Ken Pereira et André Pitre font le point sur les développements de la ‘pandémie’

Jerry Day présente comment refuser une vaccination obligatoire

En consultant ce lien, vous pourrez visionner une vidéo de Jerry Day où ce dernier explique comment refuser une vaccination obligatoire. Ses suggestions pourront s’avérer très utiles dans le cadre de la Covid-19 et autres maladies infectieuses. Vers 6:00 minutes de la vidéo, il donne en référence une page web où on peut télécharger des documents que l’on peut présenter et faire signer aux gens en charge d’administrer un vaccin. Le premier document enjoint le personnel médical à accepter de porter la responsabilité légale en cas de maladies, blessures ou effets secondaires indésirables suite à l’administration d’un vaccin. Le deuxième document énumère toutes les raisons pour lesquelles vous avez le droit de refuser un vaccin et affirme explicitement que vous vous objectez à le recevoir. Le refus de tenir compte de vos objections rendra les administrateurs du vaccin poursuivables en justice. Évidemment, personne ne va signer le premier document ni probablement le deuxième, ce qui permettrait aux citoyens d’échapper à la vaccination. Ça vaut certainement la peine d’utiliser ces outils, si celle-ci devient obligatoire.

Le film Contagion (2011): Rien n’est plus contagieux que la peur…

Lors de cet article précédent, je vous donnais l’exemple d’une série de télévision, The Dead Zone, où un épisode présentait un scénario très semblable à ce que nous avons expérimenté jusqu’à aujourd’hui avec le Coronavirus. En fait, on peut voir des signes annonciateurs de la crise du Covid-19 dans beaucoup de créations culturelles récentes. Parmi toutes celles-ci, je vous présente maintenant le film Contagion, sorti en 2011. Après avoir voyagé en Asie, une femme revient aux États-Unis atteinte d’un grave virus se transmettant par la voie aérienne et par le contact. Alors que les cas se multiplient, la panique s’installe dans le pays qui devient le théâtre de pillages, d’émeutes, d’agressions et de crimes de toutes sortes. Les écoles sont fermées, les individus qui ont des symptômes sont placés en quarantaine et les consommateurs vident les tablettes des magasins. Une course s’installe rapidement au niveau mondial pour le développement d’un vaccin et la population évite à tout prix le contact avec les autres, porte des masques et est invitée à se laver les mains, etc. On peut voir dans ce film les mêmes acteurs en présence que dans le monde réel en relation avec la Covid-19, i.e. le CDC américain, l’Organisation Mondiale de la Santé, les laboratoires de haute sécurité (BSL 3 et 4), la Garde Nationale, etc. Le film se termine en suggérant une transmission du virus de la chauve-souris vers le cochon (Tiens tiens, il me semble d’avoir déjà vu ça quelque part…) De toute évidence, ce qu’on appelle la Covid-19 est en fait une opération psychologique de haut niveau par laquelle la population de la planète est manipulée pour l’amener à adopter certains comportements et une certaine façon de penser. Ceux qui l’on créée se sont tout simplement inspirés des divers films, épisodes de télévision et livres qui mettaient en scène une épidémie mondiale. L’épisode de la série The Dead Zone intitulé ‘Plague’ et le film Contagion en sont deux bons exemples. Voici donc la bande-annonce du film Contagion.

Quatrième partie de la série de vidéos sur Bill Gates, par le Corbett Report

Vous pourrez voir les trois premières parties de cette série en consultant cet article précédent.

La député italienne Sara Cunial dénonce les manoeuvres de Bill Gates pour imposer un vaccin obligatoire à la planète

Le film Vaxxed II: Les dommages causés par les vaccins contre le VPH et la rougeole

Ce film est la suite du film Vaxxed I. Dans le premier film, les producteurs se sont arrêtés sur les graves dommages physiques et mentaux causés par les vaccins contre la rougeole administrés aux enfants. Dans celui-ci, tout en continuant à présenter des cas dans ce domaine, on nous présente aussi des cas de dommages causés par le vaccin Gardasil contre le Virus du Papillome Humain. Dans la dernière partie du film, les producteurs rencontrent des parents dont les enfants n’ont pas été vaccinés. Et la différence est frappante. De toute évidence, les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé, sont rarement malades, alors que les enfants vaccinés soit ont subi des dommages importants ou sont régulièrement malades et récupèrent très lentement. La vérité doit sortir sur les vaccins. Ils n’ont rien à voir avec la santé des enfants et des adultes. Ils ne servent qu’à enrichir les compagnies pharmaceutiques. Celles-ci se foutent complètement des conséquences des produits qu’elles vendent. Seul le profit compte.

Épisode de l’émission Oxygène sur les pesticides

Cette épisode de l’émission Oxygène sur les pesticides est à ne pas manquer. À l’écoute des intervenants Gilles-Eric Séralini et Michèle Rivasi, en plus du docteur Nicole Delépine, on réalise à quel point notre alimentation est contaminée. Les produits agricoles, végétal et animal, viennent en contact avec de multiples polluants, produits chimiques, vaccins, médicaments, hormones de croissance, etc, qui se retrouvent tous dans notre assiette. Lorsque l’on se met à table pour manger, c’est un cocktail d’une multitude de tous ses produits qui se retrouvent dans notre estomac. Les animaux de l’agriculture viennent en contact avec ces éléments et s’alimentent durant leur vie avec d’autres produits agricoles qui à leur tour avaient été contaminés auparavant. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que les salles d’urgences des hôpitaux débordent et que de nouvelles maladies apparaissent à tous les jours. Vraiment, il y a périr en la demeure. Le cartel qui possède à la fois les industries chimique et agricole doit être brisé, sinon, nous risquons de tous y passer.