Débat entre Eric Zemmour et François Asselineau

Voici un débat entre Eric Zemmour et François Asselineau qui s’est déroulé dernièrement. Ce qui est évident ici, c’est que Zemmour et Asselineau ont tous les deux raison. Le véritable combat des Français consiste à recouvrer leur souverainté ET à défendre leur identité française, occidentale et chrétienne dans un monde qui est en train de s’effondrer. Comme j’ai eu l’occasion de le dire souvent, les patriotes français doivent unir leurs forces au lieu de se chicaner continuellement pour des histoires de cuisine. Le peuple français doit proclamer sa souveraineté dans tous les domaines possibles, politique, culturel, économique, identitaire, religieux, racial et le reste. Il n’y a pas de compromis à faire avec ceux qui occupent l’Europe et qui s’attaquent à notre peuple. Nous sommes Français et c’est notre destin de faire rayonner notre culture partout sur la planète.

Stephen McNallen speaks about the purpose behind the organization he founded, the Asatru Folk Assembly

Entrevue avec Philippe de Villiers sur le ‘mystère Clovis’ sur TV Libertés

Ce soir, je suis en colère. L’incendie de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris a profondément dévisagé un des symboles les plus beaux et les plus forts de notre culture et civilisation françaises. On trouvera toute une série de badauds et de blablateux professionnels pour nous dire: «Ne nous inquiétez pas, ce n’est qu’un accident». Comme j’aime à le dire, les accidents n’arrivent qu’en temps de paix. Mais nous sommes en guerre. Dans l’entrevue qui suit, Philippe de Villiers nous entretient sur un de ses derniers livres, Le mystère Clovis. L’auteur en profite pour faire des rapprochements intéressants entre notre époque et celle de Clovis, marquée par l’effondrement d’un empire, l’Empire Romain, et la lente invasion migratoire mettant en rivalité entre elles différentes tribus avec leur religion et leurs coutumes différentes. Le mystère ou le génie de Clovis a été d’avoir su mener son peuple à la victoire contre toute attente. Bien peu auraient pu prédire son triomphe. Et le drame des Français d’aujourd’hui, quinze siècles plus tard, est que les hommes comme Clovis se font rares. Si on regarde à très court terme, depuis le départ du Général de Gaulle, on s’aperçoit rapidement que personne n’a été capable de le remplacer adéquatement. L’impression qui se dégage de la France, vue depuis l’Amérique en tous cas, est qu’il n’y a plus de capitaine à bord. La France est un navire à la dévire, sans capitaine, sans pilote. Que des «accidents» comme l’incendie de Notre-Dame-de-Paris et la profanation de dizaines d’autres églises en France se produisent sur une base quotidienne n’est pas surprenant, compte tenu de la situation actuelle. Ces choses-là n’arrivaient pas dans les années cinquante. Cela n’arrivait pas dans ce temps-là car les Français étaient fiers de l’être, fiers de leur peuple, de leur nation, de leur pays, de leur culture, de leur langue et de leur civilisation. Lorsque tout est en train de s’effondrer, ce ne sont pas des gestionnaires, des administrateurs ou des banquiers que l’on a de besoin, ce sont des hommes comme Clovis, Charles Martel et le Général de Gaulle. La France renaîtra de ses cendres, comme le Phénix, et accomplira son grand destin le jour où elle aura un vrai chef, spirituel et politique.

La candidature de la ville de Székesfehérvár: Faisons un petit voyage dans le temps…

Voici une vidéo de la ville de Székesfehérvár en Hongrie. La ville a présenté sa candidature pour devenir la Capitale Européenne de la Culture en 2023. Cette vidéo a été publiée dans ce contexte au début 2018. C’est finalement la ville de Veszprém, également en Hongrie, qui a remporté le concours. Je tiens à vous montrer cette vidéo parce qu’elle est éloquente. Nos pays occidentaux, voilà disons, cinquante ans, ressemblaient à ça. Une atmosphère paisible, calme, où règne l’harmonie, le savoir-vivre, le bonheur, la gaieté et la paix personnelle et sociale. Ça, c’était avant que l’immigration et les musulmans ne déferlent sur l’Occident, avec la complicité coupable de nos élites. Ça, c’était à l’époque où on ne se sentait pas coupable d’être de race blanche et de religion chrétienne. On était fier de nos origines. Décidément, Viktor Orban fait du bon boulot. La Hongrie donne l’exemple à l’Occident et au monde! Bravo!

