Diffusion d’urgence, quatrième partie/Emergency Broadcast, part 4

Mis en avant

Will Greenwood documente son séjour dans un hôtel de quarantaine

Le document vidéo de Will Greenwood est éloquent sur la réalité des séjours de quarantaine dans les hôtels désignés à cet effet. Il montre de façon flagrante que la «quarantaine» obligatoire pour les voyageurs revenant dans leur pays n’a rien à voir avec la santé publique. C’est plutôt quelque chose qui est à mi-chemin entre une peine de prison et une méthode de coercition pour briser psychologiquement les voyageurs. La nourriture est infecte, il n’y a pas d’eau, on ne peut pas ouvrir les fenêtres, la réception ne répond pas aux appels téléphoniques, l’entretien ménager n’est pas fait avant l’arrivée des voyageurs, etc, etc, etc. Comme le fait remarquer très justement Will Greenwood, si la «crise sanitaire» avait vraiment rapport avec la santé, on pourrait s’attendre à ce que ces chambres de quarantaine soient dans un état de salubrité et d’hygiène absolument exemplaire. Or, ce n’est pas le cas. Les images parlent d’elles-mêmes. Très révélateur.

David Icke nous entretient sur ce qui nous attend dans les prochains mois

David Icke utilise les expressions ‘Big Squeeze’ et ‘Big Switch’, pour désigner respectivement les pénuries planifiées de nourriture et d’énergie afin de mettre à genoux les populations, ainsi que le transfert total des moyens de production et de transport vers l’électricité, rendant tous les citoyens complètement dépendants de l’état et des corporations.

Entrevue avec ‘Pierre-Luc’ sur son expérience dans le domaine de la santé au Québec, sur Théovox

‘Pierre-Luc’ travaille dans le système de santé québecois depuis plusieurs années. Parmi les choses intéressantes qu’il présente durant cette entrevue, il raconte une situation où une dame a été transférée d’un centre hospitalier vers un centre-covid, sans que son dossier médical la suive. Elle y a reçu une injection qui a provoqué son décès. Cette situation confirme les soupçons que j’entretiens depuis plusieurs mois sur les causes réelles des décès des résidents dans les CHSLD du Québec. Dans deux articles précédents, je vous présentais des vidéos de David Icke où il faisait l’analyse de l’administration d’un médicament appelé Midazolam au Royaume-Uni, qui est une drogue utilisée pour donner la mort. David Icke concluait que les morts de la «covid-19» au Royaume-Uni lors de la «première vague» sont morts en fait de l’administration du Midazolam. Il y a fort à parier que ce petit manège se déroule également dans d’autres pays, comme le Canada par exemple, et ce cas révèle que cela semble le cas. Les systèmes de santé de par le monde diagnostiquent frauduleusement la covid-19 avec le test RT-PCR qui n’est pas fait pour diagnostiquer les maladies, ce qui leur permet ensuite d’euthanasier les personnes âgées et les patients très malades avec du Midazolam, tout en mettant ça sur le dos du «covid» et faire ainsi monter les statistiques pour justifier les confinements et les fermetures d’entreprises. Un document produit par les services de santé de l’Alberta prouve que dans au moins une des provinces canadiennes, cette drogue est administrée en toute connaissance de cause aux patients atteints de «covid-19» pour les «soulager» de leurs souffrances. Bienvenue dans le Nouvel Ordre Mondial.

Théovox Actualités – 2021-07-29 from Theovox on Vimeo.