Black Lives Matter contre Lionel Groulx, sur Nomos-TV

Trois émissions récentes de Red Ice TV sur l’actualité

Je partage ici quelques émissions récentes produites par Red Ice TV. Les médias de masse ne proposent que de la propagande. Afin de défendre nos droits et notre liberté, il est important que les citoyens s’informent convenablement sur l’état du monde et sur les événements marquants de l’actualité. Red Ice TV est une webtélé couvrant principalement la sphère américaine et européenne en fonction de la perspective et des intérêts des nationalistes et des patriotes de souche indo-européenne. Ces trois émissions couvrent notamment la question des récentes émeutes ethniques, du déboulonnage de statues des personnages historiques, des enclaves autonomistes, des attaques contre la police, des séances d’agenouillement, etc.

Nomos-TV: La Fête Nationale (du Québec) dénaturée

Alexandre Cormier-Denis et Philippe Plamondon analysent la désintégration de l’esprit national et identitaire de la prochaine Fête Nationale à travers les commentaires de ses artistes-vedettes et d’un article de Marc Cassivi du journal La Presse.

Débat entre Eric Zemmour et François Asselineau

Voici un débat entre Eric Zemmour et François Asselineau qui s’est déroulé dernièrement. Ce qui est évident ici, c’est que Zemmour et Asselineau ont tous les deux raison. Le véritable combat des Français consiste à recouvrer leur souverainté ET à défendre leur identité française, occidentale et chrétienne dans un monde qui est en train de s’effondrer. Comme j’ai eu l’occasion de le dire souvent, les patriotes français doivent unir leurs forces au lieu de se chicaner continuellement pour des histoires de cuisine. Le peuple français doit proclamer sa souveraineté dans tous les domaines possibles, politique, culturel, économique, identitaire, religieux, racial et le reste. Il n’y a pas de compromis à faire avec ceux qui occupent l’Europe et qui s’attaquent à notre peuple. Nous sommes Français et c’est notre destin de faire rayonner notre culture partout sur la planète.

Stephen McNallen speaks about the purpose behind the organization he founded, the Asatru Folk Assembly

Entrevue avec Philippe de Villiers sur le ‘mystère Clovis’ sur TV Libertés

Ce soir, je suis en colère. L’incendie de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris a profondément dévisagé un des symboles les plus beaux et les plus forts de notre culture et civilisation françaises. On trouvera toute une série de badauds et de blablateux professionnels pour nous dire: «Ne nous inquiétez pas, ce n’est qu’un accident». Comme j’aime à le dire, les accidents n’arrivent qu’en temps de paix. Mais nous sommes en guerre. Dans l’entrevue qui suit, Philippe de Villiers nous entretient sur un de ses derniers livres, Le mystère Clovis. L’auteur en profite pour faire des rapprochements intéressants entre notre époque et celle de Clovis, marquée par l’effondrement d’un empire, l’Empire Romain, et la lente invasion migratoire mettant en rivalité entre elles différentes tribus avec leur religion et leurs coutumes différentes. Le mystère ou le génie de Clovis a été d’avoir su mener son peuple à la victoire contre toute attente. Bien peu auraient pu prédire son triomphe. Et le drame des Français d’aujourd’hui, quinze siècles plus tard, est que les hommes comme Clovis se font rares. Si on regarde à très court terme, depuis le départ du Général de Gaulle, on s’aperçoit rapidement que personne n’a été capable de le remplacer adéquatement. L’impression qui se dégage de la France, vue depuis l’Amérique en tous cas, est qu’il n’y a plus de capitaine à bord. La France est un navire à la dévire, sans capitaine, sans pilote. Que des «accidents» comme l’incendie de Notre-Dame-de-Paris et la profanation de dizaines d’autres églises en France se produisent sur une base quotidienne n’est pas surprenant, compte tenu de la situation actuelle. Ces choses-là n’arrivaient pas dans les années cinquante. Cela n’arrivait pas dans ce temps-là car les Français étaient fiers de l’être, fiers de leur peuple, de leur nation, de leur pays, de leur culture, de leur langue et de leur civilisation. Lorsque tout est en train de s’effondrer, ce ne sont pas des gestionnaires, des administrateurs ou des banquiers que l’on a de besoin, ce sont des hommes comme Clovis, Charles Martel et le Général de Gaulle. La France renaîtra de ses cendres, comme le Phénix, et accomplira son grand destin le jour où elle aura un vrai chef, spirituel et politique.

La candidature de la ville de Székesfehérvár: Faisons un petit voyage dans le temps…

Voici une vidéo de la ville de Székesfehérvár en Hongrie. La ville a présenté sa candidature pour devenir la Capitale Européenne de la Culture en 2023. Cette vidéo a été publiée dans ce contexte au début 2018. C’est finalement la ville de Veszprém, également en Hongrie, qui a remporté le concours. Je tiens à vous montrer cette vidéo parce qu’elle est éloquente. Nos pays occidentaux, voilà disons, cinquante ans, ressemblaient à ça. Une atmosphère paisible, calme, où règne l’harmonie, le savoir-vivre, le bonheur, la gaieté et la paix personnelle et sociale. Ça, c’était avant que l’immigration et les musulmans ne déferlent sur l’Occident, avec la complicité coupable de nos élites. Ça, c’était à l’époque où on ne se sentait pas coupable d’être de race blanche et de religion chrétienne. On était fier de nos origines. Décidément, Viktor Orban fait du bon boulot. La Hongrie donne l’exemple à l’Occident et au monde! Bravo!