ci était en train de détruire la nature même de la civilisation et de la culture occidentales. Environ deux années séparent les deux entrevues mais elles s’arriment très bien l’une à l’autre. Lors de ces entrevues, il a l’occasion de présenter le contenu de ses deux principaux titres.

Ricardo Duchesne: Faustian Man in a Multicultural Age

Ricardo Duchesne: The Uniqueness of Western Civilization & Multicultural Madness

Entrevues sur le féminisme et sur la charia avec Judgy Bitch et Aynaz Cyrus

Ces deux entrevues réalisées par l’équipe de Red Ice Radio démontrent bien l’hypocrisie et le caractère néfaste de l’union contre-nature entre les groupes féministes d’une part, et les groupes islamistes d’autre part. Ces deux idéologies, le féminisme et la charia islamique, rendent impossible pour la femme un quelconque épanouissement personnel en l’emprisonnant dans des dogmes et des comportements codifiés et rigides. Contrairement à ce que beaucoup pourraient croire, le féminisme n’est pas une meilleure philosophie que la charia, c’est tout simplement son équivalent à l’autre bout du spectre idéologique. Ce spectre est semblable à un cercle: lorsque l’on veut se rendre au bout du cercle, on revient en fait au point de départ. On pourrait employer une autre image en disant que le féminisme est l’image en négatif (photographique) de la charia.

Entrevue avec Judgy Bitch sur Red Ice Radio

Entrevue avec Aynaz Cyrus sur Radio 3Fourteen

Entrevue avec Mère Agnès-Mariam de la Croix sur la situation réelle en Syrie

Mère Agnès-Mariam de la Croix est une religieuse carmélite franco-libanaise qui vit actuellement en Syrie. Elle est très préoccupée par le conflit armé et a fait valoir ses opinions à de nombreuses reprises de façon publique. Elle offre ici un témoignage de la situation réelle là-bas. Comme elle ne relaie pas les lignes de propagande officielle des pays occidentaux, elle se dit la cible d’une campagne de diffamation. Selon ses termes, on utilise la diffamation contre ceux qui disent la vérité parce que (leurs détracteurs) n’ont pas d’arguments…Malheureusement, c’est une situation qui est symptomatique du monde d’aujourd’hui. Elle dénonce également la complicité des gouvernements occidentaux dans le déploiement des milices djihadistes sur le terrain en Syrie. À voir.

Entrevue avec Bernard Lugan sur l’universalisme des Européens

Excellente entrevue avec l’historien et géographe. Entre autres moments forts à retenir ici, alors qu’il réagit aux événements tragiques de Charlie Hebdo, Lugan insiste sur la notion d’ethnocentrisme des Européens, entre autre sur ce qu’il appelle leur universalisme. Cette vision de l’homme et du monde les a amenés à imposer leur mode de pensée et leur façon de vivre à des populations, africaines et asiatiques, qui ne pouvaient pas adopter réalistement les façons occidentales. Le présupposé intellectuel sous-jacent qui anime les élites européennes est que la manière de vivre et de pensée européenne est bonne pour tout le monde, partout sur la terre et en toutes circonstances, ce qui est grotesque évidemment. Chaque peuple a le droit et le devoir de vivre selon ses valeurs, ses coutumes et ses traditions. C’est la condition primordiale pour avoir un monde dans lequel règne la paix et non la guerre.


Bernard Lugan et les manifestations contre... par cdmanon

Entretien avec Xavier Moreau: La Russie face au globalisme

Moreau présente une interprétation appropriée des événements qui se sont déroulés en Ukraine ces derniers mois. Aussi, il amène une piste de recherche intéressante lorsqu’il mentionne que les quatre piliers de l’Occident seraient les trotskistes, les fascistes, les islamistes et la mafia. C’est lui qui le dit. En ouverture, il parle également de la nécessité pour la France de respecter sa signature et de livrer les Mistrals à la Russie. En gros, l’entretien procure des éléments d’explication qui sortent des clichés habituels et de la propagande relayés par la presse et la caste politique occidentales.

