Entrevue avec Maxime Bernier à l’émission The Rubin Report

Alors que les Libéraux sont occupés à prendre le virage de l’extrême-gauche, alors que les Conservateurs sont occupés à copier les Libéraux en toutes choses, alors que le NPD trace la voie pour le Parti Libéral en matière d’extrémisme de gauche, et que le Bloc Québécois est grandement occupé à recruter des candidats communistes, le Parti Populaire du Canada de Maxime Bernier propose une plateforme pour défendre les valeurs et les libertés des Canadiens. Appuyons Maxime Bernier dans son projet de mettre un terme au socialisme au Canada. Cette entrevue date de plusieurs mois mais elle est toujours pertinente. N’oubliez pas de voter pour le Parti Populaire cet automne!

Daniel Laprès en entrevue sur CJMS, avec l’animateur Max Bradette

L’éditeur et blogueur Daniel Laprès a, de nouveau, pour la énième fois, été censuré de Facebook. De toute évidence, la liberté d’expression est malmenée partout sur la planète. Nous vivons à une époque où les hommes politiques et ceux de la sphère économique ont d’autres priorités que de défendre les droits humains, la liberté d’expression et la démocratie. Alors, pour répliquer à cela, rien de plus naturel pour moi que de lui donner la parole. Dans une entrevue accordée à l’animateur énergique Max Bradette, Laprès donne ses impressions sur la campagne électorale fédérale canadienne, sur l’état de la démocratie, sur la question du niqab lors de l’assermentation à la citoyenneté, etc. Sur cette Terre, l’être humain voit son espace de liberté et de conscience être de plus en plus réduit. Ce qui pouvait apparaître comme une terrain de football dans les années soixante-dix, apparaît maintenant comme un bien petit carré de sable. Il ne reste plus beaucoup de temps au cadran. Si on continue sur la trajectoire présente, c’est la mort assurée pour l’être humain.

Daniel Laprès sur CJMS

Une solution simple et facile pour le Pont Champlain: Saisir les impôts qui s’en vont à Ottawa…

Je suis royalement écoeuré du niaisage entourant le Pont Champlain. De toutes évidences, les responsables du Gouvernement fédéral s’en foutent éperdument. Le Québec a voté NPD, tant pis pour eux, qu’ils doivent se dire. Eh bien, j’ai une idée qui pourrait régler le problème une fois pour toute. Le Gouvernement fédéral ne veut pas payer pour faire construire un nouveau Pont Champlain alors que celui-ci relève de juridiction fédérale? Ce n’est pas un problème. Tout ce que le Gouvernement du Québec a à faire est d’effectuer une saisie sur les millions de dollars par semaine que les Québécois envoient à Ottawa prélevés à même les déductions fiscales faites par les employeurs. On évalue que le nouveau pont coûterait environ trois milliards de dollars. Mais on doit rajouter à cela le « bonus » de 30% qui va aux entrepreneurs et firmes de génie-conseil, plus l’inflation et les imprévus, ça nous donne une facture qui se situe quelque part entre trois et quatre milliards de dollars. Quand on aura ramassé cette somme, on aura qu’à lever la saisie.

Évidemment, pour faire cela, ça prend des leaders qui ont des couilles. Or, des couilles au Québec, par les temps qui courent, on en trouve pas beaucoup. Même que si l’on devait mettre toutes les couilles que l’on peut trouver ici dans une cabine téléphonique avec quelqu’un dedans, cet individu pourrait encore respirer sans risque de perdre connaissance. Moi, si j’étais au pouvoir, c’est ce que je ferais, saisir les impôts. Et lorsque Ottawa ferait entendre son indignation face à la saisie, je leur dirais tout simplement de construire le pont eux-mêmes s’ils ne sont pas contents…

Les problèmes du Québec ne sont pas reliés aux ressources, à l’expertise, à l’économie ou à d’autres raisons. Ils sont reliés au leadership. Lorsque les gouvernants d’un pays mettent en place des commissions, états généraux, enquêtes et exercices de consultation à n’en plus finir au lieu de tout simplement décider et d’aller de l’avant, ça donne le résultat que l’on a au Québec. Quand Jean Charest se lève le matin, est-ce qu’il commande un étude pour savoir quelles céréales il va manger? C’est à croire que si.

