Ken Pereira nous entretient des conséquences fatales de la dette, sur Lux Média

Ne manquez pas cette excellent épisode de Complot Inc. avec Ken Pereira. Il y met en lumière le rôle joué par la dette dans la mise en place des différentes arnaques, structures pyramidales et de ponzi dans les dernières années, dont les mesures sanitaires liées à la covid-19 ne sont que le dernier exemple à ce jour.

COMPLOT INC. AVEC KEN PEREIRA – LE TSUNAMI DE LA DETTE

Mike Adams commente la condamnation du chercheur Charles Lieber pour avoir vendu de la haute technologie à la Chine communiste

TRÈS IMPORTANT***. Le chercheur Charles Lieber est un spécialiste en technologie de nanocables de carbone. Ces technologies, par exemple, peuvent être déployées dans des vaccins. Sont-elles déployées présentement dans les injections géniques pour la covid-19? On l’ignore mais comme la présence d’oxyde de graphène a été confirmée par plusieurs chercheurs indépendants, il y a lieu de se poser la question. Charles Lieber a été arrêté et condamné cette semaine pour avoir livré des hautes technologies à la Chine communiste. L’absence de converture médiatique du dossier confirme l’importance de cette affaire dans le cadre de la ‘pandémie’ de covid-19 et des vaccins qui sont administrés à la population. SVP, veuillez partager cette information vitale.

La fin de la primauté parentale, sur Lux Média

Cette émission présente des entrevues avec Alain Rioux et Carole Martel pour commenter ce dossier. La fin de la primauté parentale permettra au gouvernement du Québec d’enlever n’importe quel enfant de son foyer parental pour le placer en famille d’accueil. Alain Rioux et Carole Martel apportent de bon commentaires mais ne mentionnent pas cependant l’éléphant dans la pièce, à savoir le lobbying et l’infiltration des organisations pédophiles qui essaient de pousser les gouvernements du monde à mettre en place des lois de ce type, afin d’augmenter le nombre d’enfants disponibles pour le trafic. À voir.

Parties 4 et 5 du dossier de Project Veritas sur les vaccins pour la covid-19

Ken Pereira présente l’industrie de la corruption aux Nations Unies

KEN PEREIRA – L’ONU: PLAQUE TOURNANTE DE LA CORRUPTION

Entretien de haut niveau entre Stew Peters et David E. Martin sur la fabrication de la pandémie de covid-19

Cet entretien complète à merveille l’information présentée dans une entrevue précédente. Parmi les nombreux points pertinents présentés ici, deux sont particulièrement révélateurs. Premièrement, vers 40:00 minutes, David E. Martin révèle qu’Anthony Fauci aurait fait transférer la technologie de la protéine ‘spike’ de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill à la compagnie pharmaceutique Moderna, en novembre 2019, soit bien avant qu’il y ait un seul patient atteint supposément du nouveau coronavirus. Deuxièmement, il fait remarquer aussi que beaucoup de supposés défenseurs de la liberté et de la patrie ne livrent pas le «knock-out blow» lors de leurs échanges et interventions avec les acteurs et créateurs de la fausse pandémie de covid-19. Ils se contentent de tourner autour du pot sans parler de l’essentiel. Il fait référence entre autres (vers 43:00 minutes) à une lettre officielle du NIH-NIAID envoyée à l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, prouvant que le NIH finançait bel et bien la recherche de type gain-of-function, et ce malgré les dénégations du docteur Fauci. Il donne l’exemple de Rand Paul, qui a interrogé le docteur Fauci lors d’un comité parlementaire récemment. Rand Paul a sermoné sévèrement le docteur Fauci mais n’a pas fait mention de cette lettre toutefois, alors que cela aurait été l’argument décisif qui aurait tranché l’affaire. À ne pas manquer.

« America Primero »: Reportage d’Owen Shroyer à la frontière mexicano-américaine

Voici trois vidéos qui ont été tournées à la frontière mexicano-américaine, entre autres dans la localité de McAllen, au Texas. On y voit des processions d’immigrants illégaux se déplaçant d’un centre de tri vers un autre, comme par exemple d’un centre de dépistage de la covid-19 vers un organisme de charité catholique. Beaucoup de femmes présentes dans ces groupes semblent être enceintes. La quantité de personnes est importante, puisque ce trafic semble être continu 24/24hrs.

J’aimerais attirer votre attention sur un petit détail qui a échappé à Owen Shroyer. Le groupe de femmes qui se déplaçait de nuit était filmé par au moins deux autres individus ou médias. L’un d’eux, tenant une perche-selfie, lorsqu’il est arrivé à la hauteur d’Owen Shroyer (5:24 minutes de la première vidéo), a semblé dire, en espagnol, «America Primero». Était-ce pour se moquer du slogan du Président Trump, «America First» et de la situation? Visiblement, Owen Shroyer ne parle pas espagnol. Sinon, il n’aurait pas manqué ce détail significatif. J’ignore pour quelle organisation cet homme travaille mais disons que c’est un commentaire qui est tout à fait cohérent avec l’attitude du type d’immigrants que l’on reçoit depuis plusieurs années dans nos pays occidentaux. Non seulement ils nous envahissent mais ils nous narguent en plus. Il faut dire que Joe Biden leur a dit de se présenter en grand nombre et que tout le monde était le bienvenue.