Jana on discrimination ethnic Germans face in Germany, on Red Ice TV

Le renouveau patriotique en Pologne

Ce sont les pays du Groupe de Visegrad qui donnent le ton et montrent la voie en matière de défense de la patrie et des valeurs traditionnelles. Il fait bon vivre en Hongrie, en Pologne, en République tchèque ou en Slovaquie par les temps qui courent, bien davantage que dans nos pays dits «démocratiques» et «libres». En effet, ces derniers ressemblent de plus en plus à des dictatures mais qui ne s’assument pas. Outre les pays du Groupe de Visegrad, Israël et le Japon font bonne figure aussi. Voici un court reportage sur la Pologne qui fait état du renouveau patriotique qui prend de l’ampleur depuis quelques années.

Why I stopped blogging in English…

Parti Québécois’s 2013 Charter of Values was a terrific opportunity for all Quebec patriots to express, in a formal document, the values upon which our society stands. Westerners, living among themselves for centuries as white and Christian individuals, took those values for granted without taking the time to identify and define them. Now, as the floodgates of immigration have been opened, these values are being challenged, questioned by other beliefs and ways of thinking. If successful, to my knowledge, the Charter of Values would have been the first official document adopted by a state legislature to define and defend those values we all share and cherish (besides the American Constitution, of course).

Unfortunately, there was a lot of opposition to the Charter. Various groups ranging from islamist groups, leftist organisations, freedom of expression lobbyists, judicial think tanks and legal experts, etc, expressed their opposition to the document each for their own reasons. On the other hand, a lot of groups and people supported the Charter in a way that was significant. But the most surprising of all came from the Conservative Party of Canada. The party denounced the Charter vehemently and in the process attacked the Parti Québécois itself for having crafted it and presented it. No need to say that it stroke a huge blow to the Parti Québécois and to the project of the Charter of Values. Eventually, the Parti Québécois lost the election on the following spring and the Charter of Values died with its defeat.

Following the stand taken by the Conservative Party of Canada against the Charter of Values, I decided at that time to stop blogging in English completely for doing it solely in French. That was my own way to protest politically against what seemed to me as something completely unfair. You see, being myself a Canadian and knowing a few things about Canadian politics, I knew and understood that the Conservative Party of Canada was doing that not to compromise their votes from the various communities of immigrants, especially Muslims. They played the « racism » card against the Parti Québécois, thinking that they would look nice and keep or get their votes at the next federal election. They went on full seduction mode, thinking that immigrants would literally rush to the voting booths to have the privilege and distinction to cast their ballots for the Conservatives.

And what happened exactly on election night in the fall of 2015? Canadians voted largely…for the Liberals of Justin Trudeau. The leader of the Conservatives, Stephen Harper, resigned. You see, what we call the Right or the conservatives, is not a unified front, nowhere in the world I would say. And a pattern that I have noticed through the years is that conservatives or right-wingers have the tendency to shoot themselves in the foot, figuratively speaking. The Charter of Values was a tremendous opportunity for all patriots to get a victory on defending their values and having adopted it by a state legislature. This would have created a precedent, a canvas, a blue-print, a model, for other legislatures in the western world to draft their own document or bill to do the same. By sabotaging the efforts of the Parti Québécois to adopt the Charter of Values, Canadian Conservatives not only hurt Québec patriots but hurt patriots worldwide. It was a huge blow to all nationalists.

I am absolutely appalled and astonished by the lack of political maturity and vision of a lot of so-called « professional » politicians. They don’t have a large scale and a long-run vision. They think only of what is good for the next two weeks or for the next election. They don’t understand that a short term loss can’t transform itself into a big victory in the middle and in the long term. Helping the Parti Québécois present and adopt its Charter would have allowed the Conservative Party of Canada to craft its own version of a charter, bill and/or policies to identify and defend the values of Canada, the way they see them appropriate for the country.

