Deux émissions de Lux Media: Attaques du Journal de Montréal et l’intelligence des Québécois…

Extrait du film « The Hamburger Krankheit »

Mis en avant

Ce film de 1979 présente un scénario qui s’apparente drôlement à celui de la pandémie de Covid-19 dans lequel nous sommes plongés depuis des mois. Mesures sanitaires, masques, vêtements de protection, arrestation des opposants, quarantaine, vaccination et j’en passe, tout dans ce film nous fait comprendre que les autorités publiques actuelles qui décident des politiques sanitaires à prendre en lien avec la Covid-19 obéissent en fait à un scénario écrit d’avance. Ils ne décident de rien. C’est une preuve de plus que nous avons affaire à une mascarade qui doit cesser le plus vite possible, sinon, c’est la civilisation elle-même qui va s’effondrer et l’humain, lui, peut-être disparaître.

Kary Mullis raconte comment il a été incapable de trouver une référence bibliographique justifiant que le VIH causait le Sida

Kary Mullis est l’inventeur du test PCR, celui-là même qui est utilisé pour diagnostiquer la Covid-19. Or, il a créé ce test pour prendre un échantillon pour faire de la recherche, pas pour diagnostiquer des maladies. Dans cet extrait d’entrevue, il raconte une anecdote alors qu’il cherchait une référence bibliographique pour justifier que le VIH cause le Sida. Il a cherché en différents endroits et demandé à plusieurs personnes. Une de ces personnes à qui il a posé la question était Luc Montagnier, le virologue bien connu. Montagnier, comme tous les autres, a été incapable de fournir une seule référence pour faire une telle justification. Comme disent les anglo-saxons: «priceless»! À la fin de l’entrevue, un autre extrait suit d’une conférence où le test PCR est abordé. Malheureusement pour nous, Kary Mullis est décédé quelques mois avant que ne débute la pandémie. S’il était toujours parmi nous, il serait en bonne position pour dénoncer l’utilisation frauduleuse qui est faite de son test PCR. Le test PCR n’est pas fait pour diagnostiquer des maladies. Tous les résultats aux test PCR sont donc faux, à 100% et les confinements qui en découlent complètement illégaux. May you rest in peace, my friend.

Conversation entre le docteur Thomas Cowan et Catherine Austin Fitts sur la situation actuelle

Entretien de Dan Pilon avec Myriam Keyser

Myriam Keyser a vécu dans une secte pendant une vingtaine d’années. Elle est aujourd’hui thérapeute et essaie d’aider les autres à se sortir de situations semblables. Elle voit plusieurs similitudes entre le système doctrinal et mental de la «pandémie» et celui de la pensée sectaire. Dan Pilon, militant patriote québécois, en discute avec elle.

Amazing Polly analyse la possibilité que les mesures sanitaires soient en fait de la torture

J’ai déjà publié cette vidéo mais je la republie encore puisque j’estime qu’elle est vraiment importante. La chaîne Youtube de cette blogueuse vient d’être fermée par Youtube la semaine dernière. Elle a également une chaîne sur Bitchute où on peut trouver on bon nombre de ses vidéos. Je suggère que vous continuiez à la suivre sur cette plateforme. Dans cette vidéo donc, elle analyse la possibilité que les mesures sanitaires soient en fait de la torture. Pour appuyer son propos, elle cite certains documents comme le Rapport d’Amnistie International sur la torture et la Charte de coercition de Biderman. La démonstration est vraiment convaincante. Nos élites nous torturent bel et bien avec la «pandémie» et le Covid-19 n’est qu’un prétexte.

Entrevue avec Catherine Austin Fitts sur la mise en place du nouveau système économique planétaire (pendant que tout le monde est distrait avec le Covid…)

TRÈS IMPORTANT: Cette entrevue de haut niveau met en vedette Catherine Austin Fitts. Mme Fitts a travaillé à la fois dans le système bancaire et financier mais aussi au gouvernement américain, ce qui lui donne un point de vue unique et très pertinent pour se prononcer sur les affaires courantes. Dans cette entrevue avec Alex Jones, elle énonce ce qui se passe réellement dans ce que l’on appelle la «pandémie» de «Covid-19». En gros, elle affirme, avec beaucoup de justesse, que la «pandémie» est tout simplement un prétexte utilisé par les élites bancaires et financières pour mettre en place un nouveau système économique. Elle fait remarquer que les grandes corporations et les banques en profitent pour mettre la main sur les petites entreprises qui souffrent du confinement et qui ne peuvent pas continuer à opérer. Preuves à l’appui à l’aide de cartes, elle montre que les zones où ont eu lieu les émeutes (où les antifascistes et BLM étaient fortement représentés) aux États-Unis correspondent à des zones considérées comme ayant un fort potentiel de développement. Elles sont appelées des «zones d’opportunité» et sont sous loi fédérale. Autrement dit, ces zones peuvent facilement faire l’objet de spéculations de toutes sortes. Les émeutes ont comme effet de faire baisser les évaluations foncières d’une part, mais aussi de convaincre davantage de commerçants de vendre ou de fermer leurs entreprises. On peut voir ces cartes à partir de 13:20 minutes dans la vidéo. Les zones où plusieurs immeubles sont brûlés et détruits permettent de redévelopper ces secteurs de façon à en faire bénéficier les investisseurs potientiels. Aussi, selon elle, la fermeture des petites entreprises durant le confinement auraient été décidée pour empêcher l’explosion de l’inflation qui aurait été inévitable en raison des nombreux assouplissements monétaires qui ont été faits durant les dernières années. Toujours selon elle, la fin ultime de ce processus sera la mise en esclavage complète de l’humanité. Les enfants seront les plus vulnérables de cette mise en esclavage. Nos élites utiliseront le prétexte de la Covid pour s’emparer de nos enfants et leur faire subir toutes sortes de sévices. C’est un futur que nous ne pouvons pas nous permettre d’accepter. À voir absolument. Prière de partager ce contenu partout où vous le pouvez.

Entrevue avec Richard Wolff à propos du crash économique immiment

Richard Wolff est un économiste marxien (et non pas marxiste). Il analyse ici la situation économique actuelle aux États-Unis. Il prédit un crash retentissant en raison du confinement et des millions de pertes d’emplois. La grille d’analyse du professeur Wolff est décidément gauchiste, mais néanmoins, il apporte un point de vue intéressant sur la crise actuelle. Par exemple, il note que le mouvement ouvrier est resté complètement silencieux au moment où des millions de travailleurs ont été mis à pied, ce qui ne fait aucun sens et est totalement inacceptable. À voir.