Document vidéo présentant d’étranges artefacts

Ce montage vidéo présente des découvertes archéologiques faites on ne trop où exactement. L’auteur du vidéo n’est pas clair dans sa description. On ne sait pas si le commentaire surimposé en anglais décrit dans l’ordre les images qui apparaissent l’une après l’autre. Néanmoins, les figures, statuettes et statues qui nous sont montrées ici possèdent des caractéristiques qui peuvent laisser croire à la thèse extraterrestre. Beaucoup des figures ont des yeux en forme d’amande et on voit parfois des véhicules qui peuvent faire penser à des soucoupes volantes. L’autre thèse suggérée par l’auteur du vidéo est que ces vestiges seraient l’expression d’une civilisation globale ayant existé voilà au moins dix mille ans. Dans l’un ou l’autre cas, ce sont des découvertes extrêmement intéressantes et qui jettent un regard totalement neuf sur notre histoire. Elles ne font que confirmer que l’on ne comprendra réellement le sens de la vie humaine que lorsque nous, modernes, aurons accepté que nous n’avons pas tout inventé. D’autres nous ont précédé et nous leur devons notre existence même.

Les Japonais: Un peuple hautement civilisé

Le Japon est l’un des derniers pays à ne pas avoir été infesté par la peste islamique. Dans un article précédent, j’ai présenté les mesures qui encadrent l’exercice de l’islam au Japon. Dans l’article qui suit, vous pourrez voir des images d’un festival consacré au phallus, oui, au pénis en érection, qui apparemment se tient tous les ans au Japon. De quoi rappeler aux bons musulmans ainsi qu’aux féministes l’importance de respecter la sexualité, la biologie et le rôle de la tradition. Une photo en dit long sur la grandeur de la société japonaise. On y voit de jeunes femmes déguster des sucettes en formes de pénis…Le paradis, quoi! De toute évidence, le Japon est le dernier refuge des hommes ayant échappé à l’émasculation des hommes perpétrée par nos élites socialiste et féministe.

Japan’s Annual Penis Festival

La vérité sur Anders Breivik: C’est un nazi…

Un article récent de Robert Spencer, éditeur du site web Jihad Watch fait la lumière sur le personnage d’Anders Breivik. On se rappellera que le 22 juillet 2011, Breivik avait fait feu sur des dizaines de jeunes rassemblés sur l’île d’Utoya en Norvège, faisant 77 morts et beaucoup de blessés. Dans un manifeste, « 2083: Une déclaration d’indépendance européenne « , Breivik avait présenté sa vision politique. En gros, il y fait le diagnostic que l’Europe est menacée par une invasion islamique et que les gauchistes, loin de combattre cette invasion, la facilite. Or, Breivik, présentement en prison, aurait dernièrement modifié son discours. Spencer rapporte qu’il aurait avoué avoir concocté son manifeste afin de discréditer les contre-djihadistes, dont la réputation serait à jamais entachée par les meurtres qu’il allait commettre. À l’époque, j’avais écrit un article sur le sujet, rédigé en anglais, où j’émettais des doutes sur toute l’affaire. Cela me paraissait un coup fourré d’intérêts liés à l’Union Européenne afin justement de discréditer tous ceux qui sont critiques envers soit l’immigration, les musulmans, l’Union Européenne, son leadership politique, etc. La campagne de dénigrement des patriotes qui a suivi a été telle que il faut bien avouer que la manœuvre a réussi parfaitement. Quand on y réfléchit bien, tout cela fait du sens maintenant. Car quelqu’un qui combat l’islam, le djihad ou les musulmans ne fera jamais quelque chose d’aussi stupide que de tirer sur sa propre population. Si un individu se sent attiré par la violence, il fantasmera plutôt nécessairement sur ceux qu’il perçoit comme étant l’ennemi, pas sur des jeunes gens encore innocents, ignorants et sans expérience. La stupidité de la gauche est sans doute très énervante j’en conviens mais ce n’est pas la gauche qui est l’ennemi, même si elle est complice. Encore une fois, les médias, tentacules du Ministère de la Vérité sont tombés dans le panneau et je ne peux que me jeter des fleurs…puisque j’ai vu juste dès le départ.

Mass murderer Breivik reveals himself a Nazi

La prière du dimanche: Entrevue avec James Labrie de Dream Theater

Le batteur Mike Portnoy a quitté le groupe Dream Theater voilà quelques années. En rétrospective, le changement a été profitable pour les deux parties. Dream Theater a pu relancé leur carrière en donnant un second souffle à leurs élans créatifs. De son côté, Mike Portnoy a été impliqué dans plusieurs projets différents, l’un d’entre eux étant la formation virtuose qui l’unit à Billy Sheehan, Tony Macalpine et Derek Sherinian avec qui il avait déjà joué avec Dream Theater. La chimie musicale avec le nouveau batteur de DT Mike Mangini est excellente, comme l’est d’ailleurs celle entre Portnoy et ses nouveaux complices. En plus de l’entrevue avec Labrie enregistrée à Montréal, je vous offre un extrait du DVD que les quatre virtuoses incluant Portnoy ont lancé récemment. Bonne écoute. Best of luck to both bands. Don’t forget that Metal-Prog rules!