No-Go Zone et Flashback Friday sur Red Ice TV


Entrevue avec la docteure Carrie Madej à propos de la transmission de radiofréquences chez les personnes vaccinées pour la covid-19

David Icke explique le phénomène de la transmission des personnes vaccinées vers les non-vaccinées

David Icke explique ici le phénomène par lequel les individus qui ont reçu l’injection génique pour la covid-19 transmettent une radiofréquence, comme s’ils étaient devenus une antenne. En gros, la situation est la suivante: ceux qui n’ont pas reçu l’injection génique pour la covid-19 ressentent des symptômes après avoir été en contact avec ceux qui l’ont reçue. Voilà pourquoi, par exemple, les femmes qui n’ont pas été vaccinées et qui ont été en contact avec des femmes qui l’ont été, voient leur cycle menstruel perturbé. David Icke fait référence durant cette entrevue à l’intervention de la docteure Carrie Madej lors d’une discussion avec un groupe de médecins. Elle expliquait alors la situation selon les données cliniques qu’elle a amassées et donnait un compte rendu pour expliquer ce phénomène. En plus de la vidéo de David Icke donc, je fournis le lien d’un article précédent pour visionner la vidéo de cette discussion avec Carrie Madej, pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue. Ne manquez pas ça.

Un groupe de docteurs américains discute du phénomène de la contagiosité des personnes vaccinées pour la covid-19

Un groupe de docteurs américains discute du phénomène de la contagiosité des personnes vaccinées pour la covid-19

C’est avec horreur que j’ai visionné cette discussion. Apparemment, selon les données des dernières observations cliniques, les personnes non-vaccinées pour la covid-19 feraient état de symptômes troublants après qu’elles aient été en contact avec des personnes qui, elles, ont reçu le vaccin. Cycles menstruels perturbés, saignements, caillots sanguins, maux de tête, etc. Et comme les personnes vaccinées font état exactement des mêmes symptômes, on peut se demander si ces dernières ne seraient pas en fait contagieuses. La catastrophe est complète. La covid-19 a un taux de mortalité officiel inférieur à 0.1%. Malgré cette statistique dérisoire, les gouvernements de la planète sont en train d’infecter délibérément leurs populations avec une injection génique qui est pourtant censée les protéger. C’est le gouvernement lui-même qui répand l’épidémie et il a le culot de traiter ceux qui émettent des doutes ou des critiques envers les mesures sanitaires de « complotistes ». Les mots me manquent pour décrire le niveau d’insanité auquel nous assistons présentement.

Dr David Martin et Judy Mikovits sur la nature réelle du « vaccin » pour la Covid: Il s’agit d’un pathogène synthétique…