You see, a lot of the so-called right-wing or conservative parties think that they can win the hearts and minds of immigrants and refugees. They don’t understand that no matter how hard they try, left-wing parties will always propose something more appealing: more money, more governmental hand-outs, more advantages, more family reunification, more anything. Figuratively, to sum things up, you could say that the Left will always have sexier legs than the Right. And that’s precisely what the Conservatives in Canada don’t understand. And to be fair, I am not sure the Parti Québécois understand it either. Those two parties will continue to loose elections until the end of time unless they realize that we are at a crossroads. Either we do what it takes to survive and win the war against our enemies or we accept the idea of being replaced by populations from the third-world and simply die out of existence.

I am not very optimistic. I saw the news of the events at Charlottesville today. Again, the media is completely distorting the facts, as usual. Even Fox News, that I like very much, gets it wrong. The media is putting the blame on the patriots for what happened but think about it for a second. We are being invaded from the four corners of the Earth, we are being attacked by a hostile religion, islam to name it, that wants to impose us its moral code and obligations, drug cartels are destroying our communities, our history is being rewritten to erase our achievements and great victories and, on top of that, we have to deal with nuclear threats and cyber attacks coming from rogue regimes such North Korea, and we are supposed to believe that it is the fault of patriots?

As long as we will continue to accuse ourselves of the world’s problem and take the blame for everything, nothing will change. Our adversaries see that and they prey on our sens of guilt, on our fear, masochism and self-deprecation. You see, we suffer from Stockholm Syndrome. We have come to identify with our aggressors and raptors and now we defend them at our own peril. If we don’t correct that, it is true, that we will disappear. I would like to finish with a question: According to you, how long will it take for North Korea to launch a missile or drop an atomic bomb on our heads? And I guess that, if it happens, it will be the fault of the patriots, right? Because, in the end, so goes the narrative, it is always the fault of the patriots…

Entrevue avec David Duke

Le candidat au Sénat américain David Duke présente ici les grandes lignes de sa philosophie politique. Associé à l’extrême-droite américaine, David Duke défend une ligne patriotique qui refuse l’immigration de masse et qui essaie de défendre les droits des Européens de souche qui compose la population d’origine des États-Unis. Aussi, David Duke a un discours qui est souvent très critique envers la communauté juive et Israël. Nul n’est au-dessus de la méthode scientifique. Tous les peuples, peu importe leur religion ou leur origine ethnique, peuvent et doivent faire l’objet de critiques, si elles sont fondées évidemment. Je crois que David Duke réussit à faire une critique sérieuse des agissements et de la mentalité de certains membres de la communauté juive sans tomber dans l’antisémitisme. Certains ne sont pas de cet avis et ils en ont le droit. De toute manière, comme le dit Duke lui-même, il vaut mieux se faire sa propre idée que de croire sur parole ce que nous dit les médias de masse. Donc, à vous de juger.

Conférence du National Policy Institute de 2016

Cette conférence intitulée « Become Who We Are » a été organisée par le National Policy Institute et a réuni plusieurs des plus éminents penseurs du mouvement politique Alt-Right. Le mouvement Alt-Right prône notamment l’arrêt de toute immigration, la fin de la mondialisation et développe une pensée politique où la race, l’identité et la nation tiennent une place importante. Il combat le multiculturalisme, le progressisme et l’influence de culture non-européennes comme les cultures juive et musulmane. Kevin McDonald, Jared Taylor et Richard Spencer y ont participé, pour ne nommer que quelques-uns. Elle a eu lieu le samedi 19 novembre et a été diffusée sur internet par le média alt-right Red Ice TV. Une conférence de presse y a été tenue, que l’on peut voir vers le milieu de la première partie. Notamment, la question de la liberté d’expression a été abordée lors de la conférence, puisque plusieurs porte-paroles du mouvement Alt-Right ont fait l’objet récemment de censure de la part de Twitter. Pour ma part, je ferais remarquer aux membres de ce mouvement que c’est une perte de temps d’utiliser ces plateformes dites des « médias sociaux ». En effet, elles sont contrôlées essentiellement par les mêmes forces qui contrôlent déjà la télévision, les journaux et la radio. Les patriotes et nationalistes de tous pays, qu’ils se disent Alt-Right ou non, doivent créer leurs propres médias et leurs propres plateformes au lieu de perdre leur temps sur Twitter et Facebook. En gros, je dirais que cette conférence a été très relevée et qu’elle incarne l’avenir. Le mouvement Alt-Right est à l’avant-garde de la pensée politique. Nous avons la chance de voir l’histoire s’écrire sous nos yeux. Profitons-en!