Peggy Hall commente la promotion faite par Del Bigtree de la ‘confiance envers les vaccins’

Jane Ruby explique comment les membres du Congrès américain se sont exemptés de l’obligation vaccinale tout en protégeant les compagnies pharmaceutiques

Parmi les éléments intéressants de cette vidéo, on notera que les vaccins sont considérés comme étant des «contremesures couvertes» aux États-Unis lorsque le PREP Act est en cours d’application. Ainsi, c’est le programme Countermeasures Injury Compensation Program qui couvre les réclamations en cas de blessures ou maladies suite à l’injection d’un vaccin et non pas le programme qui avait été mis en place par Reagan. Donc, en toute probabilité, ceux ayant été blessés par les injections pour la covid-19 ou un autre vaccin similaire n’obtiendront aucune compensation. Aussi, le consentement éclairé aurait été aboli tout dernièrement, selon les recherches de Jane Ruby.

André Pitre et Caroline Mailloux font le point sur la nouvelle réglementation sur les produits naturels au Canada

Vidéo tournée dans une clinique d’avortement aux États-Unis mettant en doute l’intégrité du processus

Cette vidéo tournée dans une clinique d’avortement aux États-Unis donne une étrange impression du climat dans lequel se passe la procédure d’avortement. Le plus troublant est la nécessité pour la patiente de prendre un médicament qui s’appelle le Xanax avant de pouvoir parler au médecin. L’infirmière traitante lui dit en toutes lettres qu’elle ne pourra pas lui parler sans d’abord au préalable avoir pris le Xanax. Ceci pose de sérieuses questions sur l’intégrité du processus. Afin que le principe du consentement éclairé soit respecté, la patiente doit absolument obtenir toute l’information dont elle a besoin avant même que tout acte médical soit posé, ce qui n’est pas le cas ici.

Hope et Tivon documentent la présence d’oxyde de graphène dans les vaccins pour la covid-19, 2ème partie

Ne manquez la deuxième partie de cette excellente entrevue avec Hope et Tivon. Parmi les excellents points que les deux chercheurs mettent en lumière, notons que les symptômes de l’exposition aux radiations électromagnétiques provenant du 5G, ceux provoqués par l’empoisonnement à l’oxyde de graphène et ceux allégués à la covid-19, sont exactement les mêmes. Également, les cas et les décès de la covid-19 par million sont respectivement de 95% et 126% plus élevés dans les états (selon l’étude présentée) où le réseau 5G a été déployé. De plus, vers 41:00 minutes, les chercheurs présentent des diapositives où l’on peut voir des globules sanguins en train de se désintégrer. La ressemblance est frappante avec ceux affectés par une exposition à l’oxyde de graphène. Pour voir la première partie de l’entrevue, cliquez sur ce lien.

André Pitre: L’état va vacciner vos enfants de force…

L’ÉTAT VA VACCINER VOS ENFANTS DE FORCE

Professeure Dolores Cahill: Le vaccin pour le coronavirus peut mener à des immunopathologies pulmonaires

Le film ‘Ask The Experts’: Des experts sonnent l’alarme sur le vaccin pour la Covid-19

Le film ‘Informed Consent’ sur le consentement éclairé en lien avec les dommages causés par les vaccins