David Icke passe au crible la théorie selon laquelle le laboratoire BSL-4 de Wuhan est responsable de l’existence du nouveau coronavirus

Mis en avant

David Icke fait l’analyse de la théorie selon laquelle le nouveau coronavirus a son origine depuis le laboratoire BSL-4 de Wuhan en Chine. Il cite les travaux d’éminents spécialistes comme le docteur Thomas Cowan et pour bien rappeler que le supposé nouveau coronavirus n’existe pas en fait. Aucun laboratoire dans le monde n’en possède un échantillon. Les demandes d’accès à l’information présentées à des gouvernements dans le monde par des citoyens ou des institutions se sont toutes avérées infructueuses, puisqu’aucun d’entre eux n’en possède non plus. Icke rappelle certains faits de l’histoire de la virologie démontrant que la méthode utilisée pour «démontrer» l’existence des virus a toujours été peu scientifique, non crédible, pour ne pas dire complètement farfelue en fait. De même, l’hypothèse selon laquelle les «virus» causent des maladies n’a jamais fait l’objet d’une démonstration scientifique formelle. Néanmoins, la science officielle l’utilise comme présupposé pour fonder les domaines de la virologie et de l’épidémiologie. Ça donne froid dans la dos quand on y pense. Imaginez un instant les millions de vie qui ont été brisées et ruinées en raison de cette incompétence et mauvaise foi scientifique. Pour David Icke, il est important que les opposants au mensonge de la covid-19 et du Grand Reset tiennent dur la ligne selon laquelle il n’y a pas de nouveau coronavirus car c’est seulement ainsi que nous en viendrons à bout. À voir absolument. Pour ceux qui voudraient en savoir davantage sur le sujet, je vous propose un article détaillant l’analyse du docteur Andrew Kaufman sur le nouveau coronavirus, ainsi que le livre du docteur Thomas Cowan sur la théorie des germes, The Contagion Myth.

Dr. Andrew Kaufman refutes “isolation” of SARS-Cov-2; he does step-by-step analysis of a typical claim of isolation; there is no proof that the virus exists

The Contagion Myth – Why Viruses (including “Coronavirus”) Are Not the Cause of Disease

Entrevue avec le docteur Paul Héroux à propos du déploiement de la 5G, sur Ouvrir Les Yeux

Conférence de presse des docteurs Dan Erickson et Artin Massihi sur les données cliniques de la Covid-19

Il est important que le public francophone prenne connaissance de l’information qui est présentée dans cette vidéo. Il s’agit d’une conférence de presse dans laquelle deux médecins travaillant dans une clinique médicale en Californie présentent des données cliniques sur la Covid-19. Les docteurs Dan Erickson et Artin Massihi sont propriétaires de la clinique Accelerated Urgent Care à Bakersfield. Depuis le début de la pandémie, étant sur le terrain, ils ont eu l’occasion de voir la réalité de ce qu’est le Cornonavirus et c’est très différent ce qui est rapporté par les médias. Les chiffres qu’ils fournissent proviennent des autorités sanitaires officielles de chaque pays. En gros, voici ce qu’ils observent. Le taux de mortalité de la Covid-19 tourne autour de 0.1%, ce qui est à peu près le taux de mortalité de la grippe régulière. Pour ce qui est particulièrement de l’État de la Californie, le taux de mortalité de la Covid-19 se situerait à environ 0.03%. En ce qui concerne le confinement à la maison, il amène d’autres problèmes comme la violence domestique, la diminution de diagnostics à des maladies graves, des problèmes de santé mentale, des suicides, etc. Aussi, le confinement amène un affaiblissement du système immunitaire, ce qui entrainera l’éclosion de beaucoup de problèmes de santé quand le confinement sera levé. Les docteurs Erickson et Massihi sont d’avis que la Covid-19 ne justifiait pas que l’on stoppe l’économie et que l’on mette au chômage des milliers d’Américains. C’est malheureusement ce qui a été décidé sur la base des modèles qui ont été utilisés au début de l’éclosion, qui étaient complètement erronés. Ils font remarquer aussi certaines incohérences relatives au confinement, comme par exemple le fait que les magasins grandes surfaces soient ouverts mais pas les petits commerces, ce qui ne fait pas de sens d’un point de vue épidémiologique. C’est la première fois de l’histoire de l’épidémiologie que l’on confine ceux qui ne sont pas malades au lieu de simplement confiner ceux qui présentent des symptômes, de dire le docteur Erickson.

Les pouvoirs publics dans le monde semblent totalement ignorants des données fondamentales présentées par ces deux médecins et continuent à traiter la Covid-19 comme s’il s’agissait d’une maladie extrêmement dangereuse. Or, les données et l’expérience clinique démontrent le contraire. C’est pourquoi le confinement doit cesser le plus vite possible sinon le remède sera bien pire que la maladie.