David Icke passe au crible la théorie selon laquelle le laboratoire BSL-4 de Wuhan est responsable de l’existence du nouveau coronavirus

Mis en avant

David Icke fait l’analyse de la théorie selon laquelle le nouveau coronavirus a son origine depuis le laboratoire BSL-4 de Wuhan en Chine. Il cite les travaux d’éminents spécialistes comme le docteur Thomas Cowan et pour bien rappeler que le supposé nouveau coronavirus n’existe pas en fait. Aucun laboratoire dans le monde n’en possède un échantillon. Les demandes d’accès à l’information présentées à des gouvernements dans le monde par des citoyens ou des institutions se sont toutes avérées infructueuses, puisqu’aucun d’entre eux n’en possède non plus. Icke rappelle certains faits de l’histoire de la virologie démontrant que la méthode utilisée pour «démontrer» l’existence des virus a toujours été peu scientifique, non crédible, pour ne pas dire complètement farfelue en fait. De même, l’hypothèse selon laquelle les «virus» causent des maladies n’a jamais fait l’objet d’une démonstration scientifique formelle. Néanmoins, la science officielle l’utilise comme présupposé pour fonder les domaines de la virologie et de l’épidémiologie. Ça donne froid dans la dos quand on y pense. Imaginez un instant les millions de vie qui ont été brisées et ruinées en raison de cette incompétence et mauvaise foi scientifique. Pour David Icke, il est important que les opposants au mensonge de la covid-19 et du Grand Reset tiennent dur la ligne selon laquelle il n’y a pas de nouveau coronavirus car c’est seulement ainsi que nous en viendrons à bout. À voir absolument. Pour ceux qui voudraient en savoir davantage sur le sujet, je vous propose un article détaillant l’analyse du docteur Andrew Kaufman sur le nouveau coronavirus, ainsi que le livre du docteur Thomas Cowan sur la théorie des germes, The Contagion Myth.

Dr. Andrew Kaufman refutes “isolation” of SARS-Cov-2; he does step-by-step analysis of a typical claim of isolation; there is no proof that the virus exists

The Contagion Myth – Why Viruses (including “Coronavirus”) Are Not the Cause of Disease

Deux vidéos de Joe Imbriano sur le déploiement du réseau 5G

Je republie ces deux vidéos car elles sont vraiment excellentes et pertinentes plus que jamais. La première date de mars 2020 et vaut vraiment la peine d’être écoutée attentivement. Joe Imbriano profitait de l’occasion pour faire l’analyse du confinement qui venait d’être déclaré pour supposément se protéger du nouveau coronavirus, à la lumière du déploiement de la technologie 5G. Imbriano soulignait les problèmes de santé importants qui découleraient du déploiement de cette nouvelle technologie. Entre autres faits marquants, il signalait que la 5G sera diffusée sur la bande de fréquence de 60 Ghz, qui est celle de l’absorption de l’oxygène, ce qui entraînera des problèmes respiratoires sérieux. Il avertissait que les autorités invoqueraient le nouveau coronavirus pour justifier le confinement et les fermetures d’entreprises et qu’elles profiteraient de l’occasion pour déployer et calibrer cette technologie. Pour Imbriano, il n’y a pas de nouveau coronavirus. C’est une opération psychologique visant à convaincre la population de rester à la maison pendant que la technologie est mise à niveau pour la 5G. La deuxième vidéo date de février 2019 et traite uniquement de la technologie 5G. Les informations fournit ici par Joe Imbriano complètent bien celles fournit par Edward F. Group, que vous pourrez voir en consultant cet article précédent. À voir absolument. Ne manquez pas ça!