Entrevue avec Cliff Kincaid sur la réorganisation des forces du Bloc de l’Est

Excellente entrevue qui en dit long sur notre incapacité (en Occident) à bien comprendre les événements politiques. Il n’y a jamais eu d’effondrement du Mur de Berlin. Il n’y a jamais eu de « fin » de la Guerre Froide. On a assisté à un beau spectacle de son et lumière, à un jeu de miroir et de fumée mais pour l’essentiel, on s’est laissé illusionner. Les forces alimentant le conflit entre l’Occident et la Russie, qui est en fait le conflit entre le monde catholique et le monde orthodoxe qui dure depuis l’époque du schisme en deux Églises séparées, ces forces sont toujours actives. Elles attisent le conflit entre le monde occidental et la Russie et ses alliés. Cette différence de vue fondamentale ne pourra se régler à court terme, malheureusement. On peut gager que l’on en a pour des années encore avant que l’on puisse trouver une solution. D’ici-là, les deux versants du monde vont se faire la guerre pour le plus grand plaisir des islamistes qui, tels des vautours, se nourrissent des victimes collatérales que les deux blocs laissent de côté, faute de temps, d’énergie et de moyens. Je vous offre également une entrevue avec Raymond Ibrahim, justement sur le problème de l’aveuglement volontaire face à l’islamisme.

Cliff Kincaid sur Secure Freedom Radio

Raymond Ibrahim sur Secure Freedom Radio

Yvan Blot parle de la Russie de Poutine

Vers les 10:00 minutes du début de cette conférence, Yvan Blot a un passage tout à fait suave qu’il faut absolument mettre en exergue: « Les Américains ressentent comme des adversaires tous les patriotes qui ne sont ni manipulables ni achetables ». Et il rajoute en citant le Général De Gaulle: « Les Américains poussent en avant la pourriture politique et un jour il crèveront eux-mêmes de cette pourriture qui finira par les rejoindre chez eux ». Ce diagnostic tout à fait cinglant exprime bien l’état des choses en ce qui concerne l’Amérique. Les Américains n’ont cessé de recruter tous les fiers-à-bras et mercenaires qui traînent, avec la conséquence que les États-Unis sont corrompus au-delà de toute rédemption. Ceux-là mêmes qu’ils ont recrutés pour assurer leur domination sur le monde sont en train de les gruger de l’intérieur au point où le pays risque de s’effondrer bientôt. Dans un article précédent, vous pourrez entendre le grand John Loftus parler de l’implication des États-Unis dans la révolution bolchévique, de leur utilisation des forces nazies en Allemagne et également de leur utilisation des fondamentalistes islamiques. De toute évidence, nous sommes prêts pour un monde multipolaire. Pour une lecture plus agréable, prenez le temps de télécharger le vidéo avant de le visionner.

La prière du dimanche: Katy Perry – Dark Horse

Ce vidéo de Kate Perry est beacoup plus qu’un simple outil promotionnel pour une chanson, c’est une véritable œuvre d’art, un petit bijoux. Il rend gloire à la civilisation égyptienne pré-islamique. Le choix des couleurs et des symboles est tout à fait exceptionnel. Franchement, si on m’avait demandé mon avis, je n’aurais pas fait mieux. Il paraît que la communauté musulmane s’est plaint de ce vidéo, parce qu’il serait jugé « offensant ». C’est leur problème. Moi je suis capable de séparer le bon grain de l’ivraie et je reconnais dans ce document la marque de l’intemporel, de l’immortel. Le message fondamental, sous-jacent ici, et qui est à comprendre, est que l’Égypte ne sera jamais gouvernée par la charia. Des musulmans pourront y vivre certes, des mosquées pourront avoir pignon sur rue mais pour le reste, l’Égypte demeure une terre sacrée, la mère-patrie de l’Occident. Les pyramides sont là pour y rester car elles témoignent de la force des lois cosmiques. Les islamistes devront s’y faire ou en souffrir les conséquences. À mettre dans vos favoris et à revisionner régulièrement.