Entrevue avec Michael Kofman sur la situation en Ukraine

Cette entrevue avec Michael Kofman sur les ondes de Secure Freedom Radio est très intéressante car elle donne un éclairage inédit sur la situation politique en Ukraine, au-delà de la propagande et des discours idéologiques. Autrement dit, « ça sonne vrai ». À écouter parler cet analyse politique, je crois qu’il voit juste sur les intentions réelles de la Russie et de l’Ukraine, sur la difficulté à résoudre la crise et sur les possibles solutions. Comme Kofman, je crois que la partie est de l’Ukraine pourra difficilement être réintégrée par Kiev et ne pourra pas non plus être annexée par la Russie pour des raisons de logistique et de sens politique. La véritable solution viendra donc des acteurs sur le terrain qui prendront en main leur destinée et sauront se conduire de façon responsable.

Combo Aldo Sterone: Immigration et djihadisme

Sterone pose une très bonne question dans la première vidéo: Pourquoi les migrants payeraient-ils cinq mille euros à des passeurs pour aller en Europe, si un billet d’avion leur permettrait de le faire pour cinq cents euros seulement? Et le blogueur de donner la réponse: Tout simplement parce qu’ainsi, ils n’ont pas à montrer de passeport, ce qui est bien pratique si ces gens sont des terroristes ou des criminels en tous genres. On voit bien que ce phénomène des migrants est une blague gigantesque par laquelle on accueille sur notre territoire des gens qui sont en fait des indésirables, des individus dangereux, au lieu de les retourner d’où ils viennent.

Marc Lebuis en entrevue sur le Projet de Loi 59 du gouvernement de Philippe Couillard

En entrevue sur les ondes de Secure Freedom Radio avec Frank Gaffney, Marc Lebuis de Pointdebascule.ca réagit au Projet de Loi 59 et aux perspectives de censure sur la parole publique et privée qu’il implique. Il s’agit bel et bien d’un retour à la censure qui prévalait à l’époque des beaux jours de l’Église Catholique au Québec. Pour de plus amples détails, je vous suggère de lire un article précédent où je présentais les différents faits sur le sujet. Une entrevue d’une heure serait d’ailleurs la bienvenue sur les ondes de Secure Freedom Radio, vu l’importance du sujet, puisque ce projet de loi peut être perçu par certains comme étant une atteinte directe à la sécurité nationale des Québécois et des Canadiens. Une entrevue à écouter absolument et un dossier à suivre.

Conférence de Charles-Henri Gallois sur les illusions économiques de l’UE

Cette excellente conférence de Charles-Henri Gallois de l’UPR permet de clarifier et de démanteler un bon nombre de fabulations avancées par les supporteurs de l’Union Européenne et de l’Euro. La première moitié de la présentation, même si très intéressante, couvre des sujets déjà abordés par le fondateur et président de l’Union Populaire Républicaine, François Asselineau, dans ses nombreuses conférences que l’on trouve sur internet. L’intérêt de la présente vidéo réside surtout donc dans la deuxième moitié (qui commence disons vers les 56:00 minutes) où Gallois présente un grand nombre d’indicateurs économiques, à l’aide de graphiques, qui sont tout à fait parlants quant à la situation réelle de l’économie européenne. En fait, les résultats concrets de l’union monétaire, des politiques économiques et du libre-échange pratiqués en Europe sont tout à fait inverses à ceux qui avaient été prédits par les créateurs de l’Union Européenne. Entre autres moments-clés, Gallois clarifie une confusion qui règnent quant à la date où la France s’est vu imposer d’emprunter sur les marchés financiers au lieu de le faire à sa banque centrale. Une information circulant sur internet (que j’ai moi-même relayée d’ailleurs, j’en suis désolé) prétend que ce changement aurait eu lieu au moment de l’adoption de la Loi du 3 janvier 1973. Selon Gallois, ce ne serait pas le cas. Ce changement aurait eu lieu plutôt lors de l’adoption du Traité de Maastricht, par l’article 104, qui est devenu ensuite l’article 123 du TFUE. Vous pourrez entendre les explications du conférencier sur le sujet vers 1h17minutes, avec un graphique à l’appui montrant qu’après 1973 la Banque de France a continué à prêter à l’État français. Merci pour la précision. Ainsi, c’est non pas la Loi du 3 janvier 1973 qui a créé la dette de la France gigantesque actuelle mais plutôt l’adoption de l’Euro et du libre-échange. Vers 1h24minutes, Gallois aborde ensuite la question du principe de la continuité monétaire, le Lex Monetae, qui fait en sorte que dans un état les valeurs monétaires restent entières même si la monnaie courante vient à changer. Ce qui a comme conséquence que dans le scénario d’une dissolution de la zone euro, le taux de change 1 pour 1 s’appliquera automatiquement sans perte de valeur lors du retour aux monnaies nationales. Le conférencier cite également un grand nombre de prix Nobel d’économie et d’économistes, vers 1h42minutes, qui sont d’opinion que la zone euro n’est pas viable. Entre autres, il cite le document de recherche produit par Jacques Sapir, Philippe Murer et Cédric Durand intitulé Les scenarii de dissolutions de l’Euro, que je joins en bas de page en format PDF.

