Aldo Sterone présente des faits méconnus sur les origines du chiisme et du sunnisme

Dans ces deux excellentes vidéos, Aldo Sterone amène des éléments de compréhension très importants mettant en relief les bases historiques du conflit entre les chiites et les sunnites. Sterone nous ramène aux débuts de l’islam, à l’époque où il restait encore quelques survivants de l’époque de Mahomet, surnommés « les gens de la maison » ou partisans de Ahl al-Bayt. Ces gens ont des supporteurs dans la région de l’Arabie. Le calife de l’époque résidant à Damas et qui règne sans reconnaître la légitimité des descendants biologiques de Mahomet, décide d’organiser une procession macabre afin de donner un exemple de sa puissance. Il envoie des guerriers couper les têtes de certains appartenant aux « gens de la maison » et les fait promener de Karbala à Damas sur un trajet de 1000 km, les têtes plantées sur de pics, afin d’humilier la famille du prophète. Dans la deuxième vidéo, Sterone insiste davantage sur les viols de masse qui ont eu lieu alors. Le blogueur fait aussi le parallèle avec la situation actuelle où l’on voit l’État islamique se comporter en Syrie et en Irak de la même manière que voilà quatorze siècles et fait remarquer que la violence islamique est surtout le fait des sunnites de par le monde. Pour ma part, dans ce contexte, je me demande également si, par hasard, on ne pourrait pas considérer le phénomène des « caricatures de Mahomet » comme étant de la propagande sunnite destinée, de la même façon, à humilier les chiites, i.e. les descendants de la famille du prophète, que l’on retrouve en Iran principalement, en Irak et dans les environs. Les leaders du monde sunnite ont peut-être l’impression qu’ils ont besoin de réaffirmer leur domination politique et religieuse sur les chiites à un moment où le Moyen-Orient entre en guerre de façon active. Excellent travail.

Quelques analyses et commentaires pertinents sur l’attentat de Charlie Hebdo

Beaucoup de clichés, de généralités et de balivernes ont été dites depuis l’attentat contre Charlie Hebdo. Comme il fallait s’y attendre, plusieurs ont dit que les gens de Charlie Hebdo avaient « couru après » en publiant les caricatures de Mahomet, d’autres ont dit qu’il ne fallait pas « faire d’amalgames » et ont essayé de dissocier les gestes des terroristes d’avec leur religion musulmane, d’autres ont affirmé qu’il ne fallait pas stigmatiser les musulmans, etc. Je vous présente quatre interventions ou analyses qui sortent du lot par leur qualité, leur vérité et leur exactitude. Pour comprendre un événement tragique, on doit dire les vraies choses sans conter d’histoires. Dans l’ordre donc, voici Jeannette Bougrab, Aldo Sterone et Douglas Murray. Pour finir, je vous propose un reportage d’ITélé donnant les détails précis et concrets de la cellule terroriste auxquels les frères Kouachi appartenaient.

L’Irak aurait eu, finalement, des armes de destruction massive…

Addendum du 24 octobre 2014: Après en avoir appris un peu plus sur le sujet, il appert que la censure a pu provenir de l’Administration américaine et/ou de la presse elle-même. Bref, il est de moins en moins clair qui de l’Armée américaine, de l’Administration ou de la presse, ou d’une combinaison de ces trois institutions, a pu être à la source du problème dont il est question ici. À suivre. 

Le New York Times vient de publier un article dans lequel il affirme selon des sources de l’Armée américaine que près de 5000 pièces d’armes de destruction massive auraient été trouvées par les troupes américaines en Irak, de 2004 à 2011. Un document de l’Armée américaine récemment partiellement déclassifié confirme cette affirmation. On se souvient tous de l’embarras dans lequel s’est trouvé l’Administration Bush lorsque la presse a fait état que nulle arme chimique n’avait été trouvée en Irak. Cela n’est pas vraiment clair mais il appert que l’Armée américaine aurait censuré cette information pour des raisons inconnues, laissant le public américain sous la fausse impression qu’on leur aurait menti pour justifier une guerre en Irak. C’est difficile à imaginer mais enfin. Je vous propose dans l’ordre une entrevue vidéo de Frank Gaffney avec Douglas Feith, des entrevues radio avec Fred Fleitz (au deuxième segment) et Pete Hoekstra (au premier segment) sur le sujet, ainsi que l’article du New York Times et le rapport partiellement déclassifié qu’ils ont également publié.

Fred Fleitz sur Secure Freedom Radio

Pete Hoekstra sur Secure Freedom Radio

The Secret Casualties of Iraq’s Abandoned Chemical Weapons

U.S. Intelligence Documents on Chemical Weapons Found in Iraq

Paul Weston lors d’une manifestation de l’English Defence League

Paul Weston adresse ici des paroles extrêmement dures à l’endroit de David Cameron. Weston est déçu par le fait que le Premier Ministre anglais refuse de faire le lien entre les actions des djihadistes de l’État islamique et la religion de l’islam, à l’instar de Barack Obama également. Je me dis que lorsque l’on en est rendu, comme citoyen, à prononcer des paroles aussi dures envers nos élus et responsables politiques, c’est le signe qu’il y a vraiment quelque chose qui ne va pas. Bien évidemment qu’il y a un lien entre les actions des djihadistes et la religion musulmane, puisque c’est justement au nom de celle-ci qu’ils font ces choses-là. Nos leaders politiques sont à genoux devant les islamistes et les terroristes, ils n’osent plus « appeler un chat un chat ». Le fardeau retombe donc sur les épaules de citoyens ordinaires, comme nous tous, de défendre la société et la civilisation contre les barbares en s’assurant que le bon vocabulaire est utilisé et que l’on ne se conte pas de mensonges sur la nature réelle de la menace et sur l’identité de l’ennemi.

Conférence de Clare Lopez sur la menace islamiste

Excellente présentation de Clare Lopez sur la menace islamiste qu’elle a livrée devant l’auditoire de la « Q Society » lors d’une visite en Australie. À la fois précise, complète et en profondeur, cette conférence égale en qualité celles des meilleurs analystes du domaine. À voir.

Secure Freedom Radio: « The Islamic State Threat in Juarez »

Cet épisode récent de l’émission de radio Secure Freedom Radio animée par Frank Gaffney présente quatre excellentes entrevues relatives aux menaces les plus imminentes pour notre sécurité. Chris Farrell et Joe Heck attirent notre attention sur de possibles alliances entre des groupes terroristes tels l’État islamique et les cartels de drogue mexicains et leur utilisation des filières d’immigration légale et clandestine à la frontière du Texas et ailleurs. Andy McCarthy regarde de son côté les actions de l’État islamique en tant que tel et Cliff Kincaid le cas du comportement de la Russie, des libertariens et des frères Koch. À écouter.

The Islamic State Threat in Juarez