Documentaire sur la planète Nibiru, appelée Planète X

Somme toute un bon documentaire sur cette étrange planète faisant parti de notre système solaire tout en lui étant externe. Son orbite n’est pas située sur le plan de l’écliptique. Elle met 3600 ans à faire une révolution complète autour du soleil. Elle passe passe près de la Terre à cette fréquence. Le documentaire débute en nous rappelant que les Sumériens connaissaient toutes les planètes de notre système solaire, incluant Nibiru, avec leurs emplacements, rotations, inclinaisons, etc. Selon Zecharia Sitchin, la mythologie sumérienne explique l’origine de la Terre en disant qu’une plus grosse planète, Tiamat, a explosé suite au contact avec un autre corps céleste. Le résultat de cette collision aurait donné la Terre d’une part, ainsi qu’un amas de débris que nous appelons la Ceinture d’astéroïdes, d’autre part. Il est intéressant de prendre à témoin la civilisation sumérienne afin de mettre en lumière la planète Nibiru. Néanmoins, je tiens à signaler que ce document laisse libre cours aux préjugés de l’archéologie classique et qu’il contient donc des choses totalement incorrectes ou farfelues. Par exemple, on réfère à Sumer comme étant la « première civilisation ». Or, la Chine est au moins aussi vieille que Sumer et a connu un développement scientifique et technique très avancé à une époque lointaine. Aussi, le site de Gobekli Tepe en Turquie est quant à lui est daté d’au moins 10 000 ans et témoigne d’un développement civilisationnel assez avancé. Ces considérations mises de côté, le reste du documentaire présente de façon satisfaisante l’état des connaissances sur la planète Nibiru. Je joins aussi un deuxième document, plus court, sur le même sujet.

Les images des missions Apollo étaient-elles bidons ou authentiques?

Ce documentaire présente un certain nombre d’anomalies suggérées par divers observateurs quant à l’authenticité des images fournies par la NASA lors des missions Apollo sur la lune: Drapeaux qui flottent, absence de cratère sous la fusée, absence d’étoile, absence de poussière, ombres irrégulières, etc. Le porte-parole délégué de la NASA dans ce film réfute toutes ces prétentions comme étant infondées ou farfelues. Il faut dire qu’il est difficile de se faire une idée claire de la situation si nous ne sommes jamais allés nous-mêmes sur la lune. Des sondes américaine et japonaise s’y sont rendus récemment et ont filmé la surface de la lune et ont pris des photos. Malheureusement, les clichés que l’on peut voir de ces expéditions disponibles sur le web ne permettent pas de se faire une idée tranchée dans un sens ou dans l’autre. Est-il possible que les Américains soient bel et bien allés sur la lune en 1969 mais que le film que l’on nous a présenté alors, pour une raison ou une autre, était bidon? C’est possible. En attendant, c’est un dossier qui reste ouvert tant que l’on ne pourra pas s’y rendre soi-même en expédition ou en vacances…

Entrevue avec Anne Korin et George O’Connor

Deux entrevues sont à souligner dans cette émission de Secure Freedom Radio. L’une, avec Anne Korin, que l’on peut retrouver au troisième segment, nous alerte sur l’importance d’avoir des choix comme consommateurs lorsque l’on se retrouve à la station-service. En effet, c’est seulement par le pouvoir du porte-feuille que l’on arrivera à briser le cartel de l’OPEP. D’autres types de carburant comme l’éthanol, le méthanol pourraient nous aider en ce sens à condition que les véhicules soient adaptés pour ce faire. L’autre entrevue est avec George O’Connor, que l’on retrouve au dernier segment. Ce spécialiste informatique nous apprend que la Chine a fourni à l’Occident des pièces de technologie informatique dans les dernières années qui étaient corrompues. En effet, ces équipements étaient conçus pour retransmettre au régime chinois des informations précieuses sur nos systèmes. Ainsi donc, encore une fois, notre naïveté face à un régime communiste nous a causé un grand tort.

Anne Korin et George O’Connor sur Secure Freedom Radio

Le Ministre canadien de l’emploi Jason Kenney sur la nature maléfique du communisme

L’entrevue avec Jason Kenney est précédée d’un court extrait d’un discours du Premier Ministre canadien Stephen Harper. Kenney fait référence durant l’entrevue à l’ouvrage Le livre noir du communisme. Aussi, pour bien comprendre la nature du communisme, on doit mentionner également le merveilleux livre de Diana West, American Betrayal.

Documentaire sur l’art martial des samourais, le Katori Shinto Ryu

Dans ce documentaire, vous pourrez découvrir comment le savoir ancestral des samourais continue de se transmettre, en dehors des projecteurs. Malgré la modernité et l’agitation de la vie actuelle, les maîtres samourais continuent d’enseigner et leurs disciples sont nombreux. Un certain nombre viennent même de l’étranger maintenant pour s’initier. Le vidéo permet aussi de faire la connaissance d’un grand-maître de cet art, Risuke Otake, un homme de 88 ans encore très vigoureux. Deux de ses fils sont aussi des adeptes de l’art martial et ils se préparent à prendre la relève. Tout ces combattants portent avec fierté une tunique de couleur bleu sombre, profond, ce qui est cohérent avec la tradition des défenseurs de la liberté. Seul le grand-maître porte une tunique blanche. Je suis heureux de constater que la défaite des fascistes japonais n’a pas mis en péril la transmission de cette tradition, puisque ce sont justement les traditions qui donnent aux peuples leur vitalité et garantissent leur avenir. Je suis convaincu que le peuple japonais saura défendre sa peau, si nécessaire, en suivant l’exemple de ces guerriers qui savent vaincre autant avec leurs armes qu’avec leur esprit.

Entrevue avec Paul Kengor sur la présidence de Barack Obama

Dans le premier segment, vers les 6:00 minutes environ, Kengor fait remarquer que Barack Obama a annulé l’entente de bouclier anti-missile qui existait entre les États-Unis, la Pologne et la République Tchèque, le 17 septembre 2009. Or, le 17 septembre est la date anniversaire de l’attaque soviétique sur la Pologne de 1939. Selon Kengor, le Président Obama, avec toutes les connaissances qu’il possède, ne pouvait ignorer cet anniversaire important et c’est donc délibérément qu’il a choisi cette date pour annuler l’entente sur le bouclier anti-missile. Un fait qui en dit long sur la nature de la présidence d’Obama…

Paul Kengor sur Secure Freedom Radio