Gordon Chang: La Chine cherche à acquérir les données médicales de l’humanité, incluant l’ADN

Anthony Fauci déclare qu’à peine 60% du personnel du NIAID ont reçu l’injection génique pour la covid-19…

Eh oui. Les organismes gouvermentaux américains et les corporations poussent les Américains à se faire injecter pour la covid-19, en utilisant parfois des moyens très discutables. Une campagne de propagande sans précédent a lieu aux États-Unis, et dans beaucoup d’autres pays dans le monde, afin de convaincre les gens de se faire vacciner pour la covid-19. Il n’est pas rare que l’intimidation et le chantage soient utilisés, en plus des bonnes vieilles méthodes comme la peur de mourir ou la honte sociale. Or, presque la moitié des employés du National Institutes of Allergy and Infectious Diseases du docteur Fauci n’en veulent même pas. Ça démontre à quel point c’est une injection qui est dangereuse et/ou complètement inutile. Alex Jones commente cette affaire.

Jay Dyer analyse le scénario SPARS 2025-2028 en relation avec les écrits des mondialistes

Greg Reese: L’âge des humains génétiquement modifiés est arrivé…

Le directeur médical de Moderna, en 2017, résumait le vaccin mARN en une phrase: « We’re actually hacking the software of life »…

Cette vidéo révèle combien nous avons affaire, avec les géants du monde pharmaceutique et leur recherche de pointe, à des apprentis sorciers. Le résultat de leurs expérimentations sera une catastrophe complète. Nous devons échapper à l’emprise de ces illuminés au plus vite.

Alexandra Henrion-Caude se prononce sur la pandémie, sur TV Libertés


Le Samedi Politique – Covid, vaccin, la généticienne Alexandra Henrion-Caude nous dit tout from TV Libertés on Vimeo.

Celeste Solum présente le fruit de ses recherches sur la nature du Coronavirus et du vaccin qui y est associé

La plupart des choses qui sont présentées ici par Celeste Solum sont absolument terrifiantes. De nouvelles technologies sont développées dans l’ombre, par des organismes comme DARPA par exemple, qui vont à jamais changer les espèces vivantes et le monde mais pas pour le mieux. Par exemple, elle affirme que la pandémie actuelle est une tentative de fusionner le biologique avec la robotique et que la souche du coronavirus qui y a été déployée varie d’une région à l’autre du globe. Le vaccin pour sa part est une concoction de nouvelles technologies qui vont changer la nature même de l’être humain. En fait, au terme du processus, ce dernier n’existera plus. Il aura été remplacé par une nouvelle entité synthétique qui n’aura rien à voir l’ancienne.

La docteure Carrie Madej s’entretient avec Amanda Forbes sur le covid et le vaccin mARN