La chasse aux sorcières, l’Espagne musulmane et les purges staliniennes

Je vous présente trois capsules historiques de TV Libertés. Elles vont droit au but en identifiant clairement les clichés et déformations les plus répandues sur ses sujets. Vous savez ce qui rassemble ces moments de l’histoire? L’intolérance. On pourrait dire que ce sont des exemples de sociétés qui se trouvent « à gauche » sur le spectre politique. Invariablement, ce genre de sociétés où l’intolérance est érigée en système, donc totalitaires, versent dans des comportements répressifs qui vont de la simple intimidation, du harcèlement, des menaces jusqu’à l’emprisonnement et même à la mise à mort parfois. Voilà pourquoi nous devons défendre nos valeurs chrétiennes et occidentales bec et ongles (la première capsule vous apprendra que l’Inquisition était en fait conduite par des laïcs). Ronald Reagan avait bien raison: la tyrannie n’est jamais plus éloignée que d’une seule génération. En ce jour de la commémoration des attentats du 11 septembre 2001, souvenons-nous en.

Les Assises de la remigration: De la résistance à la reconquête…

Les clips vidéo qui suivent sont le fruit des Assises de la remigration qui ont eu lieu le 15 novembre 2014 à Paris. L’événement était organisé par le Bloc Identitaire, un mouvement politique défendant l’identité occidentale et favorable à l’Union Européenne. Les clips ont été mis en ligne sur Youtube dans une liste de lecture qui ne reflète pas nécessairement l’ordre des présentations tenu lors de la conférence. Cela crée un peu de confusion mais n’enlève rien toutefois à leur qualité puisqu’elles sont toutes très bonnes. Je signale aux internautes plus particulièrement les interventions de René Marchand, Philippe Conrad et Guillaume Faye. Marchand insiste surtout sur l’importance de la Loi de 1905 consacrant la liberté de conscience et la séparation de l’État et de la religion.

Philippe Conrad fait un rappel historique extrêmement pertinent sur la situation de l’Espagne occupée par les hordes musulmanes, que l’on appelait alors les Morisques. Pour illustrer comment étaient perçus ces « immigrants » ou colons musulmans de l’époque en terre d’Espagne, il cite deux personnages historiques. Le premier, dont on ne saisit pas tout à fait le nom, membre de l’Ordre des Trinitaires, vers 21:00: « Fils et familiers de Satan, menteurs et côteleux, nés avec le mensonge dans la bouche et le vol dans la main ». Le second, l’érudit Ramon Menéndez Pidal, vers 24:50: « Après de nombreux siècles de voisinage forcé avec les chrétiens, cette race exotique ne s’était jamais intégrée à l’Espagne ni à sa foi ni à ses idéaux collectifs ni à son caractère. Les Morisques ne furent jamais assimilés et vivaient comme un néoplasme cancéreux dans la chair espagnole. » Voilà qui donne un coup dur à l’illusion du « vivre ensemble » et de la possibilité pour des sociétés multiculturelles de maintenir leur cohésion. En 1609, la monarchie espagnole décide donc d’expulser les Morisques, processus qui prendra plusieurs années, venant ainsi coiffer les efforts entrepris depuis plusieurs siècles pour reconquérir l’Espagne et chasser les envahisseurs musulmans.

De son côté, Guillaume Faye insiste sur la notion de Grand Remplacement ou de colonisation caractérisant l’immigration en Europe. Faye fait le parallèle entre les invasions germaniques du IVème siècle, d’origine européenne, et les invasions d’aujourd’hui qui sont d’origine extra-européenne. Il présente certaines mesures pouvant être mises en place pour forcer la remigration des populations extra-européennes, comme l’immigration-zéro, la fin du regroupement familial, du droit du sol, du droit d’asile, de la régularisation des clandestins, de la reconnaissance du statut de réfugié, etc. Pour finir, il identifie trois scénarios qui risquent de se réaliser si on ne fait rien pour défendre notre identité et notre territoire: la mort tiède, la crise ou la mort tiède avec des révoltes sporadiques. Je vous présente donc ces trois extraits en premier lieu. Si vous désirez visionner les autres clips, vous n’aurez qu’à cliquer sur le lien ci-dessous.

