La toute dernière conférence de presse de Donald Trump

Je vous propose la plus récente conférence de presse de Donald Trump, qu’il a tenue cette semaine. Elle est absolument délicieuse, succulente. Ah, qu’il est agréable de voir un homme politique se tenir debout et défendre son pays! Le Président Trump y défend, avec succès, ses politiques qui sont attaquées de toutes parts en ce début de mandat. À voir.

Entrevue avec Bill Gertz sur son dernier livre

L’auteur présente ici son dernier livre iWar: War and Peace in the Information Age sur les ondes de Secure Freedom Radio. Cette entrevue donne l’occasion de faire un bon tour d’horizon des différents problèmes qui affectent le renseignement, la sécurité et l’information à une époque où l’ordinateur et le numérique sont les principaux vecteurs de dissémination de l’information et de la propagande et où le phénomène des cyberattaques, avec ses implications terroristes potentielles, y est indissociablement lié. Je sous suggère également deux articles de Fred Fleitz pour continuer votre réflexion sur le sujet.

Bill Gertz sur Secure Freedom Radio

Was Friday’s declassified report claiming Russian hacking of the 2016 election rigged?

How President Trump Can Make American Intelligence Great Again

Entrevues avec Mark Helprin et Yoram Ettinger sur Secure Freedom Radio

Ces deux entrevues récentes de Secure Freedom Radio ont retenu mon attention. La première, avec Mark Helprin, s’arrête sur les différents défis qui attendent le Président-élu Donald Trump au niveau de la sécurité nationale. La seconde, avec l’ambassadeur Yoram Ettinger, fait le tour des différents problèmes auxquels fait face l’état d’Israël dans la défense de son territoire face aux djihadistes islamistes et à des organisations internationales, comme l’ONU par exemple, qui encouragent des mouvements de boycott comme le BDS et autres initiatives pour délégitimer Israël.

Mark Helprin sur Secure Freedom Radio

Yoram Ettinger sur Secure Freedom Radio

Le billet du jour: L’endossement de Donald Trump par Vladimir Poutine…

Je commence une nouvelle série d’articles où je vais exprimer des opinions, des idées et partager des réflexions sur certains sujets. Par le passé, j’ai eu tendance à utiliser les « réseaux sociaux » pour le faire mais je n’ai plus vraiment confiance dans ces plateformes. Pour ne donner qu’un exemple, Twitter ne se gêne pas pour censurer des membres de la droite politique et des conservateurs mais n’a pas de problème en revanche à « vérifier » des groupes islamistes. J’en viens à la conclusion que sur des plateformes tels que Twitter, Facebook et autres, les dés sont pipés d’avance contre les guerriers de la liberté et que nous perdons notre temps. Je vais donc m’exprimer directement sur mon blogue à partir de maintenant.

Comme premier billet, j’aimerais commenter les fameuses allégations concernant l’intervention de la Russie dans l’élection américaine. D’emblée, je vous avoue que je n’ai pas d’opinion en ce qui concerne l’aspect de possibles cyberattaques. Les experts en sécurité de la Maison-Blanche et du gouvernement américain sont là pour évaluer cela. Par contre, en ce qui concerne l’intervention de Vladimir Poutine en faveur de Donald Trump, là j’ai mon mot à dire. Poutine a fait une déclaration publique dans laquelle il endossait Donald Trump, ce qui a été dénoncé par l’establishment américain. Voyez-vous, le ressentiment et même la haine contre la Russie, les Russes ou Vladimir Poutine sont assez répandus dans la société américaine. C’est un résidu de la Guerre Froide, j’imagine. Tout ce que font ou disent les Russes ou Poutine est dénoncé par l’establishment américain, peu importe de quoi il s’agit. Cela semble un réflexe chez les Américains de prendre le contre-pieds des Russes en toutes choses. Or, il est impossible que Vladimir Poutine ait été ignorant de cela avant de faire sa déclaration. Il savait très bien que peu importe ce qu’il dirait, cela serait rejeté, dénoncé, combattu avec une extrême force. Donc, avant de dire publiquement qu’il supportait Donald Trump durant la campagne présidentielle, il savait très bien que cela serait dénoncé et que cela nuirait à Trump. Or, il a quand même endossé Donald Trump, ce qui n’est pas logique. Vladimir Poutine est quelqu’un qui est intelligent et rusé. Politiquement, il est un bon joueur de poker et d’échecs. En endossant Donald Trump, il était inévitable que l’establishment américain se retourne contre le candidat Républicain, ce qui s’est produit. La seule conclusion logique de tout cela est que Vladimir Poutine voulait en fait favoriser l’élection de Hillary Clinton, en assumant que l’establishment américain détruirait Trump suite à son endossement. Mais comme Donald Trump est un individu d’une grande force, il a néanmoins trouvé le moyen de gagner l’élection malgré cela.

J’aimerais vous faire réaliser à quel point l’establishment politique occidental est dépassé, coincé dans des conceptions qui datent des années cinquante. Il y a un manque flagrant d’intelligence et de conscience politiques chez les analystes et les stratèges politiques en Occident et aux États-Unis aussi. Nous devons relever notre jeu. Ce n’est pas étonnant que nous aillons perdu toutes nos batailles depuis 1945. Le monde a changé et nous refusons de l’accepter. Il est plus qu’urgent qu’une nouvelle élite prenne le pouvoir en Occident, une qui sera capable de voir le réel tel qu’il est et de mettre en place des politiques qui y correspondent.

Entrevue avec David Duke

Le candidat au Sénat américain David Duke présente ici les grandes lignes de sa philosophie politique. Associé à l’extrême-droite américaine, David Duke défend une ligne patriotique qui refuse l’immigration de masse et qui essaie de défendre les droits des Européens de souche qui compose la population d’origine des États-Unis. Aussi, David Duke a un discours qui est souvent très critique envers la communauté juive et Israël. Nul n’est au-dessus de la méthode scientifique. Tous les peuples, peu importe leur religion ou leur origine ethnique, peuvent et doivent faire l’objet de critiques, si elles sont fondées évidemment. Je crois que David Duke réussit à faire une critique sérieuse des agissements et de la mentalité de certains membres de la communauté juive sans tomber dans l’antisémitisme. Certains ne sont pas de cet avis et ils en ont le droit. De toute manière, comme le dit Duke lui-même, il vaut mieux se faire sa propre idée que de croire sur parole ce que nous dit les médias de masse. Donc, à vous de juger.

Entrevue avec William Federer sur l’islamisme

Je fournis également le lien pour une autre émission de Secure Freedom Radio où les invités de l’animateur Frank Gaffney réfléchissent sur le déploiement de ce qu’on appelle « l’Axe Rouge-Vert », l’union de la gauche politique et de l’islam.

William Federer sur Secure Freedom Radio

Refuting the “Witch Hunt” Narrative sur Secure Freedom Radio

Quelques épisodes de Red Ice Radio et Radio 3Fourteen

Voici quelques épisodes des émissions Red Ice Radio et Radio 3Fourteen qui ont retenu mon attention dernièrement. Le premier lien vous permettra de voir le film d’animation réalisé par l’artiste Emily Youcis, assez exceptionnel, intitulé The Ascent of Alfred, qui débute vers 33:30 de l’entrevue.

Emily Youcis – The Ascent of Art in the Alt-Right

Guillaume Durocher: Trump Victory: Impact on America & Europe

John Lash: Eight Unifying Points for Truth Seekers & Knowledge Holders

Daniel Hammarberg: Abrahamic Religion: The Dark Side of Judaism