Joe Imbriano commente le scénario de la pandémie SPARS 2025-2028

Deux vidéos de Joe Imbriano sur la nouvelle révolution bolchévique et la brucellose

Mis en avant

Joe Imbriano parle ici de la brucellose, une maladie causée par la bactérie brucella présente dans les aliments contaminés. Imbriano fait remarquer que les symptômes de la brucellose sont pratiquement identiques aux symptômes allégués du nouveau coronavirus. Il n’y a pas de nouveau coronavirus en fait, c’est une fraude. Il fait remarquer également que l’épidémie de 1918 était, elle aussi, frauduleuse. Les gens qui sont décédés durant ce qu’on appelle communément la « grippe espagnole » ne sont pas morts de la grippe. Ils sont décédés de la combinaison d’une attaque électromagnétique et de vaccins contaminés avec des maladies et des produits chimiques. Nous vivons présentement avec la « pandémie de covid-19 » une remise en acte du mensonge auquel nous avons été exposé en 1918. Presque cent ans plus tard jour pour jour, la même mise en scène nous est servie. Comme le mensonge a fonctionné la première fois, on nous le resert de nouveau en pensant que l’humanité va encore une fois tomber dans le panneau. À voir.

Joe Imbriano fait le point sur la pseudo pandémie de covid-19

Joe Imbriano fait ici un excellent résumé de la situation actuelle. Les populations de la planète sont en train d’être préparées pour l’extermination. Un génocide global est à nos portes. Joe Imbriano parle entre autres des différentes sources de toxicité auxquelles nous sommes exposés et qui ont un effet cumulatif sur la santé humaine et sur celle de toutes les autres formes de vie. La stratégie des élites consiste à empoisonner petit à petit l’humanité en sabotant les processus d’absorption des éléments vitaux dans le sang. Au-delà d’un certain degré de perturbation de ces processus, les individus deviendront incapables d’assimiler convenablement ce qui est nécessaire à leur survie. Alors, ils tomberont malades et mourront. Ne manquez pas ça.