Jane Ruby s’entretient avec Todd Callender sur la soumission des États-Unis à l’OMS et sur l’harnachement de l’énergie du corps humain

Maria Zeee s’entretient avec James Roguski sur les négocations entourant les amendements au Règlement Sanitaire International

Stew Peters s’entretient avec Astrid Stuckelberger sur la pandémie 2.0 qui s’annonce

Parmi les éléments intéressants apportés ici par Astrid Stuckelberger, elle mentionne que l’Agence internationale de l’énergie atomique refuse de considérer la possibilité que les radiations électromagnétiques ou radio-nucléaires puissent être dommageables pour la santé. C’est vraiment intéressant si l’on considère que le réseau 5G a été lancé au moment où la ‘covid-19’ est apparue. Les mondialistes se sont assurés que tous les organismes en charge de ce genre de discussion tiennent la ligne de parti voulant que la covid soit causé par un virus…

Maria Zeee s’entretient avec James Roguski sur les avancées de l’OMS pour assurer leur contrôle total sur la population humaine

Entrevue avec la docteure Rima Laibow sur les amendements au Règlement Sanitaire International

Diffusion d’urgence #16/Emergency Broadcast #16

Pour voir d’autres vidéos, veuillez visiter la chaîne du site Lys-d’Or sur Bitchute et Odysee. To see other videos of this website, please visit the channel on Bitchute and Odysee.

Entrevue avec Francis Boyle: Les mondialistes préparent une nouvelle attaque bactériologique

L’avocat Francis Boyle commente les négociations qui ont cours en ce moment à l’OMS pour apporter des amendements au Règlement Sanitaire International de 2005, ainsi que pour mettre en place un traité international de gestion des pandémies. Selon Francis Boyle, le nouveau traité prendrait effet aux États-Unis dès qu’il sera signé, sans qu’il soit nécessaire de le faire ratifier par le Congrès. Il affirme également que les mondialistes, lorsqu’ils ont constaté le niveau d’opposition aux mesures sanitaires provenant des populations, ont décidé de contourner les peuples en allant directement à l’OMS pour changer les lois et traités actuels, de façon à pouvoir mettre en place un état policier, sanitaire et médical mondial.

Entrevue avec James Roguski sur les amendements proposés au Règlement Sanitaire International

Dans le cadre des négociations entourant les amendements aux Règlement Sanitaire International, l’Organisation Mondiale de la Santé s’apprête à enlever les notions de dignité, de droits humains et de libertés fondamentales prévues à l’article 3, pour les remplacer par les notions d’équité, d’inclusivité et de cohérence. Si cette modification est adoptée, les conséquences en seront dramatiques. Cela signifiera que les pays membres de l’OMS pourront voir leurs citoyens être sujets à la négation de leurs droits fondamentaux pour se voir imposer des procédures d’hygiène et/ou médicales contre leur gré. Je joins un article de James Roguski où il présente ce dossier, ainsi que le texte complet des amendements proposés par l’OMS.

The Proposed Amendments to The International Health Regulations

Article-by-Article Compilation of Proposed Amendments to the International Health Regulations (2005) submitted in accordance with decision WHA75(9) (2022)

Entrevue avec James Roguski sur les amendements au Règlement Sanitaire International et sur le traité de gestion des pandémies

Les amendements au Règlement Sanitaire International et le traité de gestion des pandémies sont deux processus différents séparés qui sont en cours de négociation présentement à l’OMS.