La dernière vidéo montre des images de l’intérieur de l’aéroport de McAllen. On y voit une femme assistant les illégaux afin qu’ils prennent un vol pour se rendre à leur destination finale, alors qu’ils n’ont visiblement aucun papier. Or, ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’on peut apercevoir sur une des jambes de cette femme un tatouage semblant représenter Santa Muerte, la figure de sainteté « protégeant » le groupe criminel MS-13. Selon l’équipe d’Infowars, il existerait plusieurs variations de ce tatouage en lien avec les factions auxquels les membres appartiennent.

Témoignage d’Éric Lauzon sur l’évitement fiscal, l’évasion fiscale et la CAQ

N.B.: Le Premier Ministre du Québec, François Legault, s’entête à maintenir les mesures sanitaires malgré les statistiques démontrant qu’il n’y a pas d’épidémie réelle. À l’annonce d’une troisième vague par l’INSPQ, on se demande s’il ne s’apprêterait pas à reconfiner le Québec pour plusieurs mois d’ici quelques semaines. Je republie donc cet article originellement paru en août 2020 pour que les Québécois qui souffrent des conséquences terribles des mesures sanitaires n’oublient pas le parcours de celui qui leur fait subir.

Cette entrevue avec Éric Lauzon date du 26 septembre 2018. Il était interviewé alors par Richard Le Hir dans le cadre de l’émission Point de Bascule. De toute évidence, cette entrevue est plus que jamais d’actualité et j’ai pensé vous la proposer pour rafraîchir votre mémoire, puisque le passé est garant de l’avenir. Éric Lauzon livre ici son témoignage sur le monde de l’évitement fiscal et de l’évasion fiscale quelques jours à peine avant les élections générales du 1er octobre 2018 au Québec. Il prend la parole vers 40:00 minutes environ. Il est précédé par Pierre Gouin, un ancien employé du Ministère des Finances du Québec et de la Caisse de dépôt, qui parle de son passage dans ces deux institutions et des problèmes dont il a été témoin. Éric Lauzon, qui a travaillé dans des banques en Europe, décrit ici un réseau d’influence, de relations d’affaires et institutionnelles, cherchant à faire de l’évitement fiscal (ce qui est légal), voire même de l’évasion fiscale (ce qui est illégal) à l’étranger. Il décrit comment des membres fondateurs de la CAQ, dont François Legault et Charles Sirois, et des membres ou des proches de la famille Desmarais seraient impliqués. Lauzon donne beaucoup d’exemples et de détails pour étayer son propos et Richard Le Hir complète souvent ses dires en amenant ses propres informations.

Certains ici pourraient être portés à prendre avec un grain de sel les propos d’Éric Lauzon. Après tout, chacun peut bien croire ce qu’il veut. Mais en ce qui me concerne, ce qui me frappe ici, c’est l’extrême cohérence de la situation qu’il décrit dans cette entrevue avec ce que nous vivons au Québec depuis le 13 mars 2020. En effet, lorsque que des grandes entreprises ou institutions pratiquent l’évitement fiscal ou l’évasion fiscale, il y a un manque à gagner au niveau des recettes fiscales à percevoir par l’état qui doit nécessairement être compensé par les contribuables de la classe moyenne et par les PME, puisque ce sont eux qui paient la majeure partie des impôts. Or, le confinement qui a été imposé sur les travailleurs québécois et la fermeture forcée des PME ordonnée le 13 mars 2020, a donné un dur coup sur cette classe moyenne sur qui repose la majeure partie du fardeau fiscal. Pendant que des centaines de milliers de travailleurs et d’entrepreneurs perdaient leur emploi ou leurs revenus, les magasins à grande surface des grandes corporations, qui ne se gênent pas pour pratiquer l’évitement ou l’évasion fiscale, étaient ouverts et continuaient à faire des profits. Ils en ont même fait davantage puisqu’ils ont pu récupérer les parts de marché des PME forcées de fermer leurs portes. Il y a donc un pattern inquiétant ici où des membres de la CAQ favorisent les grandes fortunes, les grandes corporations, ce qu’on appelle le «1%», au détriment des gens ordinaires qui étouffent sous les impôts et les règlements. C’est un pattern qu’on connaissait déjà avec le Parti Libéral mais il semble qu’il soit présent aussi à la CAQ, malheureusement. Et tout ça a été fait en utilisant le Coronavirus comme prétexte…