Entrevue avec Michael Yeadon, ancien Vice-Président chez Pfizer, sur les injections géniques pour la covid-19

Parmi les bons points amenés par le docteur Yeadon, il se demande pourquoi on injecte un vaccin pour la covid-19 aux personnes âgées, alors que leur réponse immunitaire est faible. En effet, si leur réponse immunitaire est faible en présence d’un pathogène, pourquoi faudrait-il qu’elles réagissent bien suite à la réception d’un vaccin? Cela ne fait aucun sens et c’est un élément de plus venant discréditer le discours narratif des gens voulant imposer ce vaccin à toute l’humanité. Il rappelle également que les vaccins destinés à répondre aux variants ne doivent pas passer par des essais cliniques obligatoires, qu’ils sont administrés directement à leur sortie du laboratoire, ce qui pose de sérieux doutes sur les intentions réelles de ceux ayant mis au point cette opération.

Former Pfizer Executive: ‘I Predicted This Would Be Dangerous’

Entrevue avec la lanceuse d’alerte Brook Jackson qui a travaillé pour Ventavia durant les essais cliniques de Pfizer

Brook Jackson a travaillé pour la compagnie Ventavia. Ventavia était un sous-contractant de Pfizer chargé de mener des essais cliniques de leur vaccin pour la covid-19 en 2020. Après avoir entrepris des poursuites judiciaires contre Pfizer au nom du gouvernement américain, elle a décidé de parler de l’affaire publiquement. Ce qu’elle dit est très révélateur. Elle a été témoin de falsification de données, du non-respect des prodécures pour assurer la viabilité des données, du manque de qualifications du personnel pour assurer leurs fonctions et de manque de main-d’oeuvre. Son témoignage met en lumière l’attitude désinvolte des compagnies pharmaceutiques en matière de santé et sécurité pour les patients. Et c’est tout à fait normal quand on y pense, puisque le vaccin pour la covid-19 est en fait une arme bactériologique destiné à réduire la population mondiale.

Vidéo de 2008 de Ken Pereira où il dénonçait le gaspillage de l’argent des travailleurs par les dirigeants de la FTQ

Dans cette vidéo, Ken Pereira montrait plusieurs séries de reçus de restaurants et d’hôtels qui semblaient avoir été fabriqués de toutes pièces par le directeur de l’époque de la FTQ-Construction, Jocelyn Dupuis. Jocelyn Dupuis et ses amis et collègues faisaient la belle vie sur le dos des travailleurs. D’après-vous, ce petit manège se déroule dans combien d’organisations syndicales présentement? Dans combien d’organisations syndicales les dirigeants dépensent-ils l’argent des cotisations (et peut-être aussi celui de l’assurance collective et des autres retenues à la source) des membres pour se payer des voyages, des restaurants et des partys? Les travailleurs se font voler par les gens qui sont supposés être là pour les défendre et les protéger. Pathétique mais très prévisible en cette époque de corruption généralisée.

Tim Truth cherche un centre de depistage pour la covid-19 capable de dépister le variant Delta…

Tim Truth s’est transformé en détective privé afin de voir si, par hasard, les centres de dépistage de la covid-19 de son secteur seraient en mesure de dépister spécifiquement le variant Delta. Il n’a pas eu beaucoup de chances lors de ses appels téléphoniques. C’est vraiment drôle quand on y pense. Quelle curieuse coïncidence qu’il n’a pas pu trouver un seul centre capable de faire cela…

Kevin Freeman s’entretient avec Jovan Hutton Pulitzer sur la fraude électorale

Jovan Hutton Pulitzer est un inventeur qui détiendrait plus de 200 brevets. Il a développé plusieurs techniques permettant, entre autres, de déterminer la validité des bulletins de vote en examinant leurs caractéristiques physiques. Il commente ici la procédure qui serait à mettre en place afin de faire une audit convenable des bulletins de vote de la dernière élection présidentielle américaine.

Le Président Trump remet les pendules à l’heure sur les récentes élections présidentielles

David Icke analyse un article du docteur Thomas Cowan démontrant que le SARS-CoV-2 est incapable d’infecter des cellules humaines

Le docteur Thomas Cowan, dans l’article ci-dessous, s’appuie sur un article publié par le Center for Disease Control. David Icke commente le dossier dans la vidéo qui suit. Dans la deuxième vidéo, David Icke explique que le CDC n’a en fait aucune preuve matérielle que le virus SARS-CoV-2 existe réellement. Pour ce faire, il s’appuie sur un article de Jon Rappoport analysant un document du CDC. Vous pourrez consulter le lien de cet article juste avant la vidéo.

Only Poisoned Monkey Kidney Cells ‘Grew’ the ‘Virus’

The Smoking Gun: Where is the proof that the ‘virus’ exists? The CDC says it isn’t available.