Lire la suite

Documentaire: Révélations sur le trésor maudit des Templiers

La campagne de boycott antisioniste sur la rue St-Denis à Montréal: Une inquisition anti-Québécois et une opération nazie/fasciste

Introduction

Le présent article est le résultat de plusieurs mois de luttes contre le groupe PAJU qui harcèle certains commerçants de la rue St-Denis à Montréal depuis octobre 2010. Je vais donc essayer ici de rassembler les pièces du dossier comme le ferait n’importe enquêteur de police ou d’un autre service. Et je dois dire d’emblée que cet article se révèle à la fois être un résumé, un répertoire, un bottin, le premier d’une série de plusieurs articles ou même l’introduction d’un livre, tant la quantité des liens et des connections est importante à connaître. Tout au long de ces interminables mois durant lesquels je me suis rendu manifester contre le groupe PAJU pour essayer de contrecarrer leurs efforts envers les boutiques Le Marcheur et Naot, et ce parce qu’ils auraient commis l’odieux crime de vendre des souliers fabriqués en Israël selon les dires du PAJU, j’ai toujours eu l’impression que nous n’avions pas les bonnes clés d’interprétation pour comprendre le conflit et, ce faisant, ne nous pouvions alors adopter la bonne stratégie pour gagner la bataille. J’avais l’impression que ce qui se passait dépassait largement les cadres de l’antisémitisme et des dérives de la gauche. Comme pour vaincre une maladie il faut d’abord faire le bon diagnostic, l’honnêteté par rapport aux faits est essentielle. Cette campagne a toutes les allures d’une opération de renseignement de très haut niveau. J’adore les opérations de renseignement, les analyser, les décortiquer…sauf quand elles font paraître mon peuple comme une bande d’idiots ou d’antisémites, ce qui est le cas présentement. J’ai donc décidé de retourner aux sources afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble, dans le but de tuer dans l’oeuf ce qui m’apparaît comme une véritable voie de fait contre le peuple québécois. Ce n’est qu’en leur remettant le nez dedans, eux les ingénieurs de cette opération, qu’on pourra la désamorcer. 

J’en profite pour clarifier que je ne reprendrai pas l’argumentaire présenté par Pierre K. Malouf dans son merveilleux livre Les faces cachées d’Amir Khadir (Éditions Accent Grave, 2012, 280 pages). Ce serait inutile. Dans une formule tout à fait appropriée, Malouf a affirmé que Françoise David et Amir Khadir représentait « la vitrine présentable de Québec Solidaire ». En ce qui me concerne, partant de là, je vais plutôt m’attarder sur ce qui se trouve à l’intérieur de la boutique de l’extrême-gauche québécoise, pour ne pas dire dans l’arrière-boutique et peut-être même dans la ruelle, si c’est possible. Je m’intéresse aux conditions sociales, politiques, historiques, idéologiques et financières qui ont rendu possible cette campagne de boycott sur la rue St-Denis pour commencer. Aussi, je veux mentionner que je ne prétends pas que tous les liens présentés ici sont nécessairement fondés et pertinents à notre investigation. Tout enquêteur sérieux et compétent est parfois amené à s’intéresser à de fausses pistes et à de fausses connexions, sans le vouloir. Que voulez-vous, ça fait parti du métier et toutes les hypothèses doivent être regardées systématiquement pour en venir à isoler la plus plausible. Néanmoins, les découvertes que j’ai faites lors de cette enquête sont suffisamment troublantes pour mériter que je vous les présente dans cet article. Mais pour permettre à ceux qui ne seraient pas familiers avec la manifestation du PAJU sur la rue St-Denis d’en connaître les grandes lignes, voici une entrevue de Pierre K. Malouf accordée à l’émission En Direct De Nulle Part.

Lire la suite

Julia Davis and Steve Kohn on The Boiling Frogs: What whistleblowing truly is

That interview with Julia Davis gives cold shivers. While listening to it, you can’t help but to realize that the United States of America, once the greatest nation in the world, has regressed during the last decades into a republic that is clearly in the middle stages of totalitarianism. Several causes could be identified to explain this break down. Fascists of all kinds, post-WWII nazi agents acting to destabilize the country and have it to collapse, communist infiltraters, etc, all have contributed to this. However, one trail of enquiry that is rarely mentioned is the Vatican. To my knowledge, there is only Lenny Bloom with his radio podcast show Shock Talk With Bloom And Steele, and a few others, that talk about that. Washington D.C. holds a monument, called the Washington Monument, that is an egyptian obelisk. Yet, we find the same obelisk in the City of the Vatican, with surrounding buildings matching in style. Coincidence? Maybe. Listen folks. You have to realize that the Roman Catholic Church never cancelled or abandoned the Inquisition, nor the Crusades by the way. It has merely changed its name. It is now called the « Congregation for the Doctrine of Faith ». So what tells us that they are not now acting to destabilize democracy itself in western countries, because their populations have turned their backs on the Christian and/or Catholic Faith? I think this question needs to be asked. Signs of a global covert operation to destabilize democracy are all over the place on Earth, in Europe, in the United States, in Latin America, around Israel — which has not been officially recognized by the Vatican yet, by the way. Don’t forget that the four books of the gospels put the blame on the Jews for the murder of Jesus, while it is evident that it was the Romans who killed him, because he was a pretender to the Throne of David, a competitor to the Cesars. Lire la suite