Diffusion d’urgence, huitième partie/Emergency Broadcast, part 8

Reportage de Greg Reese sur les lots contaminés de vaccins pour la covid-19

Selon la recherche effectuée par Greg Reese, il apparaît que les lots contaminés de vaccins pour la covid-19 aux États-Unis auraient été envoyés surtout dans les états Républicains. Quelle surprise…

Henrik Palmgren met en lumière la contamination intentionnelle de certains lots de vaccins pour la covid-19 et analyses de Michael Yeadon et Thomas Cowan

Henrik Palmgren de Red Ice TV présente ici la situation de la contamination intentionnelle des fioles de vaccins pour la covid-19. À la base, les données démontrent clairement que les vaccins pour la covid-19 causent beaucoup plus d’effets secondaires que les vaccins traditionnels. Mais il y a plus alarmant. S’appuyant sur les travaux de Michael Yeadon, anciennement de Pfizer, et du docteur Tom Cowan, qui ont fait l’étude détaillée de la question, Henrik Palmgren montre ici que ce sont seulement certains lots en particulier de vaccins pour la covid-19 qui causent les effets secondaires indésirables et les décès. Par exemple, le docteur Cowan indique que les 2603 décès attribués au vaccin pour la covid-19 de Moderna, selon la base de données VAERS, sont associés avec seulement 5% des lots de vaccins. En d’autres termes, 5% des lots de vaccins pour la covid-19 de Moderna ont causé les 2603 dècès enregistrés par la base de données VAERS, alors que les autres 95% n’en ont causé aucun, ce qui est bien étrange. Le docteur Cowan continue en analysant les données des vaccins pour la covid-19 de Pfizer. Celles-ci démontrent que ce sont seulement 74 lots en particulier qui causent la plupart des effets secondaires. Michael Yeadon, qui fait une analyse similaire au docteur Cowan, fait remarquer que les compagnies pharmaceutiques ont un haut degré de compétence pour fabriquer des produits homologués avec des standards de contrôle extrêmement élevés et rigoureux, afin de s’assurer que chaque échantillon est exactement identique à tous les autres. Michael Yeadon en vient à la conclusion que ces variations d’un lot à l’autre sont impossibles, à moins que cela ne soit intentionnel. Elles ne peuvent se produire que si le matériel contenu dans les fioles d’un lot donné n’est pas identique à celles des fioles d’un autre lot. Certains individus reçoivent donc de l’eau salée, alors que d’autres reçoivent le contenu réel du vaccin avec possiblement autre chose. La présentation de Michael Yeadon sur les problèmes des lots de vaccins pour la covid-19 versus les effets secondaires (avec chiffres à l’appui) commence vers les 50:00 minutes dans la deuxième vidéo. Michael Yeadon et le docteur Thomas Cowan s’entendent pour dire qu’il y a une intention criminelle délibérée dans la fabrication des vaccins pour la covid-19. Michael Yeadon a l’impression que l’on assiste présentement à la calibration d’une arme pour perpétrer un génocide à grande échelle. Je fournis la vidéo de l’entrevue accordée par Micheal Yeadon à Reiner Fuellmich du ‘Stiftung Corona Ausschuss’, ainsi que la vidéo du docteur Thomas Cowan sur le sujet publiée sur sa chaîne Bitchute.

Stew Peters s’entretient avec la docteure Ariyana Love sur la présence d’oxyde de graphène dans les injections géniques pour la covid-19

La docteure Ariyana Love revient également sur le tragique décès du docteur Andreas Noack, qui avait exposé dernièrement la présence d’oxyde de graphène dans les injections pour la covid-19 lors d’une conférence sur internet.

David Icke fait le point sur la situation actuelle de la tyrannie médicale

Parmi les excellents points que David Icke amène ici, il rappelle une prédiction du grand auteur et anthroposophe Rudolf Steiner, faite voilà plus d’un siècle. Il écrivait à l’époque que dans le futur, un vaccin serait administré aux humains pour empêcher leurs facultés spirituelles de se développer, afin d’éliminer l’âme en détachant le corps éthérique du corps physique. Et c’est, de commenter David Icke, exactement ce que les vaccins pour la covid-19 font aux individus qui acceptent de le recevoir. À ne pas manquer.

Les chercheurs Hope et Tivon documentent la présence d’oxyde de graphène dans les vaccins pour la covid-19, 1ère partie

Karen Kingston le confirme: Les vaccins pour la covid-19 contiennent de l’oxyde de graphène

En preuve, elle présente le brevet enregistré par Moderna le 7 juillet 2020, numéroté US 10703789 B2. Ces nanoparticules d’oxyde de graphène sont injectées à même les vaccins pour la covid-19. Comme elles sont grandement conductrices des ondes électromagnétiques, elles permettent de connecter le corps humain à l’intelligence artificielle via le réseau de communication sans-fil. Il ne s’agit pas de science-fiction. Cela se déroule sous nos yeux et l’humanité est en danger.

Flashback Friday et No-Go Zone, sur Red Ice TV

Docteur Charles Hoffe: 62% des personnes vaccinées pour la covid-19 développent des caillots sanguins

Alex Jones présente la vidéo où le docteur Hoffe fait cette affirmation et donne des informations complémentaires pour mettre le tout en contexte.

Entretien de haut niveau entre Stew Peters et David E. Martin sur la fabrication de la pandémie de covid-19

Cet entretien complète à merveille l’information présentée dans une entrevue précédente. Parmi les nombreux points pertinents présentés ici, deux sont particulièrement révélateurs. Premièrement, vers 40:00 minutes, David E. Martin révèle qu’Anthony Fauci aurait fait transférer la technologie de la protéine ‘spike’ de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill à la compagnie pharmaceutique Moderna, en novembre 2019, soit bien avant qu’il y ait un seul patient atteint supposément du nouveau coronavirus. Deuxièmement, il fait remarquer aussi que beaucoup de supposés défenseurs de la liberté et de la patrie ne livrent pas le «knock-out blow» lors de leurs échanges et interventions avec les acteurs et créateurs de la fausse pandémie de covid-19. Ils se contentent de tourner autour du pot sans parler de l’essentiel. Il fait référence entre autres (vers 43:00 minutes) à une lettre officielle du NIH-NIAID envoyée à l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, prouvant que le NIH finançait bel et bien la recherche de type gain-of-function, et ce malgré les dénégations du docteur Fauci. Il donne l’exemple de Rand Paul, qui a interrogé le docteur Fauci lors d’un comité parlementaire récemment. Rand Paul a sermoné sévèrement le docteur Fauci mais n’a pas fait mention de cette lettre toutefois, alors que cela aurait été l’argument décisif qui aurait tranché l’affaire. À ne pas manquer.