Pour finir, Gallois parle également du traité de libre-échange transatlantique, en cours de négociation. Il fait le portrait de la dévastation économique qui s’en suivrait pour l’Europe si ce traité venait à être signé. Le passé étant garant de l’avenir, le conférencier nous montre un tableau, vers 1h52minutes, donnant les chiffres de l’emploi pour la période 1993-2002 aux États-Unis suite à l’adoption du traité de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique. Alors que Bill Clinton promettait 20 millions d’emplois aux États-Unis, l’adoption du traité a représenté une perte nette de 900 000 emplois aux États-Unis. On est loin du compte. Loin d’être la panacée miracle que l’on nous vend, le libre-échange crée des chômeurs et fait effondrer les économies locales, nationales et l’économie mondiale elle-même. L’économie ne s’est jamais plus mal portée que depuis que le libre-échange a été adopté comme politique directrice des échanges économiques. C’est une conférence à voir absolument. Les graphiques sont absolument révélateurs et criant de vérité. Les ténors de l’Union Européenne veulent nous faire croire que leurs politiques créent la paix et la prospérité alors que c’est tout le contraire. Les données économiques fondamentales, chiffrées et présentées sous forme de graphiques, disent la vérité sur la nature réelle de l’Union Européenne et de l’Euro.

Les Scenarii de dissolution de l’Euro

Kevin Freeman et James Rickards à l’émission « The Blaze »

Deux excellents analystes financiers font part ici de leurs réflexions et de leur inquiétudes sur l’avenir du système financier et monétaire international. Tous les deux appréhendent un crash imminent et ont publié des ouvrages sur le sujet. Même si l’entrevue date peut-être de quelques semaines ou quelques mois, elle est toujours d’actualité. À une époque où les humains ont perdu le sens du réel, il en reste encore quelques-uns qui sont capables de parler du réel et de prévoir les conséquences des événements planétaires.

Réflexions de Michel Onfray sur la gauche politique

Le philosophe exprime ici une grande vérité sur les tactiques de la gauche pour discréditer tous ceux qui ne pas de façon politiquement correcte. En gros, ça consiste à les traiter de « fascistes » et de « nazis ». Cela a comme effet de les neutraliser socialement. Ceux qui osent parler du réel et des faits sont systématiquement ciblés par cette gauche politique qui s’abreuve à des fables, des fictions et des fantasmes plutôt qu’à la réalité.

Présentation de Frank Gaffney au Western Conservative Summit de 2015

Lors de cet événement, Frank Gaffney, directeur et fondateur du Center for Security Policy, s’est vu remettre un prix, le Stephen H. Long Award, en raison du combat qu’il mène depuis plusieurs années pour défendre la liberté et la civilisation chrétienne et occidentale. Voici sa conférence lors du sommet. Je joins également la fiche signalétique du prix.