La dégringolade idéologique de Québec Solidaire: La « khadirisation » de la vie politique québécoise

Le site web vigile.net parle d’Amir Khadir comme d’une « énigme ». C’est certainement une bonne image. En effet, les actions de ce député sont très étranges, voire opaques à la compréhension. Ses prises de position contre Israël et la boutique de souliers Le Marcheur tiennent réellement du suicide politique. Depuis le début de la campagne de salissage contre Israël et contre ce commerçant du Plateau Mont-Royal qu’il a initiée en octobre 2010, Amir Khadir n’a fait que s’enliser encore davantage, jour après jour, dans le ridicule, l’obscène, le pathologique et le scandaleux. À telle enseigne que maintenant il n’a plus aucune crédibilité, si tant est qu’il en a jamais eu pour commencer. Depuis qu’il a été élu à l’Assemblée Nationale, Amir Khadir n’a fait qu’encourager la classe politique québécoise et la population du Québec à jouer dans leur caca. Si vous me permettez de créer un nouveau mot, je dirais que c’est toute la vie politique québécoise qui a été « khadirisée ». Depuis qu’il a fait son entrée au Parlement québécois, on ne fait que parler d « enveloppes brunes », d’allégations de corruption, de pressions indues, de retours d’ascenseur, d’obtentions de contrats sans appel d’offres, etc. Pendant ce temps-là, rien n’avance. La province est au point neutre. Je vous propose, afin que vous aider à continuer votre réflexion sur l’ « énigme » Khadir, deux articles du site web vigile.net. Si vous pensez avoir percé le mystère…laissez un commentaire. Je joins également un article précédent sur les frasques du 15 mai dernier, le jour de la commémoration de la Nakba, de ce bon partisan islamo-gauchiste.

Amir Khadir- frasques du 15 mai

Enigme Khadir

Québec Solidaire

Le Parti Libéral du Québec et la mafia: une campagne de salissage signée « la gauche »

© Andrew Khritin | Dreamstime.com

Pendant tout l’automne 2010, les médias québécois n’ont pas dérougi d’allégations, de rumeurs, d’accusations de toutes sortes de corruption concernant le Parti Libéral et l’industrie de la construction du Québec. Le syndicat représentant le monde de la construction, la FTQ, a été mêlé de force à toutes ces histoires. Les médias parlaient régulièrement d’ « enveloppes brunes » remises par des firmes d’ingénierie ou de construction à des collecteurs de fonds du Parti Libéral. Au fil des semaines, une véritable atmosphère d’inquisition, de suspicion et parfois même de paranoïa s’est emparée de l’Assemblée Nationale, alors que les différentes allégations nous rappelaient étrangement le scandale du Watergate aux États-Unis. Mais alors que l’ambiance se détériorait à l’Assemblée Nationale, bien peu se demandaient qui pouvait bien être le chef d’orchestre de toute cette opération de propagande. Car c’est bien de ça au fond qu’il s’agit ici: une campagne de salissage contre le Québec, dont on a fait du Parti Libéral la tête de Turc.

D’abord, réglons tout de suite un chose: tous les États, sans exception, entretiennent des liens avec la mafia. Comme on l’a vu lors de l’affaire Iran-Contra aux États-Unis, l’argent de la drogue peut servir parfois à financer la guérilla clandestine contre le communisme. Des relations existent donc bel et bien entre les États modernes occidentaux et le monde interlope, et le Québec ne fait pas exception à cette règle. Le fait de souligner ces liens alors qu’ils sont en fait la norme dans tous les pays du monde ne peut donc que servir un but de propagande, à savoir le salissage de la classe politique québécoise. Continuer la lecture

Le Bloc québécois et le NPD prennent le parti des islamistes

Ma déception est grande mes amis. Moi qui croyait que le Bloc québécois croyait dans la démocratie et les droits humains! La semaine dernière, le Parti Conservateur a voulu déposer une motion dénonçant la Semaine contre l’apartheid israélien, puisque ce n’est qu’une mascarade cachant l’antisémitisme le plus crasse! Le Bloc québécois et le NPD ont opposé la motion, la trouvant trop ‘tendancieuse’… Mais, trop ‘tendancieuse’ ou trop vraie? Je ne pensais jamais voir mes compatriotes québécois, canadien-français commettre une trahison semblable. Les Juifs en général sont des gens gentils, aimables, serviables, démocrates, modérés et les Palestiniens et autres activistes islamiques sont tout le contraire. Vraiment, faut le faire! J’ai toujours voté Bloc Québécois depuis que le parti existe mais aux prochaines élections, je vais voter Conservateur! Ce parti-là au moins essaie de protéger Israël. Ils ont fait le choix qui s’impose!

22641,la-semaine-contre-l-apartheid-israelien-divise-les-communes.php